Bannière Salon Beige

Partager cet article

Cathophobie / Religions : L'Islam

Algérie : jugée pour “délit de chrétienté”

Habiba Kouider a 37 ans. Elle est chrétienne et éducatrice dans une
crèche. Le 29 mars 2008, alors qu’elle
se rendait en bus d’Oran, où elle fréquente l’école biblique, à Tiaret,
elle est interceptée par des gendarmes. Dans son
sac : des bibles et des
évangiles. Ils l’arrêtent et la transfèrent à la police, qui la place
en garde à vue. 

Elle comparaît donc pour détention de livres religieux, un délit
passible de ­prison depuis l’adoption, en février 2006, de la loi qui
régle­mente «les cultes non musulmans».
Un
interrogatoire humiliant commence pour la mécréante. Le lendemain, c’est le procureur qui intervient :

"Tu
réintègres l’islam, et je classe le dossier ; si tu persistes dans le
péché, tu subiras les foudres de la justice !
"

Habiba refuse de renier sa foi.

Mardi au tribunal :

– Quelle est ta religion ?
– Je suis
chrétienne. Je me suis convertie en 2004 à l’église d’Oran.
– Les curés t’ont fait boire leur eau bénite qui mène au
Paradis.

Elle ne répond pas.

Puis le juge s’en prend aux journalistes : "Avez-vous une
autorisation pour prendre des notes ?».
L’avocat de Habiba rétorque : "L’audience est publique, les
journalistes ont le droit d’être là".
Les carnets des journalistes seront quand même confisqués par le juge. Puis le procureur rappelle que «l’islam est religion d’État» avant de requérir trois ans
de prison ferme.

Verdict le 27 mai pour Habiba mais aussi pour
six autres chrétiens qui comparaîtront pour "distribution de tracts visant
à ébranler la foi des musulmans".

Lahire

Partager cet article

19 commentaires

  1. En lisant votre billet j’ai été pris d’un profond sentiment de révolte et d’injustice. Merci d’avoir relayé de façon très rapide, et en y apportant beaucoup plus de précisions, une information très concise entendue ce matin à la radio.

  2. Je suis profondément meurtri lorsque je lis de telles choses.
    Que va faire notre cher Président, l’homme des droits de l’homme ?
    Il faudrait que nous soyons des milliers, des centaines de milliers à nous manifester.
    Il faut que nos évêques se bougent!!
    IL FAUT DESCENDRE DANS LA RUE DEVANT L’AMBASSADE D’ALGERIE. J’EN SUIS!!!

  3. On se croirait en lisant cela à Rome aux 1ers siècles au temps des premiers chrétiens alors que la religion d’Etat était le culte impérial rendu aux idoles. Le dialogue ressemble mot pour mot aux récits des procès de nombreux martyrs.
    @Aristote : pourquoi se révolter ? nous savons qui sont les gagnants et les perdants dans cette affaire !

  4. Qu’en pensent les très nombreux membres du “Groupe d’amitié France-République algérienne démocratique et populaire” (sans rire)?
    Leur liste est indiquée ici:
    http://www.assemblee-nationale.fr/13/tribun/xml/organe.asp?id_organe=xml/organes/392669.xml
    Il serait intéressant de recueillir leur avis…

  5. Au vu du verdict et selon l’intolérance dont feront preuve les tribunaux algériens, il semble que la France, l’U.E. et le Conseil de l’Europe devraient réagir… A moins que l’Europe n’ait finalement des racines musulmanes à défaut de chrétiennes. Lire “Aristote au Mont Saint-Michel” de Sylvain Gouguenheim.

  6. Qu’attendons-nous pour faire de la chrétienté la religion d’État en France !?

  7. Etonnant que les FM n’aient pas encore eu l’idéee d’appliquer cela chez nous…
    en attendant si nous essayions de pratiquer la réciproque avec les musulmans vivant en France ?

  8. Une telle hargne me laisse perplexe sur la profondeur de la foi des musulmans qui font cela.

  9. merci de gaulle!

  10. C’est sidérant . Cependant les chrétiens ne peuvent être surpris . Une telle épreuve avait été annoncée par Jésus Lui-même et chaque chrétien doit être prêt à l’affronter .
    Mais que cela ne nous empêche pas d’entreprendre des actions (pétitions , lettres , courriels…) pour réagir contre cette attaque.

