Alerte : 2e lecture de la loi Taubira dès mercredi

Devant l'instabilité et la montée de l'opposition au projet de loi Taubira, le gouvernement s'affole et tente d'accélérer.

Le projet de loi
reviendra à l'Assemblée nationale dès mercredi prochain en seconde
lecture
, pour les articles votés dans des termes différents par les
députés et les sénateurs, a annoncé le ministre des Relations avec le
Parlement, Alain Vidalies. Au lieu de la fin mai annoncée initialement.

Cette nouvelle discussion ne concernera pas l'article 1er
du texte, le plus important, adopté dans les mêmes termes par les
deux chambres du Parlement.

Cette accélération soudaine montre la fébrilité du gouvernement, pressé d'en finir avant… sans doute de dissoudre l'assemblée. Selon Le Monde, l'Elysée et Matignon sont déstabilisés. Un parlementaire résume :

"La droite tape
très violemment pendant qu'à gauche, tout le monde se prépare à calculer
ce que le voisin a déclaré et comment il l'a gagné. Il règne un climat
typiquement années 1930, extrêmement violent. Tout le monde est
bousculé
."

La question de la publication des patrimoines a fait débat, mardi 9 avril
au soir, dans le bureau du président, où celui-ci, entouré du secrétaire
général de l'Elysée et de quelques conseillers, Sylvie Hubac, Aquilino
Morelle et Claude Sérillon. Le
président sait qu'il est loin d'avoir résolu la crise
d'autorité. Il n'a pas non plus apaisé un gouvernement et une
majorité plus perturbés que jamais. Ils avaient jusqu'à jeudi midi pour remplir leurs
formulaires de déclaration de patrimoine. En s'apercevant qu'on leur
demandait jusqu'à leur numéro de compte bancaire, certains ministres
ont refusé de répondre
. Un état entre douce folie et dépression politique semble gagner les membres de l'équipe Ayrault. Une ministre : "Je ne suis pas entrée en politique pour vivre ce que je vis." Une deuxième : "On devient tous fous, on disjoncte." Une troisième, croisée à l'Assemblée, juste avant les questions au gouvernement : "Qu'est-ce que je fous là ? Aller se farcir la droite qui est déchaînée en ce moment, aujourd'hui c'est trop pour moi..."

Une vraie ambiance
de fin de règne
. Ambiance "épouvantable" à la réunion du groupe socialiste. Bruno Le Roux essuie une
bronca. "Ça suffit ! On doit pouvoir discuter politique", s'exclame l'un. "On ne peut pas leur demander de la discipline quand c'est le bordel au gouvernement…", souligne l'entourage de Claude Bartolone. Les
députés socialistes ne masquent plus leur panique
. Personne n'imagine que
l'équipe de Jean-Marc Ayrault tiendra encore un an
, jusqu'aux
municipales de mars 2014.

Il est important d'être nombreux, ce soir au Sénat.

53 réflexions au sujet de « Alerte : 2e lecture de la loi Taubira dès mercredi »

  1. Anne

    Je ne vois pas où est l’instabilité puisque le Sénat a voté pour la loi.Ils ont les deux votes. C’est ce qu’ils voulaient… Ceci dit, cette nouvelle du jour est bien triste pour notre pays. Difficile de garder l’Espérance après une telle annonce !!!!

  2. Avoc

    Le Gouvernement donne une nouvelle preuve qu’il ne veut aucun débat public sur ce texte.
    En réalité, le Gouvernement aurait préféré un vote conforme en deux jours : premier jour à l’AN, deuxième jour au Sénat, puis promulgation.
    En effet, pas de problème, ce texte était déjà adopté dans les loges…

  3. C.B.

    Quand pourra-t-on avoir connaissance
    -du nombre de suffrages en faveur de ce projet
    -du nombre de suffrages contre ce projet
    -du nombre d’abstentionnistes (j’en ai vu clairement un lever la main sur cette vidéo
    http://www.dailymotion.com/video/xyy2r9_mariage-homo-le-senat-adopte-le-projet-de-loi-12-04_news#.UWgI9IKuRFQ )
    -qui a voté contre
    -qui a voté pour
    Pourquoi n’y a-t-il pas eu de demande de scrutin public?
    (http://www.senat.fr/presse/cp20130412d.html )
    Si j’en crois http://www.leparisien.fr/politique/mariage-gay-le-senat-a-adopte-le-projet-de-loi-qui-retourne-a-l-assemblee-12-04-2013-2720371.php
    “Pour que la position des sénateurs absents dans l’hémicycle au moment du vote puisse être connue, tous les groupes ont demandé que soit publié au Journal Officiel le détail des intentions de vote de chacun de leurs membres.”
    Vivement cette publication, qu’on sache qui sont les traîtres.
    Cette mascarade rappelle fâcheusement les décisions prises en “A.G.” en fac en 1968.

