Bannière Salon Beige

Partager cet article

Culture de mort : Idéologie du genre / Homosexualité : revendication du lobby gay / Valeurs chrétiennes : Education

« Amener tous les élèves à envisager l’homosexualité »

C'est ce que l'on peut lire sur le portail du gouvernement, dans un document intitulé "Collectif éducation contre les LGBTphobies en milieu scolaire". Extraits des pages 13 et suivantes, consacrées à la formation des jeunes :

Partenariat avec les CDI et les BCD :

2"Les fonds documentaires comportent rarement des ouvrages, notamment en littérature jeunesse, qui seraient susceptibles :
 – d'amener tous les élèves à envisager l'homosexualité, la transsexualité, l'homoparentalité et la transparentalité sans les préjugés habituels, et à considérer l'homosexualité comme une sexualité parmi d'autres,
 – d'aider les élèves en interrogation sur eux-mêmes à envisager sereinement leur identité et leur orientation sexuelles en les déculpabilisant et en leur permettant de s'accepter.
Le collectif se propose de travailler en partenariat avec l'administration et les associations afin de créer des bibliographies, filmographies, webographies adaptées aux différents niveaux d'enseignement.

La formation des jeunes

"Elle ne doit pas se limiter à des apprentissages disciplinaires, ni aux seuls moments passés en classe. C'est l'ensemble de la communauté éducative qui doit s'impliquer dans l'éducation à la citoyenneté des élèves. Tous les personnels doivent y contribuer, dans tous les lieux, pour les activités scolaires et péri-scolaires. Aucun établissement, public ou privé sous contrat, ne peut promouvoir une vision réductrice, voire régressive, de l'éducation à la sexualité qui irait à l'encontre des préconisations ministérielles et de la loi.

Les manuels scolaires :

"Les programmes scolaires doivent intégrer une dimension critique quant à la représentation des modèles sexués. Pour cela, les contenus des programmes et des manuels scolaires doivent évoluer pour mieux représenter la société réelle et mieux prendre en compte la diversité des orientations et des identités sexuelles, cette diversité étant pensée comme normale en soi et non plus en référence à l'hétérosexualité."

Promotion de l’éducation à la sexualité et à la question du genre :

"De même, il est nécessaire de promouvoir une éducation aux questions de genre qui prenne en compte la diversité : notions de masculin/féminin, de femmes/hommes, relations filles/garçons et égalité des sexes, respect de l'autre et de sa volonté, droit des femmes à disposer de leur corps, la déconstruction des stéréotypes de genre et des rôles sexués, identité et transgressions des normes de genre.  Il est impératif de déconnecter les questions d'identité et celles de l'orientation sexuelle."

Application au niveau primaire :

"L'école primaire, un des principaux vecteurs d'intégration sociale, a un rôle déterminant à jouer pour éduquer contre les LGBTphobies, sensibiliser et prévenir, en utilisant différentes entrées dans les apprentissages :
Le questionnement des stéréotypes et des rôles sexués, la déconstruction des représentations
L'éducation à la sexualité et la notion de genre"

Et que répond le ministre à cela ? Que c'est un mensonge. Vincent Peillon ment comme il respire, encore ce matin dans un entretien à Libération :

P"On assiste à une offensive de milieux extrémistes comme on n’en avait pas connu depuis longtemps contre les valeurs de l’école – la raison, l’égalité, la laïcité… Ce n’est pas la première fois dans l’histoire de l’école." "Que visent ceux qui colportent de telles inepties ? C’est bien l’égalité filles-garçons qui leur pose problème, et derrière, l’égalité elle-même."

Leur pseudo-égalité n'est que de la propagande en faveur du gender, avec des ouvrages dégradants pour des enfants de primaire, une banalisation de l'homosexualisme, du changement de sexe avec le film Tomboy, ….

Partager cet article

32 commentaires

  1. Ils auraient pu commencer par une éducation à l’accueil respectueux de toutes les différences, et de concevoir des dispositifs pédagogiques « qui seraient susceptibles d’amener tous les élèves à envisager leur comportement face à n’importe quel handicap, voire à l’accueil serein d’un enfant trisomique, suite à la détection d’un risque en cours de grossesse ».
    Si ceci leur paraît déplacé à l’âge de ces élèves, ce qu’ils proposent l’est au moins autant, car il ne s’agit pas d’une éducation à regarder en face les réalités mais d’une spéculation sur des variations de paramètres abstraits qui, statistiquement, présentent un risque faible d’actualisation.

