Bannière Salon Beige

Partager cet article

Pays : Allemagne

Allemagne : l’immigration va-t-elle faire tomber Angela Merkel ?

Unknown-17Après le Brexit en Grande-Bretagne, après la droitisation en Europe centrale, après le gouvernement anti-système en Italie, c'est un autre pays du G7 qui pourrait créer la surprise.

Fragilisée, Angela Merkel pourrait être obligée de quitter son poste cette semaine. La chancelière allemande est confrontée à une fronde sans précédent sur la politique immigrationniste de l'aile droite de sa coalition.

Le ministre de l'Intérieur Horst Seehofer (CSU, les catholiques bavarois, alliés historiques de la CDU de Merkel) veut durcir la politique migratoire de l'Allemagne et doit présenter ses mesures en début de semaine. Il veut refouler aux frontières allemandes les immigrés déjà enregistrés dans un autre pays européen et menace de passer à l'acte contre l'avis de la chancelière qui a bloqué le projet et plaide pour une solution européenne globale. Il veut aussi constituer avec ses homologues de Rome et Vienne ce que le chancelier autrichien Sebastian Kurz appelle "un axe des volontaires" pour s'attaquer à l'immigration clandestine. A partir de lundi, le parti de Horst Seehofer doit décider si le ministre imposera ses vues par décret, ce qui pourrait amener à son limogeage voire à une chute du gouvernement Merkel.

Vendredi, il a limogé la directrice de l’Office fédéral des migrations. Cela fait suite à un rapport de la nouvelle responsable de l’Office à Brême, révélant que plus de 3000 demandeurs d’asile, avec la complicité d’avocats spécialisés dans la défense des « réfugiés », avaient reçu le droit d’asile alors que leur dossier ne le leur permettait pas. Il a été établi que 4568 demandes ont été satisfaites à tort.

Dimanche, le ministre de l’Intérieur allemand a déclaré :

« Je ne peux plus travailler avec cette femme ».

La CSU devrait lancer lundi un nouvel ultimatum à la chancelière. Elle lui donnerait deux semaines pour trouver une solution au niveau européen afin de renvoyer les réfugiés dans le pays de l’UE où ils se sont inscrits en premier, comme le prévoit l’accord de Dublin. La CSU a démenti l’information, indiquant néanmoins que le sujet serait sur la table.

Si les députés de CSU décident de ne plus voter aux côtés de la CDU et des sociaux-démocrates du SPD, la coalition, si longue à mettre en place, serait fragilisée au Bundestag. Et si de nouvelles élections législatives avaient lieu maintenant, la crise chez les conservateurs les desservirait. La CDU-CSU n’obtiendrait que 30 % des suffrages, soit une chute de quatre points en une semaine, selon un sondage pour NTV. Le SPD baisserait aussi, de 18 à 16 %. Autrement dit, la grande coalition actuelle ne serait plus majoritaire. L'AfD gagnerait 2 % en une semaine et obtiendrait 15 %.

Au-delà de la hausse de l'AfD, parti anti-immigration, il faut comprendre ce regain anti-immigration de la CSU par la succession de faits divers impliquant des immigrés :

  • Le 9 juin, à Plauen en Saxe, deux hommes à la peau sombre et parlant une langue étrangère non identifiée ont abordé et agressé sexuellement une femme de 25 ans.
  • Le 10 juin, à 4 h 40 du matin, à Heidelberg au Bade-Wurtemberg, une dame de 36 ans, qui revenait d’une discothèque accompagnée d’un individu qu’elle y avait rencontré, a été violée par celui-ci en pleine rue après avoir fumé une cigarette avec lui. L’auteur des faits a des cheveux noirs et la peau sombre.
  • Le 13 juin, dans le quartier d’Ottensen à Hambourg, une adolescente de 16 ans a été agressée par derrière et tirée sur le sol. Elle a crié et l’assaillant a pris la fuite après avoir tenté de la violer. La police recherche l’auteur des faits. Il est de type méditerranéen, âgé de 15 à 17 ans, a des cheveux sombres et une stature mince.
  • Le 14 juin, un demandeur d’asile d’Afrique de l’Est a frappé massivement et violé, à Ottrau en Hesse, une femme de 39 ans qui l’avait pris en autostop.
  • Au cours de la nuit du 14 au 15 juin, à Fribourg-en-Brisgau au Bade-Wurtemberg, une dame a été suivie par un inconnu qui l’a abordée, puis poursuivie et finalement attrapée et a tenté de l’agresser sexuellement. L’assaillant parle un allemand saccadé, a les cheveux sombres et un physique de type arabe.
  • Le 16 juin, à Hanovre en Basse-Saxe, une dame de 37 ans a été poignardée en rue par le Turc Bulent Içel. La victime a été transportée à l’hôpital, où elle est décédée.
  • Notons également, en Saxe, le procès, à Dresde, d’un demandeur d’asile pakistanais qui avait violé une handicapée mentale, et à Zwickau celui d’un Libyen qui escaladait, durant la nuit, les balcons afin de pénétrer dans les appartements par les fenêtres ou portes ouvertes et d’attaquer des femmes.