  4. cm

    Seigneur Jésus, aie compassion de la France, daigne l’étreindre dans ton amour et lui en montrer toute la tendresse. Fais que remplie d’amour pour toi elle contribue à te faire aimer de toutes les nations de la terre. O amour de Jesus, nous prenons ici l’engagement de te rester à jamais fidèles et de travailler d’un coeur ardent à répandre ton règne dans tout l’univers. Amen
    Prière pour la France dictée par Notre-Seigneur à Frère Marcel Van

  5. Comtadin de Lyon

    Ne pas se décourager, c’est l’essentiel. Le combat se poursuit et la résistance à la mise en oeuvre d’une loi illégitime doit s’engager. Car le plan de ce gouvernement pour détruire la famille ne fait que commencer. Haut les coeurs !

  6. Jean Delaforest

    Le gouvernement impose sa “loi” inique et dissout l’Assemblée.
    La “Droite” gagne les législatives en juin.
    Les “mascarades” sont célébrées en mairies pendant tout l’été.
    QUESTION : que fera le gouvernement Coppé à la rentrée parlementaire en septembre ? Aura-t-il le courage d’abroger cette “loi” antinaturelle ? Invalidant au passage les mascarades célébrées ?
    NOUS DEVONS MAINTENIR LA PRESSION SUR LA DROITE POUR QUE LE PREMIER ACTE DU GOUVERNEMENT SOIT D’ABROGER CETTE LEGISLATION IMMONDE.
    Ne lâchons rien. Empêchons d’abord que cette loi, si elle est votée, ne soit appliquée. Entrons en résistance. N’attendons pas le 26 mai pour manifester. Reconnaissons que la stratégie déjantée choisie par la dame Barjot est un échec. Il faut durcir le ton. Entrons en résistance !

  7. MIFRA

    Je pense que cette précipitation rend le peuple hytérique . Nous avons des voyous au gouvernement . Le monde entier va pouvoir le constater . Descendons tt de même dans la rue le 26 mai. Mon petit doigt me dit que nous serons encore plus nombreux .
    Devant une telle infamie , personne ne va rester insensible .

  8. jb

    Oui le 26 c’est trop tard! il faut une autre date, maintenant, dès que possible. Mais la préfecture va forcément mettre des bâtons dans les roues du collectif!
    La démocratie est bâillonnée par ce régime totalitaire de Merde! Ce soir au sénat soyons TRES nombreux!
    “Aux armes”

  9. Olivier

    Ce ne sera peut-être pas trop tard, mais sans doute est-ce calculé pour ce que ce le soit : après le vote définitif par le parlement (au plus tôt le 17 avril s’il y a vote conforme rapide, ce qui est possible), l’opposition a dix jours pour introduire un recours (elle a déjà annoncé qu’elle le ferait), et le Conseil constitutionnel a un mois pour répondre (il peut le faire plus vite), ensuite seulement le Président peut promulguer si l’avis est favorable.
    Si l’opposition joue bien, elle introduit son recours le dernier jour du délai, dix jours après le vote, le 27 avril donc si jamais la Chambre vote conforme en un jour, et un mois après nous sommes à Paris !
    De toute façon, j’espère qu’il est bien clair pour tout le monde que (malgré la lucidité nécessaire sur le risque de démobilisation) si la loi passe on continue ! Seul le slogan change, de « retrait du projet de loi » à « abrogation de la loi ».

  10. Bertrand

    Ne tombons pas dans le piège !
    Cette précipitation est destinée à nous décourager.
    Mais il y a encore le Conseil constitutionnel et la promulgation qui vont prendre du temps.
    Le 26 mai ne sera pas trop tard.
    Il faut que nous soyons très, très nombreux à manifester ce jour là.
    Les socialistes sont vraiment des sectaires et des totalitaires sans bornes.
    Nous ne leur pardonnerons jamais!
    « Même sans espoir, la lutte est encore un espoir. »
    Romain Rolland

  11. La belette.

    En ce moment les CRS quadrillent les abords du Sénat et bloquent mêmes les plus petites rues et sortent la “grosse artillerie” (Barrières, protection des jambes et des bras, gilets de protections, matraques…). ca donne l’impression d’un état de siège!

