Alain Escada : Non, les défenseurs de la famille ne sont pas des "casseurs"

Alain Escada, le président de Civitas, analyse la situation et invite à la mobilisation et à la prière devant le Sénat à compter du 4 avril :

Alain-Escada"La journée du 24 mars a démontré que la mobilisation nationale et populaire contre le projet de loi Taubira ne faiblit pas. Mieux encore, on constate que le ton de beaucoup de ses participants se radicalise.

Non, les défenseurs de la famille ne sont pas des "casseurs"

Hélas, comme c'était prévisible, celle qui prétend incarner cette mobilisation a trahi ceux qui lui avaient fait confiance. Elle qui, il y a quelques semaines, avec des accents matamoresques,
devant de nombreux journalistes, encourageait les Français à squatter les Champs-Elysées le temps qu'il faudrait pour faire cèder François Hollande, s'est rapidement désolidarisée de ceux qui ont cru à son discours de "printemps français" et ont subi les lacrymogènes et parfois les matraques de policiers et gendarmes. Celle qui se fait appeler Barjot a traité de "casseurs", d' "extrémistes", de "fachos", ces Français de tous âges, qui n'avaient fait qu'agir selon ses propres consignes.

Récupération politique et supercherie

Les interventions à la tribune ont par ailleurs témoigné de la manoeuvre de récupération politique négociée avec Mme Barjot au profit d'une UMP désormais omniprésente. Pour faire bonne mesure, la parole a bien été donnée à quelques élus de gauche dont un trotskyste, mais c'est l'UMP qui eut la part belle, avec notamment les discours d'Henri Guaino et de
Jean.jpgerre Raffarin, tandis que Jean-François Coppé se dressait au premier rang de la foule, place de choix pour répondre aux questions des médias. Une "manif pour tous" désormais au service de simples calculs électoralistes, entre préparation des esprits à la candidature de Mme Barjot et promotion d'un pseudo-engagement de l'UMP.

Cette UMP qui a pour chef de groupe au Sénat le sénateur-maire de Marseille Jean-Claude Gaudin dont Le Canard enchaîné affirmait il y a peu qu'il avait proposé aux socialistes de liquider en quatre jours à peine le débat en séance plénière du projet de loi Taubira. Ce qui n'étonne guère quand on sait que Jean-Claude Gaudin est un grand ami du lobby homosexuel marseillais. Il a par exemple accordé une importante subvention publique à l'Europride qui se déroulera du 10 au 20 juillet à Marseille et au cours de laquelle une cérémonie baptisée "Les Mariés de l'an 1" devrait unir symboliquement 2013 duos homosexuels !


Civitas2Nouvelle mobilisation devant le Sénat

Le vote au Sénat est annoncé comme serré. Des sénateurs de gauche élus de l'Outre-Mer pourraient voter contre le projet de loi Taubira mais font l'objet d'une pression importante. A l'inverse, des élus UMP pourraient voter en faveur de la dénaturation du mariage et de la parenté et c'est eux qu'il faut mettre sous pression.

Il faut être sans aucune illusion à l'égard de ce système parlementaire et des girouettes politiques qui le composent. Mais le vent de colère qui s'exprime peut parfois souffler suffisamment fort pour momentanément orienter les girouettes dans la bonne direction. C'est pourquoi CIVITAS appelle les défenseurs de la Famille à venir faire preuve d'une sainte colère devant le Sénat à partir du 4 avril (…)"

39 réflexions au sujet de « Alain Escada : Non, les défenseurs de la famille ne sont pas des "casseurs" »

  1. scat

    M.Escada a TOUT compris, TOUT dit !!!
    Mme Barjot nous a trahi: après nous avoir demandé d’occuper les Champs Elysées y compris pendant la nuit, elle nous a laché et traité de “casseurs”, de “fachos”: Honte à elle ! Honte à la diviseuse !!!
    Je serai avec Civitas en avril. Merci à cette association qui, elle, nous dit 100% la vérité !!

