Alerte pour les Petits Chanteurs à la Croix de Bois : la pression de l'administration les oblige à mettre la clé sous la porte

PccbLe harcèlement contre la manécanterie va t-il finir par payer? La dernière contrainte en date prit l'air du coup de grâce : l'obligation imposée par le ministère du Travail de deux journées de repos par semaine de tournée. Autant dire, un concert et ses recettes en moins…

Si rien ne change, les petits chanteurs viennent d'effectuer leur dernière rentrée scolaire. Communiqué de presse du président : 

"L’accumulation des contraintes imposées progressivement par la Direction du travail depuis plusieurs années met en péril la viabilité de cette œuvre centenaire de renommée mondiale. 

Les recours auprès du ministre du Travail, relayés par des élus de tous horizons, n’ont pas obtenu à ce jour la réponse annoncée. Dans un contexte économique qui provoque également une baisse sensible de ses recettes, l’association a demandé sa mise en redressement judiciaire, prononcée le 13 septembre 2013.

La manécanterie ne dispose d’aucune subvention publique de fonctionnement pour financer son projet éducatif et permettre aux enfants de chanter à travers le monde leur message de paix. Ses seules ressources proviennent des concerts, des contributions des parents et de dons ponctuels.

Pour pérenniser son œuvre, cettre école de vie unique lance ce jour une campagne nationale d’appel public à dons relayée sur son site www.pccb.fr. Les donateurs bénéficieront de la réduction d’impôt pour dons aux œuvres".

Le site pour les aider.

19 réflexions au sujet de « Alerte pour les Petits Chanteurs à la Croix de Bois : la pression de l'administration les oblige à mettre la clé sous la porte »

  1. Jean Theis

    Il y a une vingtaine d’années, peut-être plus, les Petits Chanteurs avaient accepté d’ôter leur croix pour chanter au Maroc.
    Cela leur revient comme un boomerang, enfin sur les enfants actuels qui n’y sont pour rien. La direction devait à l’époque exiger de garder la croix ou ne pas chanter au Maroc. Toujours la même lâcheté …
    Il y a un dicton qui dit peu ou prou: les parents mangent du raison vert et les enfants ont les dents agacées.

  2. Maurice

    Ne nous leurrons pas, tout ce qui peut rappeler la chrétienté est à abattre ! En voilà un exemple qui nous donne à penser que RIEN ne nous sera épargné. RIEN de chez rien ! (les frères tablier sont aux manettes, ne l’oublions pas)

  3. thierry

    Il restera le choeur de l’armée française, encore bien loin de la qualité des choeurs de l’armée rouge !
    C’est la petite croix de bois qui dérange, mettez les enfants en tablier franc-maçon vous verrez tout s’arrangera immédiatement !

  4. imalispus

    Je suis desolée de mettre les pieds dans le plat…. J’aime beaucoup les petits chanteurs mais leur coté catho avait un peu disparu ces dernieres années… Les parents exigeants que les enfants soient payés pour chaque concert ….. Il faudrait aussi que cette manecanterie retrouve son sens premier ….
    Neanmoins, cela suis bien la droite ligne de ce que notre gouvernement fait depuis son election …..

Laisser un commentaire