  11. à gégé,
    Attention à ne pas faire de faux sens: la situation des premiers chrétiens à Rome était beaucoup plus complexe que vous n’avez l’air de le penser. Parler de “culte impérial rendu aux idoles” est d’abord une formule blessante pour ceux qui admirent la Rome antique et ses dieux, ensuite, c’est assez inexacte: aucun empereur, à part Caligula et Domitien, ne s’est fait adorer de son vivant.
    Du reste, les Romains étaient tolérants en matière de religion: les cultes orientaux ont eu leur place à Rome (même si ce n’était pas bien vu par le pouvoir, qui tâchait de réanimer les cultes vieux-romains, mais sans interdire les autres).
    Si les Chrétiens se sont faits à certaines époques martyrisés, c’est qu’ils ont toujours refusé de se plier à la loi, qui était de reconnaître la part de divin que pouvait avoir un empereur (ce qui est compréhensible).
    Notons aussi que le premier à avoir mis dans l’arène des Chrétiens, c’est Néron. Or, il cherchait alors des coupables pour l’incendie de Rome, et c’est les Chrétiens qui en firent les frais. Mais ce n’est pas parce qu’ils étaient chrétiens que les chrétiens ont été tués (cela, les Romains s’en moquaient), mais c’est parce qu’ils constituaient une catégorie de population à part et dissidente. Ils auraient tout aussi bien pu adorer n’importe quel autre dieu, ça n’aurait rien changé (s’ils l’avaient adoré de la même façon).
    C’est donc assez complexe, et la vérité est un peu éloignée de la représentation qu’en ont certains chrétiens aujourd’hui. C’est représentation est due, entre autre, à la Révolution française: les révolutionnaires se réclamant de la Rome antique (alors qu’ils n’avaient rien à voir avec elle!) et, comme chacun sait, se livrant à des violences inouïes contre les Chrétiens (et là, ce n’est pas une légende), les Chrétiens ont assimilé les Révolutionnaires aux Romains, et comme les révolutionnaires étaient leurs ennemis, les Romains le sont devenus. Et en suite, les républicains divers et variés, au XIX puis au XXème, se sont réclamés comme les descendants des Romains. De là la profonde et regrettable fracture qui s’est produite entre la Rome antique et la Chrétienté.
    Pourtant, les exemples de Chrétiens admirant la Rome païenne ne manquent pas, tout au long de la monarchie. Il suffit de penser à Ronsard et aux poètes de la Pléïade, à Racine, à Bossuet, à la Fontaine, bref, à tous les grands hommes de notre histoire. Prenez Racine: presque toutes ses pièces traitent de mythes antiques!! L’architecture du Grand Siècle en est inspirée, à Versailles, voyez le Salon de Mars, le bassin de Neptune… Le XVIème et le XVIIème vivaient dans l’admiration de Rome… et dans la vénération de Dieu! C’est la preuve que les deux ne sont non seulement pas opposés, mais qu’ils sont intimement mêlés. Avaient-ils pour autant oublié les massacres des premiers chrétiens? Non, mais ils avaient compris que Rome, c’était aussi autre chose que cela.
    Les vrais héritiers de la Rome Antique, ce ne sont certainement pas les Lumières ni les révolutionnaires. Ce sont, au contraires, tous les grands hommes qui ont bâti notre pays, ces hommes de génie qui ont su allier romanité et christiannité.
    Je suis pour la réconciliation de la Rome antique et de la Rome chrétienne. Pour Rome ne soit plus qu’une, à nouveau. Et pour que puisant toute la grandeur de son passé réunifié, elle puisse faire face aux menaces actuelles.

  12. Ce soir, Habiba sera dans mes intentions de prières.
    Lecteurs nombreux, voudriez vous bien vous unir à cette intention ? Merci.

  13. En complément à ce que dit Ginette, que fait la ligue des droits de l’homme, et le parti socialiste, et Sarkozy, et Fadela Amara et Julien Dray et Rachida Dati et Bernard Kouchner ? Cette affaire les (eux et tant d’autres) démasque, ils font fi de la liberté religieuse.
    Ne nous faisons pas d’illusion nous serons les seuls à défendre les droits de l’homme et en premier la liberté religieuse. C’est notre honneur.

  14. Si l’algérie finance toujours la mosquée de Paris il serait temps de lui faire comprendre que nous avons une autre idée de la tolérance religieuse. Où sont donc nos champions des droits de l’homme dans cette affaire?

  15. à François B. : M. Hervé Gaymard fait partie de ce groupe. Ecrivons lui!([email protected])

  16. Je viens d’expédier l’article au Psdt du groupe Amitié France Algérie; à tous ces vices prsdts et aux secrétaires.
    Nous verrons s’ils ont des convictions concernant cette sacro défense des droits de l’homme et la liberté religieuse

  17. A Franz : l’Eglise recommande les textes des auteurs anciens de Rome, c’est d’ailleurs elle, je pense, qui les a sauvés de la destruction.
    Elle a recommandé et fait sien le droit romain pendant très longtemps.
    Cependant l’empire a persécuté injustement les chrétiens. C’est aussi un fait : Néron, Dioclétien, Julien l’apostat. Ils voyaient dans les chrétiens des impies et les diffamaient.
    L’Eglise ne s’oppose pas, et même recommande d’avoir un culte pour la civilisation et la pensée antique romaine (Cicéron, Sénèque…) et le droit romain, mais les défauts et les fautes de quelques uns n’en restent pas moins indéniables.

  18. en tout cas l’Algérie a financé une partie de la rénovation comme l’indique cet article paru dans le journal “la croix” er repris sur ce http://www.cfcm.tv/2007/05/01/la-mosquee-de-paris-fait-peau-neuve/
    “Le coup d’envoi des travaux avait été donné en février 2004. « La rénovation a été rapide. Si tout allait aussi vite ! » s’est exclamé Bertrand Delanoë. Financés par la Ville de Paris, l’État, la région Île-de-France mais aussi l’Algérie et le Qatar, les travaux se sont élevés à 3,6 millions d’euros. Les architectes Francis Dubois et François Jeanneau ont été mandatés pour la rénovation des lieux.”
    Par ailleurs, j’aimerais bien que le Recteur de la Grande Mosquée de Paris (financée donc par l’Algérie) , Monsieur Dalil Boubakeur , ( également président du conseil français du culte musulman) nous fasse part de ses réactions quant à cette affaire.

  19. c’est bon la coupe est pleine.quand allons nous ouvrir les yeux sur la religion musulmane…elle se veut l unique et ne rechigne devant aucun obstacle pour y arriver c’est navrant…le seul probleme c’est que avec leur attitude colonialiste ils vont tout simplement créer des opposants qui seront de plus en plus nombreux et donc dangereux…ils vont crées u mouvement anti islam qui grandit deja trés trés vite partout en europe( surtout en Italie)

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services
[name="url"]
[name="url"]