  2. VOF (Viande d'Origine Française)

    Oui, c’est exactement l’analyse que j’ai eu en voyant déferler ces différents hommes politiques à la tribune…; de l’UMP ( qui ose critiquer le déni de démocratie du PS…? devons-nous vous rappeler le traité de Lisbonne monsieur GUAINO?), de l’UDI…, du parti trotskyste…! Ils seraient plus utiles à sanctionner sévèrement leurs membres qui votent (ou voteront pour) ou s’abstiennent (ou s’abstiendront) à l’assemblée ou au Sénat… Je croyais à une manif apolitique!

  3. qdif

    Cette confusion entretenue par CIVITAS entre l’action politique et la protestation religieuse est surprenante: des paroisses ou des associations religieuses peuvent organiser des prières devant le Sénat, cela ne me dérangerait pas et je pourrais les rejoindre.
    Mais ce qui se veut et se comporte en organisation politique doit éviter d’instrumentaliser la prière.

  4. Toram

    Comme je n’aime pas cet article ! Je respecte M. Escada , mais je déplore son appel à la discorde. Restons unis, bon sang, arrêtons de voir des tentatives de récupérations politiques et des trahisons à tout bout de champ ! Comment voulez vous avoir une petite chance de réussir ce que nous voulons tous, le retrait de la loi Taubira, si nous cherchons à nous diviser ? Acceptons nos différences, elles font notre force.
    Au sujet des propos de Mme Barjot, mettez vous à sa place, dans le feu de l’action, elle ne pouvait imaginer que ce soit les forces de l’ordre qui sèment eux même la panique. Tout s’étant bien passé le 13, elle a du croire à des agitateurs. Elle s’est trompée, et l’erreur est humaine.
    Restons frères, car nous avons besoin de tout le monde pour faire retirer ce texte fou.

  5. aleks

    La sainte colère me fait penser à Ségolène Royal lors du débat télévisé…
    Plus sérieusement, CIVITAS est une cible favorite des médias qui n’hésitent pas à les couvrir de ridicule. L’intention est louable mais les moyens insuffisants pour faire pression sur le gouvernement.

  6. Pierrick

    Et ils étaient où les Le Pen père et fille? Pourquoi ne sont-ils pas venus faire de la récup’ eux? L’Histoire retiendra leur absence à ces manif’ immenses…
    bon courage à Civitas qui ne fera que donner raison à nos ennemis.

  7. scat

    Evidemment que les moyens sont insuffisants mais on si fait échec à la loi, ce sera D’ABORD grâce à la PRIERE. Et par par le nombre des manifestants. Et civitas l’a bien compris.
    N’oublions JAMAIS que Civitas est l’AME du combat. C’est CIVITAS qui doné le signal du combat dès début 2012. Sans Civitas, il n’y aurait rien eu. Barjot et la MPT s’est construit par opposition à Civitas. Et a fait de la bonne “récup”
    Et au moins Civitas nous dit QUE la vérité et pas un mélange d’erreur (légitimation de l’homosexualité, lutte contre l’homophobie, soutien au PACS) et de vérités comme le fait Barjot.

  8. Louis

    Voici exactement ce que pensent nos ennemis (relevé sur Yagg). Quelles consclusion en tirer?
    Si on lit un peu la blogosphère derrière ces mouvements, on voit que l’attitude de Frigide Barjot à la fin de la manif est très critiquée.
    Le camp des manifestants s’est quasiment scindé en deux, pour simplifier :
    – Les pros Bourges adeptes d’une radicalisation du mouvement et d’une affirmation très forte de l’identité catholique dans leurs protestations.
    – Les pros Barjot qui reconnaissent qu’elle arrive à rassembler beaucoup de monde et n’ont pas de revendication identitaire, pour eux la question mariage/adoption est centrale.
    Je pense qu’au fur et à mesure les pros Bourges vont l’emporter et le mouvement va devenir beaucoup plus dur. Mais ils perdront définitivement la bataille dans les médias. Ils apparaitront au grand jour comme des réactionnaires extrémistes et homophobes qui n’arrivent même pas à prononcer l’expression « couple homosexuel » et parlent de « paires » tant leur dégoût pour les LGBT est fort.

