Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France / Homosexualité : revendication du lobby gay / Pays : Italie

Albéric Dumont : “Je ne vois pas comment Nicolas Sarkozy peut accéder au pouvoir en ayant si peu de convictions”

Dernier entretien de Jean Le Jeune, avec Albéric Dumont, Vice Président de La Manif pour Tous, à Rome samedi dernier :

Unknown-35Q./Albéric Dumont, bonjour. Vous êtes aujourd’hui à Rome pour le Family Day. Pourquoi est-ce important d’être ici ?

R./ Aujourd’hui La Manif pour Tous s’étend à travers l’Europe : il était important d’être avec l’Association italienne, pour participer à cet évènement du Family Day : aujourd’hui ils sont dans une procédure législative qui est déjà engagée sur cette loi qui va permettre l’adoption par des couples homosexuels d’enfants. Nous avons lutté contre ce texte en France. Nous luttons aujourd’hui contre ce texte partout en Europe. C’était tout naturel d’être là aujourd’hui à Rome.

Q./ Pour autant dans ce texte on ne parle pas de mariage du tout.

R./ On ne parle pas de mariage, mais on parle d’unions gays qui ont exactement les mêmes conséquences en termes de filiation. Et nous aujourd’hui notre combat, c’est l’enfance, c’est les droits de l’enfant. Donc on peut parler d’union, on peut parler de mariage : le problème est exactement le même puisqu’on parle de donner des droits filiatifs à des couples de même sexe.

Q./ Le départ de Christiane Taubira : j’ai vu que vous avez récemment écrit un papier dans Valeurs Actuelles. Finalement, vous ne vous réjouissez pas du départ de Christiane Taubira ?

R./ Ecoutez, on se réjouit du départ de Christiane Taubira. C’est en somme un soulagement dans les familles et chez les Français en général. Mais ne soyons pas dupes : Christiane Taubira est partie : mais son texte est resté, son gouvernement est resté. On peut utiliser cette expression : Christiane Taubira n’était que la « mère porteuse » de ce texte. Aujourd’hui le père de ce texte, c’est François Hollande et François Hollande est encore au pouvoir, la loi est encore en vigueur. Donc c’est pour cette raison qu’il faut continuer notre combat. Alors réjouissons-nous du départ de Christiane Taubira. Mais ne soyons pas dupes : ce n’est qu’une étape jusqu’à la victoire.

Q./ « La France pour la vie » : c’est le titre de l’ouvrage de Nicolas Sarkozy qui est paru la semaine dernière. Gros reniement sur l’abrogation de la loi Taubira ? Quel est votre avis ?

R./ Je pense que c’est une erreur politique majeure. Aujourd’hui on assiste à un revirement complet des convictions de Nicolas Sarkozy. Et on se demande si sur un sujet aussi précis Nicolas Sarkozy est capable en l’espace de 6 mois de dire une chose et son contraire, comment peut-on lui faire confiance pour lui redonner, peut-être, en 2017, les rênes du pays ? Aujourd’hui, je pense que c’est un mauvais calcul de sa part de la part de son équipe. Je ne vois pas comment il peut accéder au pouvoir aujourd’hui en ayant si peu de convictions.

Q./ Merci beaucoup, Albéric Dumont.

R./ Je vous en prie.

Partager cet article

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services