Alice Cooper : “Même quand je n’étais pas chrétien, je me méfiais de tout ce qui touchait à Satan”

Alice Cooper (né Vincent Damon Furnier) est un chanteur et auteur-compositeur-interprète de hard rock américain dont la carrière s'étend sur plus de cinq décennies. Particulièrement prolifique et éclectique, cette véritable icône du rock traverse différentes phases et différents styles musicaux durant sa carrière (hard rock, art rock, new wave, heavy metal, rock industriel). Interrogé dans Paris Match, il déclare :

Je mène une vie très saine et conforme aux enseignements de l’Eglise. Et cela ne m’empêche pas d’être Alice Cooper. Est-ce que je fréquente les clubs de strip-tease ? Non. Est-ce que je trompe ma femme ? Non. Est-ce que je me défonce ? Non. Mais est-ce que je rocke comme Alice Cooper ? Absolument ! Dieu m’a dit que je pouvais y aller, qu’il n’y avait pas de problème.

Votre album s’intitule “Paranormal”. Ces phénomènes vous intéressent ?

Je pense que cela existe et que nous ne devons pas jouer avec. Les gens qui communiquent avec les fantômes ont affaire à des démons et n’en ont pas conscience. Même quand je n’étais pas chrétien, je me méfiais de tout ce qui touchait à Satan. Je savais qu’il ne fallait pas manipuler ces symboles, jamais de croix à l’envers sur ma scène. Il y a des groupes qui le font et je leur dis : “Faites attention aux personnes que vous invitez, les gars !” 

Une réflexion au sujet de « Alice Cooper : “Même quand je n’étais pas chrétien, je me méfiais de tout ce qui touchait à Satan” »

  1. Jacques Perret

    Intéressant, même si la musique d’Alice Cooper est très sombre avec des mises en scène effayantes. Cela peut expliquer qu’un auteur comme le père Régimbal l’ait autrefois classé parmi les satanistes.
    Alice Cooper participant au Hellfest, cela confirme ce que j’ai déjà entendu dire par des personnes connaissant bien le hard rock : c’est beaucoup plus la volonté de choquer qu’une éventuelle soumission à satan qui motive la plupart des groupes qui y participent et ceux qui y viennent. Cela n’empêche qu’on y trouve de vrais satanistes !

Laisser un commentaire