  9. mag.cle

    Ste Jeanne d’Arc a tiré l’épée au moment de se battre ! Elle ne s’est pas mise à genoux devant l’ennemi mais devant Dieu ! La prière c’est avant de partir au combat ! Pas pendant !!!! Les médias vont être ravis de pouvoir nous ridiculiser ! Il ne faut pas confondre l’action politique et le spirituel !!! C’est “Bataillons et Dieu nous donnera la victoire ” et non pas prions et Dieu nous donnera la victoire “… Bon comme je ne pourrais pas être à Paris je vous soutiendrai par la prière… Notre action doit être un fruit de notre prière ! Ce ne doit pas être que prier….
    [Jeanne d’Arc n’a pas prié qu’une seule fois. Elle priait tous les jours et toutes les nuits, avant et après chaque bataille et parfois même pendant…
    Pour vous, prier en public est :
    a) Ridicule
    b) Courageux
    Je vous laisse réfléchir seul à votre réponse…
    PC]

  10. bbldudo

    Nous sommes sur un blog catholique et, de ce fait, nous ne pouvons pas négliger les manifestants de Civitas qu’il soit 50000 ou même 10000 et considérer leur utilité comme inférieure dans le combat que nous menons à une manifestation qui rassemble 1.5 millions de catholiques. Pourquoi? C’est simple, il propose de prier et je pense que tous les catholiques de ce blog ne doutent pas de la puissance de la prière et qu’ils lui accordent une valeur qui est même intransèguement supérieure à celui du nombre. C’est pourquoi je pense que la démarche de Civitas et complémentaire à celle de la “manif pour tous” et qu’il est stérile de les opposer systématiquement. Il serait bon qu’un maximum de manifestants de dimanche rejoignent Civitas les 6 et 7 avril et réciproquement. Ca c’est productif.

  11. maroun

    Merci Thibault! pas de divisions s’il vous plaît, les médias et le gouvernement veulent ça car ils ont peur des millions dans la rue. on ne peut pas être tous pareils. Accrochons nous sur cette cause en commun.

  12. Clovis

    A Toram et à Scat
    Ce n’est ni Barjot ni Escada qui divise, mais le Diable comme son nom l’indique. Alors je dis ” ne nous laissez pas succomber à la tentation” ou bien “ne nous soumets pas à la tentation”, même si j’ai une préférence pour la première formule. Par pitié ne cédons pas à la division et comme le dit très bien Toram: restons unis bon sang!

  13. bbldudo

    Réponse à Thibaut : nous n’avons toujours pas entendu Mme Barjot rectifier ses déclarations dans le feu de l’action. Elle a quand même traité de fachos les familles et les enfants qu’elle prétend défendre. Loin de moi la volonté de diviser mais je constate des contradictions et des éléments troublants dans son discours. Je pense pour ma part qu’elle était au courant de ce qui se passait juste à côté d’elle, non pas peut être du gazage des CRS mais que ce n’éait pas des fachos qui tentaient de passer les barrières mais des familles.

  14. Lolo

    Bonjour à tous,
    Je vous en prie arrêtez de vous diviser, nous sommes sur le point de réussir, le gouvernement a tremblé, les media commencent à nous prendre un peu plus au sérieux. Ce n’est pas le moment de tout faire foirer en se divisant, ou bien vous allez reproduire les plus lamentables échecs de l’histoire de France. Quelles que soient les critiques que l’on puisse faire à Frigide, il est inadmissible de ne pas reconnaître qu’elle seule a su initier ce mouvement. Les prétentions de Civitas à se faire le porte parole d’une manifestation à laquelle il n’a pas voulu participer sont ridicules.