  2. L’éducation du genre à l’école est très malheureusement destinée non seulement à détruire nos enfants mais surtout à introduire l’idée de la pédophilie (et de l’inceste) permise par la loi.
    Une fois que les enfants seront supposés tout accepter en matière de sexualité, que tout petits déjà, ils seront encouragés à se masturber, à découvrir le sexe dans tout ce qu’il a de plus vil, à comprendre et accepter les dérives sexuelles les plus saugrenues, on pourra dire alors que la pédophilie n’est plus un crime puisque l’enfant pourra et sera la plupart du temps déclaré consentant à l’acte sexuel avec un adulte.
    Et le tour est joué…
    La théorie du genre ne sert à moyen terme qu’à cela : fournir de la chair fraîche gratuite, légale et facile à tous les pédophiles de la terre jusqu’aux plus hautes sphères des gouvernements.

  3. Même le gamin du dessin est d’extrême gauche, pour preuve : son T-Shirt à l’étoile rouge.
    Tout n’est que manipulation.

  4. je pense qu’ils sont financés par un lobby de psychiatres, à n’en pas douter.
    ils veulent rendre tout le monde taré. Alors qu’ils restent chez eux avec leur déviance.

  5. Violer fut-elle morale (!!!!) pratiquer des attouchements sexuels au nom de la découverte et oser dire des abominations pareilles mérite la Destitution
    De l’imposteur ….
    B Bourges a tout compris….

  6. Cette vision radicalement contraire à celle du catholicisme devrait donc avoir force de loi dans les établissents sous contrat : les hors contrats sont encore libres…jusques à quand? L’étranglement financier est une arme redoutable.

  7. Allez, patience… encore trois ans et demi pour que cet homme à l’allure du gendre impeccable disparaisse.
    Devant les bêtises et les âneries que je le lis ou que je vois ici et là , c’est la seule remarque hélas qu’il m’est donné d’écrire.

  8. Ce n’est en aucun cas le role de l’éducation nationale de s’ingérer dans LA VIE PRIVEE des enfants qui sont chair et esprit de leur père et mère. Ces élèves ne sont présents que pour apprendre à lire, à écrire et compter. Quant à l’égalité des sexes, ya un zizi, ya pas de zizi, Ces élus, s’interrogent-ils sur le sexe et l’égalité des extra-terrestres et humains Qu’ils visionnent de bonnes vidéos. Le soleil est rond et pas carré. Cela devrait leur ouvrir une case du cerveau!

  9. Tous ces ministres ne savent qu’accuser les autres de mentir.
    Pourtant, dans les cours d’école, quand on était petit on disait : « C’est celui qui l’dit qui l’est ! »

  10. et ce matin sur RTL Najat V.B. répond à un auditeur en expliquant que c’est la faute à Eric Zemmour…. excellent…
    « c’est pas moi c’est l’autre » phrase qui dans l’éducation nous tendons de combattre pour que nos enfants prennent leur responsabilité!

  11. Selon Peillon, on est extrémiste quand on ne pense pas comme lui, rien de nouveau.
    Ces gens là ont un sexe à la place du cerveau, ce qui tendrait à expliquer leur façon de raisonner.
    Quitte à me répéter, les garçons et les filles, tout comme les hommes et les femmes, ne sont absolument pas égaux ! Ils sont COMPLEMENTAIRES ; un mot que ne connaît pas Peillon.
    On sait bien ce qu’ils veulent : un modèle unique, décérébré, travaillant sans broncher et payant ses impôts de même.
    Entrons en résistance contre ces nouveaux esclavagistes pédophiles !

  12. Peillon, à défaut d’être un vrai agrégé, pourrait se voir décerner à l’unanimité du jury une agrégation de mensonge, comme son copain Chatel l’autre jour sur la video montrée par le SB.
    Leur argument: « nous voulons montrer par exemple qu’une femme peut aussi bien être pompier qu’un homme ». Alors pourquoi est-ce le lobby homosexuel qui vient l’expliquer aux enfants plutôt qu’un groupe de pompiers. Pourquoi le fait-on en cachette des parents?
    Quand on vit dans le mensonge avec les petits complices des médias subventionnés on ne sait plus où s’arrêter.

  13. INNADMISSIBLE VIOLS des CONSCIENCES !!!!!!

  14. Ils doivent avoir l’habitude de ce genre de pratiques au gouvernement : ils ne parlent que de ça….
    Certain qu’ils ont un sexe à la place du cerveau. Un gros sexe….

