Aimer en vérité : l’exemple de Pie XII

P Andrea Tornielli, journaliste au quotidien italien Il Giornale, spécialiste des questions religieuses, a publié une biographie très complète -qui ne se limite pas à la période de la guerre- du Pape Pacelli Pie XII, traduite aux éditions Tempora. On y lit notamment (p.30-31) un devoir que le jeune Eugenio Pacelli écrit à 17 ans sur le thème "Mes ennemis" :

"Quoi qu'il arrive, il est certain que je n'ai jamais cherché et ne chercherai jamais à ne m'attirer que des amis par une prudence frisant la stupidité, par de viles adulations et de très viles hypocrisies, c'est-à-dire en m'adaptant entièrement à cette vie d'actes, de paroles et de phrases conventionnels nécessaires pour conserver les amitiés que l'âme ne goûte pas. Pas moi : mais je m'efforcerai pour ma part, sans être en cela possédé par la manie foscolienne, d'aimer tous ceux que je pourrai, de me faire le moins d'ennemis possibles, mais je ne m'inclinerai jamais devant certaines bassesses, cela dusse-t-il me rendre odieux au monde entier et m'exposer à mille persécutions. Ceux qui veulent me haïr à ces conditions, qu'ils me haïssent ; je ferai le sacrifice joyeux du coeur pour conserver la noblesse de mon âme."

Laisser un commentaire