  15. bbldudo

    Certains pensent que prier en public est ridule alors qu’ils méditent Mc 8,38 : “Car celui qui aura rougi de moi et de mes paroles dans cette génération adultère et pécheresse, le Fils de l’homme aussi rougira de lui, quand il viendra dans la gloire de son Père”

  16. Lolo

    Pour la défense de Frigide qui a peut-être réagi un peu vite en traitant d’extrémistes les personnes qui se sont faites gazer, je me permets juste de publier un extrait du mail de remerciement pour la manif que j’ai reçu, comme sans doute beaucoup d’autres manifestants:
    “Pourtant en fin d’après-midi, en haut de l’avenue de la Grande Armée et de l’avenue Foch, à la limite de notre rassemblement, des manifestants pacifiques ont été victimes de jets à bout portant de gaz lacrymogènes de la part des forces de l’ordre. Ils n’ont épargné ni les enfants, ni les personnes âgées. Des élus et des journalistes ont aussi été touchés. Ils apportent tous un témoignage irréfutable.
    Nous sommes très profondément choqués. Cette violence est totalement inqualifiable et injustifiable. Monsieur Manuel Valls en est pleinement responsable.
    Nous pensons à tous ceux qui ont été touchés. Nous souhaitons les réconforter ; nous vous assurons de tout notre soutien. Vous avez montré beaucoup de courage, et nous vous promettons que ces agissements ne resterons pas impunis et que notre détermination ne faillira pas.
    Nous nous battrons tant que le Président n’aura pas retiré le projet de loi Taubira.”

  17. mag.cle

    Prier en public, je le fait régulièrement : Processions, chapelet pour la vie. Je n’ai pas honte de montrer que je suis catholique… Je trouve juste que pour combattre cette loi, être a genoux n’est pas adapté : Ca ne fait pas peur ! Il faut prier biensur, avant, après, faire prier les autres pendant l’action ! Mais la prière ne doit pas être la seule action ! Ce n’est pas une action !!! Ce n’est pas en montrant que nous prions que nous convaincrons les sénateurs de ne pas voter cette loi !

  18. Lolo

    pour corroborer ce que dit mag.cle:
    Voici Mathieu 6, 5-6: “Lorsque vous priez, ne soyez pas comme les hypocrites, qui aiment à prier debout dans les synagogues et aux coins des rues, pour être vus des hommes. Je vous le dis en vérité, ils reçoivent leur récompense.
    Mais quand tu pries, entre dans ta chambre, ferme ta porte, et prie ton Père qui est là dans le lieu secret; et ton Père, qui voit dans le secret, te le rendra.”
    Amis de Civitas, sachez donc que vous n’êtes pas les seuls à prier. Nous prions aussi mais ne le montrons pas.
    De plus, considérez qu’une prière, par définition, s’adresse à Dieu, pas aux hommes. Ainsi, votre prière, pour être efficace, n’a pas besoin de se faire en public. Bien au contraire, il lui faut le calme et l’intimité d’un lieu sacré (une chapelle) et retiré où Dieu se fait présent.

  19. nemo

    à Lolo
    Vous dites : “Quelles que soient les critiques que l’on puisse faire à Frigide, il est inadmissible de ne pas reconnaître qu’elle seule a su initier ce mouvement.”
    La première manifestation fut organisée par Civitas et Frigide Barjot a pris le train en marche …
    La division est venue à l’origine de ses propos particulièrement malveillants sur Civitas .
    C’est elle par ailleurs qui exclu sans meme l’avertir Béatrice Bourges .
    Les propos qu’elle a tenu (j’y étais) sur les manifestants gazés des champs élysées (religieuses, enfants, familles,madame Boutin) sont dignes de Valls …
    Regardez bien qui entretient la division …

