Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Société / Pro-vie

Amputé des 4 membres, il traverse la Manche à la nage

H Philippe Croizon, amputé des quatre membres depuis 1994, a traversé en 13h30 la Manche à la nage. L'homme était équipé de palmes adaptées à son handicap. Le nageur français de 42 ans n'en revient toujours pas :

"C'est super, ce n'est que du bonheur. Ça va même au-delà ! J'ai réalisé un rêve qui date d'il y a seize ans."

Sur son lit d'hôpital, il avait vu un reportage sur une nageuse qui traversait la Manche. Une idée folle qui ne l'a plus quitté. Il s'est entraîné pendant deux ans, jusqu'à 30 heures par semaine. Avec cette traversée, Philippe Croizon donne une grande leçon de courage :

"J'ai voulu montrer que la vie n'est pas faite que de souffrances, et que le handicap n'est pas une fin. J'ai nagé avec une force décuplée. Ce n'est pas mon handicap qui me domine, c'est moi qui le domine. J'en fais ce que je veux."

Un bel exemple pour notre société utilitariste, qui souhaite exterminer les handicapés avant la naissance.

Partager cet article

5 commentaires

  1. Quelle leçon pour les détracteurs de l’avortement .Même si l’handicap de cet héros est accidentel ,cela prouve qu’avec des familles courageuses a la clef les handicapés sont d’une grande utilité à la sociéte .Ils générent ,le générosité ,le don de soi ,le courage ,la force ,ect…..et des emplois pour les auxiliaires de vie puisqu’il faut aussi parler finance.ils sont aussi générateurs d’emplois

  2. sans aller jusqu’à faire le lien avec l’avortement – je ne crois pas que ça soit du même ordre – je trouve que c’est un beau témoignage pour les handicapés et ceux qui se morfondent (cela n’est pas un jugement) sur un lit d’hôpital. C’est encourageant sur la force de la volonté humaine à surmonter obstacles et souffrance. Et sur les capacités que Dieu nous donne et que nous exploitons si peu.

  3. Oui, en effet. Cet exploit est extrêmement intéressant. Il fournit un exemple bien concret aux équipes qui travaillent auprès de personnes handicapées et qui oeuvrent à la transformation de l’image du corps.
    Le corps est, dans le cadre du handicap, bien souvent considéré comme un fardeau, un facteur de limitation, et est de là perçu négativement, entrainant dépression, de la personne et de son entourage.
    A contrario, on observe quelques cas, où on se réfère à la personne handicapée, comme le “soleil” ou la “locomotive” de la famille. Ces personnes sont porteuses d’un immense espoir.
    Très bonne initiative de Monsieur Croizon. Un très grand merci.

  4. Non seulement il ne va pas casser la France pour protester contre sa situation, mais en plus il se dépense sainement, bien plus que des jeunes valides.

  5. Philippe Croizon, que je n’ai pas revu depuis, habitait sur mon secteur paroissial… Un prêtre précédent l’avait beaucoup soutenu au moment de son accident. Son fils que j’ai fait communier pour la première fois, en 2005, nous racontait combien il avait été impressionné par sa rencontre avec Jean Paul II lors de sa visite aux blessés de la vie, à la basilique saint Martin de Tours en 1996.
    Merci et bravo pour cet esprit sportif de résurrection, en lui souhaitant, comme dit saint Paul, la couronne qui ne fane pas.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services