Bannière Salon Beige

Partager cet article

Pays : International

Alep appelle des chirurgiens

La ville d’Alep est deux fois encerclée : l’armée syrienne encercle 300 000 personnes à l’est et les rebelles encerclent 2 millions de personnes à l’ouest. Pour ouvrir un passage et  briser le siège, les rebelles ont attaqué la banlieue 1070 à l’ouest d’Alep. Cette banlieue était composée de dizaines de grands immeubles inachevés. Les agences des Nations Unies et les ONG internationales avaient dépensé des millions pour réhabiliter ces immeubles et y loger des milliers de familles déplacées de la partie est et des campagnes du nord et de l’ouest.

Mère Agnès Mariam de la Croix écrit :

"Et voilà que, les combats se déclenchant dans cette région, ces familles ont dû reprendre le chemin de l’exil. Elles ont contourné Alep par l’ouest et le sud et sont arrivées au camp d’Al Nayrab, camp palestinien sis à l’entrée est d’Alep. A peine arrivées ces familles ont été très vite rejointes par des centaines d’autres fuyant les combat qui se sont déclenchés lorsque les rebelles ouvrirent une brèche à l’est d’Alep à cinq kilomètres d’Al-Nayrab. Par la Providence de Dieu nous avions installé cinq mois auparavant un hôpital mobile pour que la population alors estimée à 150000 habitants puisse être soignée car souvent le passage de Ramusseh était sous les tirs des francs-tireurs. Or à cause du siège et de la situation précaire les chirurgiens n’ont pas pu rejoindre notre hôpital. Ils sont trop occupés à l’intérieur de la ville pour soigner des centaines de blessés car la ville est la cible d’une bataille rangée et les obus tombent sur la tête des gens. Faute de chirurgien, les opérations sur les victimes de la guerre sont assurées par des infirmiers. 

Le dépeuplement organisé de la Syrie semble tristement efficace, nous manquons de chirurgiens. Merci a tout spécialiste prêt à rejoindre Alep de se signaler. Nous demandons pariculièrement l’aide de deux chirurgiens, de quelque nationalité que ce soit exceptée la nationalité US qui trouvera plus de difficulté à obtenir un visa. Nous nous chargeons de les accompagner jusqu’à Nayrab.

Le Salon Beige est visité chaque jour par plusieurs dizaines de milliers personnes qui veulent participer au combat contre la culture de mort et pour la dignité de l’homme.

Je ne souhaite pas que le Salon Beige devienne une galerie commerciale avec des publicités voyantes, mais au contraire qu’il reste un outil de combat culturel.

Le Salon Beige est un lieu où chacun trouve les informations et les argumentaires dont il a besoin pour sa réflexion personnelle. C’est un lieu gratuit et une bibliothèque de référence vivante.

Si chaque personne lisant ce message donnait, notre levée de fonds serait achevée en une heure.

Aujourd’hui, je vous remercie de faire un don de 5€, 20€, 50€ ou de tout autre montant à votre portée, afin que le Salon Beige puisse poursuivre son combat.

Merci,

On ne lâche rien, jamais !

Guillaume de Thieulloy
Directeur du Salon Beige

Partager cet article

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services