  20. blablabla

    D’ accord avec ceux qui ne veulent pas mélanger prière et politique.le risque c’est que la prière soit scandée comme un slogan,braillé comme une revendication…chose qui s’ est déjà passé l’ an dernier chez certains manifestants contre la pièce de Castelucci.
    Personellement j’étais venu prier en publique rien de plus,quand nous nous sommes fait embarqué,J’ étais la seule de ma cellule à continuer de prier le chapelet dans mon coin…sous le regard étonné de certains qui préféraient la discussion mondaine…bref un Jésus passé rapidement aux oubliettes…
    Alors si je rejoins le mvt de civitas,ce sera soit pour crier soit pour prier mais je ne mélangerai pas les deux,par respect pour Jésus.

  21. Antitaub

    D’accord avec tout ce que dit Civitas, mais il y a un moment pour la prière et un moment pour l’action :
    -devant et autour du Sénat il faut faire une occupation du terrain style ‘printemps arabes’
    -cette occupation doit se faire sous forme de manifestation et non de prière (que tout le monde peut/doit faire par ailleurs).

  22. Myriam

    STOP et encore STOP la division est l’œuvre du diable…La violence c’est le piège…il faut durer dans le temps…c’est l’essentiel; les municipales arrivent…
    Il est écrit qu’à force de demander nous obtiendrons, mais pas dans la violence.
    LAMINER, LAMINER,et encore.

  23. G

    Attention, à ce que le lieu de sa manif ne subisse pas lui aussi quelques problèmes…
    Même si j’adhère à une grande partie de son analyse, est-ce que Civitas aurait pu réussir à mobiliser 1,4 million de personnes ?
    La critique de F.B. est un peu FACILE même si elle est coutumière de propos malheureux.

  24. Majeur

    J’ai un avis très mitigé sur F. Barjot. Son mari Basile de Koch était le nègre de Ch. Pasqua, ce qui n’est en rien déshonorant mais qui montre de quel côté on penche.
    Nous avons besoin les uns des autres. Si on pouvait attendre quelques semaines avant de se f… sur la g… nous ferions preuve de maturité politique!

  25. oiseau rare

    dramatiquement nuls les commentaires de cet excellent article !
    vous êtes bien naïfs chers concitoyens !
    je ne suis pas pro Civitas mais Escada à parfaitement raison;
    je l’explique abondamment sur mon blog: le nombre n’est en rien un gage de succès ! c’est l’attrape-nigaud par excellence ! il n’y a que les gogos qui croient encore à la force du nombre (démocratie)
    la vérité c’est que ce sont les petits grouupes organisés et motivés qui dictent leur loi: LGBT, Franc Maçonnerie, etc…en faisnat croire que c’est le peuple qui choisi, ce qui est très fort !
    si vous ne voulez pas du mariage homo, c’est le régime qu’il faut mettre par terre !
    quand à la soi disant “division”, qui sont les premiers à avoir divisé, en excluant Civitas de la première manifestation ????? (de quel droit ?????)
    cqfd

  26. scat

    Nemo vous avez entièrement raison !! Barjot est la CAUSE de la division: c’est ELLE qui a exclu Civitas, c’est elle qui exclut Béatrice Bourges, c’est elle qui exclut les cathos convaincus, les tradis, les nationalistes, la vraie droite, les qualifiant de “fachos” “intégristes” “extrêmistes” alors qu’ils sont l’âme du combat, alors qu’ils sont majoritaires dans ces manifs….
    Ce n’est pas Escada qui exclut, au contraire lui il accepte Barjot malgré ses défauts. C’est Barjot qui n’accepte pas Escada et donc avec lui des dizaines de milliers de personnes…. Ce n’est pas ESCADA qui dérive idéologiquement faisant le jeu de nos adversaires…. c’est… bref !
    Qu’elle se ressaisisse sur la forme comme sur le fond et le mouvement retrouvera son unité !

Laisser un commentaire