  12. Pablo Delahousse

    Les masques continuent à tomber, David Assouline, porte-parole du PS, estime que “c’est une bonne chose” (d’avancer au 17 avril la date de la 2nde lecture du texte par l’AN).
    “Cela fait de nombreux mois que le débat est sur la place, la droite demandait pourquoi ce débat durait si longtemps (NDLR : ah bon ???)”, réagit le sénateur socialiste. “On sait bien que les Français s’interrogent sur cette question, la droite annonce la fin de la civilisation, il y a un doute dans l’opinion”, reconnaît David Assouline. “Maintenant, le parlement doit aborder les autres questions, ce débat sur le mariage pour tous est épuisé”, conclut-il.
    C’est la peur qui sans aucun doute, les amène à bousculer le calendrier ; et, ce faisant, réaliser un nouveau déni de démocratie, s’agissant d’un “changement de civilisation” (dixit Taubira).
    Or, la peur est mauvaise conseillère.
    Gardons espoir, agissons d’ici le 17 avril, et prions.

  13. scat

    Bien entendu que le 26 mai était une date trop tardive, je l’ai déjà écrit… il fallait en organiser une 2 ou 3 semaines après le 24 mars: ainsi le “soufflet” ne pouvait pas retomber. Et comme je dis: le succès entraine le succès….
    Il fallait une manif ces jours-ci (ce week-end par exemple); Barjot a bien entendu là-aussi fait n’importe quoi … 2 mois après .., pourquoi pas à l’automne? !
    en attendant contentons-nous de celle de ce soir: RDV au Sénat !!

  14. Nabulione

    Arrêtez de taper sur Frigide ! C’st dépassé !!! Nous avons a faire à un gouvernement de gangsters, à un consortium de crapules qui compte hélas de nombreux membres de la fausse opposition…
    Ces gens se sont entendus en sous-main pour contourner toute opposition ! La démocratie est bafouée, la République avilie, la constitution piétinée…
    Il faut investir les palais de la république et ey chasser les marchands du Temple !!!

  15. esprit libre

    Pas de panique, car ce peut être l’effet recherché !
    D’ailleurs, la panique n’est peut-être pas là où on le pense et nous avons à profiter de l’état de décomposition du pouvoir… Tout peut aller vite comme en Mai 68 mais, cette fois avec François Hollande partant à Baden-Baden sans Massu pour l’accueillir ni Pompidou pour le faire revenir !
    Du calme et de la détermination.
    Commençons par tous venir ou faire venir au Sénat ce soir !

  16. c

    Rien n’est jamais trop tard.
    Les Russes des années 1960-80, quand l’URSS était triomphante (apparemment), pouvaient ils imaginer que leur premier ministre viendrait au début du XXIème siècle s’incliner devant la couronne d’Épine à Paris, entre autre exemple et que la vie et la famille deviendraient des objectifs de renaissance nationale.

  17. esprit libre

    Rappel :
    La manif géante du 26 mai ne vise pas tant les députés – qui, comme les sénateurs ont bien voté le texte, voire joué sur leur tablette durant les séances malgré les millions de personnes des précédentes – que François Hollande qui est à la fois le maillon essentiel et le maillon faible. De lui, de son entêtement suicidaire dépend la fin d’un mouvement qui ne peut retomber car nous savons que tout s’effondrerait avec.
    Tenons bon et sans faiblir !

  18. BRamets

    La panique est chez les crapules qui nous gouvernent. Ils savent biens qu’il s’agit d’une question de jours pour que leur château de cartes s’écroule. Soyons gentils, ne les jetons pas à la Seine mais exigeons tout de même fermement la destitution du président de la minorité des français porte parole des loges,la dissolution les assemblées…
    Bref ne lâchons rien

  19. Jean Delaforest

    “Arrêtez de taper sur Frigide ! C’est dépassé !!! Nous avons a faire à un gouvernement de gangsters”… Précisément, face aux gangsters, on fait pas bisou-bisou, sinon on se fait arnaquer (Barjot a interdit aux manifestants de crier “Hollande démission”). Face aux gansgters on utilise les moyens appropriés. La stratégie de Barjot est inefficace. Ce projet aurait dû tomber il y a un mois. Suite au déni du 24 mars, une nouvelle manif doit être organisée de toute urgence. Avec une stratégie d’attaque.
    Cette loi ne doit pas passer !