Partager cet article

7 commentaires

  1. Il n’y a là rien d’anormal pour ces “pauvres réfugiés qui fuient la guerre et les atrocités ”
    Pour certains d’entre eux, le viol est considéré comme arme de guerre.
    Et comme ils sont en guerre avec nous les mécréants- je dis cela au cas où certains en douteraient encore – ils pratiquent le viol.
    https://www.dailymotion.com/video/x6eqxi8

  2. Bref, ces gens venus de ces contrées orientales et ou africaines sont incapables de maîtriser leurs conduites ! Il faudrait réouvrir les bordels, et y mettre toutes les oies blanches progressistes et autres exaltées des mélanges raciaux, ça les calmerait peut-être un peu ?
    Un état souverain et véritablement indépendant aurait depuis longtemps pris les mesures nécessaires pour renvoyer tous ces sauvages chez eux !

  3. Angela Merkel, c’est le protestantisme-progressiste au pouvoir. N’oublions pas que son père, Pasteur, émigra volontairement en RDA communiste!
    Je me rappelle d’autant mieux que je l’avais noté, Alain Duhamel lors de l’émission dominicale “Présence protestante” annonçant froidement, à l’apogée des années Mitterrand : “Ce que nous vivons aujourd’hui, c’est le protestantisme au pouvoir !”

  4. La CSU serait fidèle à ses valeurs si elle parvenait à nous débarrasser de cette chancelière, fausse chrétienne et fausse démocrate…

  5. Je suis quand-même un peu effarée par le comportement d’oies blanches de certaines, par exemple, cette dame de 36 ans, qui revenait d’une discothèque accompagnée d’un individu qu’elle y avait rencontré, qui fume une cigarette avec lui (apparemment dans la rue): il me semble assez plausible que ce mâle a considéré qu’elle cherchait l’aventure? Même “inconscience” à mon sens pour cette femme de 39 ans qui avait pris en autostop un inconnu: ça me paraît aller très largement au-delà de la “charité chrétienne”.

  6. Je pense qu’il faut maintenant cesser de parler “d’aveuglement du gouvernement sur la crise migratoire” puisque c’est le gouvernement lui-même qui favorise l’arrivée des migrants en vue du “grand remplacement” (Plan Soros). Donc, le gouvernement n’est absolument pas pas aveugle en la matière, puisqu’il le fait sciemment !! Nous aurons donc beau le dire et le redire, rien ne changera…Sauf par nous-mêmes !

  7. À mon sens, le CSU en la personne de Horst Seehofer n’aurait jamais dû s’allier à Merkel var il ne pouvait ignorer à tel point recevoir autant de clandestins visiblement pour la grande majorité des “migrants” économiques au vu de la situation géopolitique de leurs pays respectifs et des actes criminels perpétrés à l’encontre notamment des femmes avant lesdites élections législatives. Certes, il essaie de réparer ce manque de discernement que je m’explique toujours pas mais pourquoi avoir attendu si longtemps avant de réagir ?
    Ceci dit, avoir rejoint l’axe de volontaires est une bonne nouvelle et espérons que Merkel sera “virée” comme une malpropre qu’elle est.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.