Bannière Salon Beige

Partager cet article

Communisme

Amnistie de prisonniers dans le Vietnam communiste

sauf pour un prêtre catholique, au motif qu'il n'a pas encore accompli de progrès en matière de « rééducation » et ne réunissait donc pas les conditions lui permettant de
bénéficier de cette mesure.

Les principes non-négociables n’ont jamais été si attaqués. Aidez le Salon beige à contre-attaquer et à promouvoir la culture de vie !

Partager cet article

4 commentaires

  1. A lire ou relire:
    “Prisonnier de Mao”, le témoignage de Jean Pasqualini des prisons chinoises, un récit qui n’est pas anti-chinois et même pas anti-communiste !
    L’auteur fut fait prisonnier au début des années 60 et libéré seulement lors du dégel des relations diplomatiques entre la France et la Chine.
    Il relate avec une grande lucidité le système chinois basé sur la délation, l’auto-critique poussée au plus point qui représente en matière de “rééducation” le lavage de cerveau presque parfait.
    Gloire au prêtre qui ose affronter le système ! A l’époque de Jean Pasqualini, ce dernier indiquait bien que les camps de la mort étaient la dernière destination des réfractaires.
    Un livre à conserver!

  2. Il faut remarquer que le motif avancé (“pas assez de progrès dans la rééducation”) est le même en France ! Pour libérer en conditionnelle un prisonnier, on regarde non les faits objectifs, mais son regret de la faute commise, ses mea culpa publics etc.
    Depuis le nouveau code pénal, la France est dans une attitude pénale de rééducation.
    Nous sommes (dans ce domaine et dans tous les autres) dans un régime marxiste : non pas violent, mais un régime marxiste pour bourgeois occidentaux.

  3. En gros “tas qua arreter” d’être prêtre et on te lachera! Mais pas avant.

  4. Pouvons-nous à chaque Messe orienter notre âme vers ce Prêtre et tous les chrétiens méptisés de par le Monde, les unir à notre prière en ce saint sacrifice. Nous avons encore la liberté d’aller librement à la Messe, de prier… Notre devoir est dans le communion des saints de rejoindre tous nos frères et ne pas oublier les bourreaux car le Crist à proclamé : “Père pardonne leurs ils ne savent pas ce qu’ils font”.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services

 

Pendant le confinement, le combat ne s'arrête pas.

Le Salon beige a besoin de votre aide pour défendre les principes non négociables!