Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Société / Médias : Désinformation

Aimer la France est une condition non écrite pour devenir officier

Belle tribune de Georges Michel, officier de carrière à la retraite, suite à l'article du JDD. Extraits :

"Deux jours après qu’un officier français a fait le sacrifice de sa vie pour sauver une mère de famille prise en otage par un terroriste islamiste, issu de cette fameuse « diversité », le JDD de ce dimanche sort un long papier intitulé « Armée : pourquoi les généraux résistent à la diversité ». Un papier du journaliste François Clemenceau dont l’incise sonne un peu comme un procès à charge : « Révélations – Dix ans après l’adoption par le ministère de la Défense d’un Plan d’égalité des chances visant à favoriser l’ascension vers la haute hiérarchie militaire de jeunes issus de l’immigration, des outre-mer et des milieux défavorisés, le bilan est à l’inertie. » Et l’article de pointer du doigt « une culture prégnante de l’entre-soi au sommet de la hiérarchie ». En clair, le système barrerait la route d’accès à la haute hiérarchie aux officiers issus de la diversité.

Il serait peut-être bon, tout d’abord, de rappeler que l’armée – ou plutôt les armées – est sans doute l’institution dans l’État où l’escalier social (…) fonctionne pleinement. Grosso modo, un sous-officier sur deux est un ancien militaire du rang et un officier sur deux a d’abord été sous-officier. Quel corps, dans l’État, peut en dire autant ? Ensuite, il n’est pas inutile de préciser que pour « fabriquer » un général, il faut une petite trentaine d’années. Les généraux d’aujourd’hui sont entrés à Saint-Cyr, à l’École navale, à l’École de l’air ou dans les écoles recrutant parmi les anciens sous-officiers (…), à la charnière des années 90. Si l’on n’a pas recruté dans la « diversité » à cette époque, il est donc matériellement difficile, si ce n’est impossible, de nommer des officiers généraux « issus de la diversité ».

Car si l’on peut devenir, par exemple, inspecteur général des affaires sociales au tour extérieur, en clair par fait du prince – je pense à la nomination, en 2011, par Nicolas Sarkozy de Fadela Amara, ancienne secrétaire d’État -, pour devenir général ou amiral, il faut avoir franchi successivement tous les grades. C’est, « quelque part », rassurant quand on replace le métier militaire dans ce qu’il est fondamentalement. Rappelons, en effet, que la loi exige (ce qu’elle n’exige pour nul autre corps dans l’État) « en toutes circonstances esprit de sacrifice, pouvant aller jusqu’au sacrifice suprême » (…) Donc, pas de génération spontanée d’officiers généraux « issus de la diversité » pour faire plaisir à l’air du temps, si l’on n’a pas recruté naguère.

Se pose alors la question du recrutement. Et là, heureusement, la discrimination positive n’existe pas. Pour entrer à Saint-Cyr, à Navale ou à l’École de l’air, il faut préparer et réussir un concours, ouvert à tous (…). Libre à n’importe qui, dans les conditions d’âge, de nationalité française, de niveau scolaire, de s’inscrire à ces concours. 

Mais qu’est-ce qui fait qu’un jour, un jeune homme, une jeune fille franchit les portes d’un centre d’information des armées pour se renseigner sur le métier militaire, et plus particulièrement sur la carrière d’officier ? La plupart du temps, l’amour de la France, le désir de la servir. C’est une condition, certes non écrite dans les textes officiels, mais il faut aimer la France. Et ça, ça ne se commande pas. Ça se sent, se vit. Cela s’enseigne aussi dès le plus jeune âge. Faisons aimer la France, aujourd’hui. Et en 2050, nous aurons des généraux Dumas de la Pailleterie !"

 

Partager cet article

6 commentaires

  1. Beau texte. La diversité est présente chez les terroristes. C’est un fait qui saute aux yeux. Pourquoi ? Est-il encore permis de répondre à cette interrogation ? Et puis, favoriser la diversité se traduit juridiquement par une discrimination. La République veut favoriser la discrimination et développe un discours sur l’égalité de tous devant la loi. La République française est schizophrène.

  2. Et pour devenir Préfet, faut-il aimer la France ?
    Le préfet de Région qui a naturalisé le terroriste de Trèbes était Pierre de Bousquet. Et cela malgré qu’il ait été fiché S avant !
    Aujourd’hui de Bousquet est coordonnateur du Renseignement chargé par Macron de la lutte anti-terroriste ! Cherchez l’erreur ! Car pour l’instant Macron ne lui a pas demandé de démissionner.
    D’autre part, après le dîner du CRIF, Macron en appelait à moins d’antisémitisme (les musulmans arabes sont des sémites) et à moins d’Islamaphobie. Il est donc dangereux de s’en prendre à cette religion sémite qui égorge et qui lapide. Bref, il faut se laisser islamiser si on veut être un bon républicain prônant les droits de l’Homme.

  3. Oui, beau texte, parfaitement clair pour la plupart d’entre nous, familiers du SB ! Mais incompréhensible pour la gauche qui de toute façon refuse de comprendre le désir de servir son pays, incompréhensible pour tant de jeunes à qui on n’apprend plus l’Histoire et ceux qui ont servi la France…

  4. A Otho, non , mettez-vous à jour, il a été “fiché S” APRES
    naturalisé en 2004, fiché S 10 ans plus tard….

  5. Très beau texte. Seul bémol et c’est de bonne guerre, il est évident qu’au trop républicain Grl Dumas père de l’écrivain, on eut préféré comme exemple de “diversité’ réussie celle du plus royaliste Toussaint Louverture.
    Sinon, bravo monsieur !

  6. Le général Germanos était d’origine libanaise, mais dans l’armée on ne juge jamais un individu sur sa “diversité”.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services