  20. Philippe

    Bonsoir PARIS !!! la province, trop éloignée, vous regarde ce soir, compte sur vous au sénat et prie pour que le bruit que vous ferez réveille nos indignes représentants.
    Nos prières vous accompagnent, et dès que l’on peut , nous vous rejoignions.
    Aux armes …!

  21. Olivier

    Il faudrait peut-être manifester devant le conseil constitutionnel, seule institution qui ne s’est pas encore prononcée et qui peut faire reculer la loi.
    En tout cas, en cas de dissolution voter FN faut lui imposer la cohabitation et la démission!

  22. Goupille

    “Il règne un climat typiquement années 1930, extrêmement violent. Tout le monde est bousculé.” dit le socialo rigolo…
    Et il n’a rien vu : ils ont réussi à susciteer la haine, glaciale et implaccable.
    Finies les plumes roses dans le derrière.
    Un objectif : réduire cette caque de Francs-Macs a quia.
    Comme disaient (presque) les potes de 68 : “Et on pendra le dernier franc-mac avec les tripes du dernier socialo”…
    Demain :
    TOURS, 13 h, devant le Tribunal et la Mairie.
    MANIF UNITAIRE,MANIF UNITAIRE,MANIF UNITAIRE
    (Evidemment, la MPT a déclaré qu’elle n’appelait pas parce que c’était le Printemps français qui organisait…)
    MILITANTS, SOYEZ PLUS INTELLIGENTS ET RESPONSABLES QUE VOS DIRIGEANTS.

  23. Jean Delaforest

    @ Clovis,
    Le 6 février 1934, vous connaissez ? C’est ainsi que les droites ont fait tomber le gouvernement maçonnisé et corrompu. Il faut bien comprendre que la France bien élevée, pour se faire écouter, doit hausser le ton et lever le poing. Le socialisme policier et la gaystapo n’entendent pas d’autres langage.

  24. CECCATO Gabriel

    Peut-être que M. Hollande cherche à changer de Gouvernement le plus vite possible, et qu’il cherche à faire passer les choses en force en espérant que notre défense des enfants et de la famille sera moins forte vis à vis du Gouvernement suivant qui n’aura pas lui-même passé cette loi inique. S’il s’avérait que c’est bien là une des choses qui motivent ses actions actuelles je crois qu’une fois de plus M. Hollande se trompe complètement. Nous ne pouvons pas ne pas défendre de toutes nos forces les enfants, le mariage, la vie.

  25. Robert Marchenoir

    “En s’apercevant qu’on leur demandait jusqu’à leur numéro de compte bancaire, certains ministres ont refusé de répondre.”
    Ben voyons… Le contribuable lambda, lui, est obligé de donner son numéro de compte bancaire ; les services fiscaux ont le droit de consulter tous ses comptes en banque sans même le prévenir ; mais quand on demande à un ministre de se plier aux mêmes obligations que les gens qu’il est censé administrer, là, il commence à s’offusquer…
    Une ministre : “Je ne suis pas entrée en politique pour vivre ce que je vis.”
    Elle est entrée en politique pour vivre une vie de confort, de luxe et de pouvoir, à l’abri des contraintes matérielles des Français, et sans avoir de comptes à rendre à quiconque — à l’exception de quelques mascarades électorales.
    Ca vous change, Madame ? J’en suis ravi ! Il était grand temps !

  26. henry

    Si l’organisation M.P.T. se décide à occuper les rues autour de L’assemblé N. à partir de mercredi, nous viendrons de la Mayenne jusqu’à samedi avec nos grands ado. .Etant artisan je ne travaillerai pas pendant 3 jours. Dimanche nous reviendrons chez nous laissant notre place à d’autres et nous reviendrons encore plus nombreux après( vacances scolaires).
    Si l’on tien 1 semaine le grands blocage à Paris et en province les forces de l’ordre ne pourrons plus fournir de troupes… on ne lâche rien. A Mercredi ( psedo : Massoud)

Laisser un commentaire