  15. QUI VEUT CHANGER LES CERVEAUX DES LA NAISSANCE
    avec des jouets ils peuvent tout faire  » envisager » qui est derrière tout cela selon vous ?
    http://img15.hostingpics.net/pics/127373kdo2cingls1.jpg
    +++++++++++++++++++++++++++++++++++++
    http://img15.hostingpics.net/pics/286145futurput.jpg
    +++++++++++++++++++++++++++++++++++++
    http://img15.hostingpics.net/pics/413977avort.jpg

  16. Battons-nous chaque seconde que Dieu nous donne, en FORMANT nos enfants dans le bon sens, sans jamais relâcher la pression ni admettre la moindre compromission dans ce domaine si délicat et important pour la construction d’un individu et d’une société.
    Inculquons à nos enfants les merveilles de « inégalité protectrice » chère à Maurras, celles de le complémentarité admirable et féconde des sexes etc… et attendons avec confiance le feu du Ciel qui ne tardera pas à tomber sur ces suppôts de Satan.

  17. Toutes ces réflexions indignées et justifiées sont éloquentes. Mais 2 questions majeures se posent :
    -quand les écoles sous contrat dites catholiques seront-elles mobilsées en bloc pour refuser publiquement ces directives intolérables ?
    – Quand leur tutelle épiscopale (appuyée par l’ensemble des évêques) se décidera-t-elle enfin à oser se montrer « catholique et romaine » en barrant la route de leur corps à ceux qui ont entrepris de nuire aux plus petits ?

  18. A transmettre d’urgence aux grenouilles de bénitier et aux chaisières de sacristie qui votent encore pour la gauche et sont bien décidées à ne pas changer pour suivre leurs éminences, comme Mgr. Dagens, par exemple !

  19. Il ment, il est pris en flagrant délit… Et il continue de mentir encore plus en accusant les autres de ses propres mensonges !
    Ouh le vilain !
    Élève Peillon, renvoyé !
    … Et tu joues avec l’innocence des enfants !

  20. Pour votre collection de « rumeurs »
    Voici aussi ce rapport du syndicat des instituteurs :
    http://www.snuipp.fr/IMG/pdf/document_telechargeable-2013-30-05.pdf
    Prenez le temps de le lire…

  21. Le programme d’éducation sexuel par cycles(qui commençait à partir de la maternelle grande section)a été effacé du site de l’académie de Grenoble.Il est toutefois encore possible de voir sur quoi les enseignants sont tenus de s’appuyer en allant sur le site:CRDP Académie de Grenoble-bibliographie/dossier doc- Egalité puis masculin/féminin- au delà du genre.La littérature pour la jeunesse est très orientée dans une progression qui s’opère depuis la simple notion d’égalité jusqu’à la volonté de déconstruire les sexes et de faire l’apologie de l’homosexualité.Il serait bon que les hommes politiques de droites s’informent vraiment,au lieu de jouer les opportunistes en faisant de la récup au coup par coup!

  22. « On assiste à une offensive »
    L’offensive ce n’est pas l’endoctrinement en cours, actif, initié en même temps par tous les organes de l’État et orchestrés manifestement de longue date.
    Non ! L’offensive c’est de simplement dénoncer cette offensive….
    « De milieux extrémistes »
    Les milieux extrémistes ce ne sont pas ceux qui cherchent à pervertir et endoctriner les enfants de force.
    Non ! Les milieux extrémistes ce sont ceux qui tentent de protéger les enfants…
    « contre les valeurs de l’école »
    Les valeurs de l’école c’est donc le sexe à tout prix et l’homosexualité prônée, vous voici prévenus !
    « la raison »
    La raison serait de parler de sexe aux enfants… Une raison qui sort d’ou ? De quelle littérature ? Du marquis de Sade ?
    « l’égalité »
    L’égalité du droit à manifester ?
    L’égalité de traitement devant la justice ?
    L’égalité de traitement des fraudes fiscales ?
    L’égalité des privilèges ?
    L’égalité devant le droit d’être informé ?
    L’égalité devant les agressions anti religieuses?
    L’égalité de traitement des religions par l’État?
    L’égalité du droit à vivre ?
    Mais de quelle « égalité » parle ce pseudo ministre qui bafoue le droit, la morale, la liberté, l’égalité, la fraternité, la démocratie et la République !
    « La laïcité »
    Quand on appartient à une secte maçonnique hors la loi car non séparée de l’État on ne viens pas parler de laïcité.
    Surtout quand on affirme publiquement que c’est une religion !
    « Ceux qui colportent de telles inepties ? »
    S’il le dit lui même que ce sont de inepties on ne va pas le contredire.
    Sauf qu’il s’agit de délits et non de simples inepties ! Monsieur Peillon le sait trop bien et c’est exactement pour cela qu’il ment.
    « L’égalité filles-garçons »
    Qu’il commence par tomber ses allures de garçons et qu’il se mette en robe et se fasse émasculer pour donner l’exemple.
    Ce n’est pas tout de prôner « papa en robe » il faut donner l’exemple !

  23. @maria
    Si vous le voulez demandez à MJ je le lui ai envoyé

  24. L’éducation du genre à l’école n’est ni plus ni moins qu’une initiation à la pornographie.
    Et à cet age, cela s’apparente à de l’exhibitionnisme, version par écrit de l’adulte qui présente ses attributs à la sortie d’une école. Quelle horreur M.Peillon !
    Vous ferriez- mieux de promouvoir l’apprentissage du français, des maths et de l’histoire de France.

  25. À force de légitimer leurs idéologies perverses en invoquant l’esprit et la devise de la république, les gens vont commencer à avoir de sérieux doutes sur le bien-fondé de ce régime.

  26. Ce qu’il y a de stupéfiant dans ce pouvoir, c’est que non seulement il ment, mais encore IL MENT Y COMPRIS LORSQUE LA PREUVE IMPARABLE LUI EST APPORTEE DE LA FAUSSETE DE CE QU’IL AVANCE. Ainsi son mensonge se double d’impudence. Apparait bien là que nous avons affaire à UN POUVOIR TOTALITAIRE.
    Il faut le lui renvoyer en permanence comme tel: Monsieur le Président, Monsieur le Premier Ministre, Monsieur le Ministre, vous êtes un impudent, puisque vous osez mentir même lorsque la preuve est apportée de ce que vous êtes en train de mentir. vous menteanque

  27. Pour résumer crument : l’homme blanc est manipulé à devenir homo pendant que la propagande antiraciste ostentatoire se charge de faire savoir que la femme blanche appartient maintenant facilement à tout le monde des basanés sans frontières …….

  28. Une plainte contre Mr Peillon pour pédophilie, détournement de mineur et incitation à la débauche des mineurs (corruption de mineur) ?

  29. Merci à tous les parents qui lisent le Salon Beige de combattre dans les écoles cette puissance satanique. Merci de créer et soutenir des associations contre ces démons. Merci de ne pas mettre vos enfants à l’école publique mais dans des écoles libres catholiques. Mais merci à ceux qui mettent leurs enfants dans les écoles publiques de faire un scandale contre cette répugnante propagande, ce lavage de cerveau, ce salissement de l’enfance. Merci au Salon Beige d’être intraitable. Merci aux prêtres qui lisent le Salon Beige d’orienter les catéchiste contre l’action luciférienne des partisans du genre.

  30. Une action de dépôts de plainte massifs contre ces gens-là, au titre des articles 227-24 et analogues du Code Pénal, est en cours.
    L’affaire est si sensible qu’il faut s’attendre à des consignes actives des cabinets ministériels pour « égarer » ces plaintes d’une part, et pour ne donner aucune suite à celles qui auraient passé la première étape (transfert au parquet) puis la seconde (saisine directe du juge): instructions données aux parquets (ça, c’est facile), pressions sur les magistrats.
    En résumé, les Français risquent se retrouver, une fois encore, face à cette clique, avec des procédures de recours bloquées voire impossibles.
    S-il ne se trouve pas un nombre suffisant de policiers, gendarmes ou magistrats courageux pour résister activement aux intimidations politico-administratives, et agir pour neutraliser ou dissuader les malfaisants qui commandent ou appliquent ces politiques, il ne sera pas laissé d’autre choix aux Français que se faire justice eux-même, avec tous les risques que cela comporte.

  31. Allez sur Amazon.fr et notez tous les livres de la liste, faites baisser le nombre d’etoiles ! Nous avons commencé avec « tous à poil » ça marche !! Il y avait 5 étoiles hier, il n’y en a plus que 3 !

  32. En termes très simples quand je pense que l’on fait croire que « Le diable n’existe pas  »
    « Gog et magog son nombre est incalculable dit le Seigneur mais tous seront jetés dans le feu » Jamais sa présence n’a été aussi forte..tous ces textes en font foi. Le Pape Jean Paul II en avait longuement parlé dans l’un de ses livres, mais il nous a donné ce conseil « N’AYEZ PAS PEUR » Suivons les précieux conseils de ce saint Pape qui lui, par sa vie si belle et si difficile n’a JAMAIS eu peur de montrer sa façon de penser.Prions le de tout coeur pour qu’il nous aide a supporter et a défendre la croix que nous portons et que nous porterons de plus en plus lourde afin que par elle, nous sauverons la France et le monde.

Publier une réponse