Bannière Salon Beige

Partager cet article

Non classifié(e)

Agression de Christine Boutin et Xavier Lemoine

La candidate à la présidentielle, son porte-parole et son directeur de campagne, qui (à tort ou à raison) participaient à la manifestation des syndicats enseignants, ont été agressés par des individus portant des brassards de la FSU.

Xavier Lemoine a été le plus malmené, recevant notamment un coup de tête porté par l'individu à gauche sur cette capture d'écran (à 2'19):

Nervi
Des suites judiciaires seront-elles données, ou l'impunité sera-t-elle comme souvent de mise ?

Addendum: Nouvelles de France rapporte que les victimes n'ont pas porté plainte – l'impunité devrait donc prévaloir. La campagne de Mme Boutin réplique en revanche par une nouvelle vidéo décortiquant l'agression.

Partager cet article

26 commentaires

  1. Et dire que ça donne des leçons de vivre-ensemble et de tolérance.
    Des fachistes, oui !

  2. Qu’allait-elle faire dans cette galère ?
    [Comme nous l’indiquons (“à tort ou à raison”), ce n’est pas la question. Le post porte sur une agression caractérisée sur la voie publique. LSB]

  3. Quelle idée idiote d’aller dans une manif de gauchistes comme celle là sans aucun service d’ordre !! On peut difficilement être plus naïf et angéliste que Mme Boutin et M. Lemoine.
    [Mme Boutin était également accompagnée de son directeur de campagne, ancien No2 du GIGN. Et d’un caméraman efficace… LSB]

  4. Cette agression est véritablement scandaleuse………mais assez méritée.
    Comment des politiciens prétendument intelligents et instruits peuvent-ils se fourvoyer dans cette manifestation qui n’est qu’une manipulation de l’opinion?
    La recherche de notoriété à tout prix a justement un prix.
    Madame Boutin dont le génie reste à prouver, vient de l’apprendre à ses dépends.
    Espérons que la leçon porte ses fruits, il n’est jamais trop tard pour apprendre.
    Pour ceux qui sans être de gauche, pensent que cette manifestation est justifiée, qu’ils prennent le temps de se remettre les idées à l’endroit:
    http://www.soseducation.com/greve27septembre/
    [Certes, mais ce n’est pas l’objet du post. LSB]

  5. En attendant, à nous de diffuser largement cette vidéo !

  6. c’est le moment pour la droite populaire de montrer sa détermination ,en faisant autant de bruit que lors de l’altercation entre LE PEN et une élue socialiste….

  7. On sent du métier dans le coup de boule du bellâtre infatué.
    Il faut le comprendre, aussi : au service d’ordre de la FSU, pour lui, le duo Boutin-Lemoine, c’est LE danger ! 🙂

  8. Les enseignants ne craignent rien : la « justice » est rouge depuis longtemps en France…
    Quand bien même il existerait un juge courageux et indépendant pour essayer, les « collègues » de ces agresseurs sauront bloqués la fabrique des crétins pour leur sauver la peau…

  9. Comment Christine Boutin peut-elle se mêler aux responsables de la faillite de l’éducation nationale, qui d’ailleurs la rejettent ? Cette démarche n’améliorera surement pas son score .
    Elle ferait mieux de s’informer préalablement auprès de “SOS éducation”, par exemple, pour mieux connaitre les rouages des corporatismes qui paralysent le mamouth, en dépit des dotations exorbitantes que nous payons !
    [Certes, mais ce n’est pas l’objet du post. LSB]

  10. Si c’est ça les enseignants […] !

  11. Suites judiciaires à quoi ? Une bousculade dans une foule ? Un peu de sérieux….
    [C’est une agression violente, en bonne et due forme. Mais quand c’est la gauche, cela ne compte pas? LSB]

  12. Ces politiciens viennent de se rendre compte de l’intolérance violente qu’éprouvent par ailleurs les militants de SOS TOUT PETITS, par exemple ! Heureusement, internet diffuse cet incident scandaleux qui n’aura probablement aucune répercussion dans les médias de masse.A mon avis, ce n’est qu’un début, la gauche s’impatiente et se voit déjà aux manettes.

  13. Cette méthode est peut-être un apport “culturel” en vogue à Montfermeil.
    Certains des gens chargés de l’éducation de nos enfants ont bien assimilé les principes de la Démocratie et de la Tolérance.
    J’admire chez Lemoine une grande capacité à garder son calme.

  14. @A.Nonyme lien intéressant mais qui tend à monter celui qui regarde la video contre tous les enseignants quels qu’ils soient (même si le but est de montrer que les syndicats bloquent tout le système).
    Or il est bien réel que cette profession, qui devrait être la plus haute profession de France, est dévalorisée, mal payée, mal transmise. Il faut aussi signaler que M.Chatel a supprimé des “vrais” postes pour les remplacer par des postes de remplaçants moins bien payés, et ça, c’est dég… sse.
    Multiplier par 3 le salaire des profs serait déjà une première bonne mesure, en plus de mieux les former à la pédagogie et à un accompagnement éducatif correct. C’est ce qu’on fait dans les pays qui nous sont frontaliers. En échange, ils pourraient perdre leur sacro-saint statut de fonctionnaires…

  15. C’est choquant, et c’est très pénible de regarder cela. Ces trois minutes paraissent interminables.

  16. Comme dirait les rugbymen : ce n’était qu’une petite chamaillerie, peut-être voulaient-ils simplement lui chantonner: “c’est une maison close adossée à la colline”.
    [Non, ne relativisons pas ces violences trop ordinaires de la part de la gauche. LSB]

  17. Le drame n’est-il pas que Mme Boutin et M. Lemoine ne sachent toujours pas qu’ils n’ont rien en commun avec ceux avec lesquels ils désiraient manifester. N’est-t-on pas devant une nouvelle preuve du mal relativiste dont souffre une partie de la “droite”.
    La façon dont cette “droite” courtise stupidement la “gauche” me fait penser à cette expression populaire :
    “Fais du bien à un baudet, il te remerciera par un pet?”

  18. Il faut aussi souligner le calme du directeur de campagne qui aurait, à n’en pas douter, cassé quelques nez, s’il avait voulu régler seul l’affaire.
    Les gauchistes sont passés à coté de quelque chose… mais l’effet aurait été désastreux pour la candidate.

  19. En lisant certains commentaires, je me prends à penser que la France n’a que ce qu’elle mérite. Et elle ne mérite pas – vous ne méritez pas- que quelqu’un comme Xavier Le Moine se mouille pour défendre des idées que vous vous contentez, vous, de défendre bien à l’abri et dans l’anonymat, derrière votre ordinateur. La rue n’appartient pas qu’à la gauche.

  20. Quoi qu’il ait été faire dans cette manifestation, Xavier Lemoine est un grand bonhomme qui nous en remontre question ACTION AU QUOTIDIEN ! Lequel d’entre nous essaie de faire aimer la France à ses administrés comme il le fait avec tant de fermeté et de courage ? Qui est allé voir le spectacle de Montfermeil, hymne à la France et à son histoire ? Alors, ne lui tirez pas dessus,on doit le soutenir de notre amitié et de notre estime.

  21. Soyons logiques : cette agression est inadmissible
    Quoi qu’on pense de Mme BOUTIN et de M. LEMOINE, tant pour leur présence loufoque dans cette manifestation, que pour leur positionnement politique.
    Que des enseignants agressent des élus, un ancienne ministre, etc…., c’est totalement choquant : mais il est vrai que les programmes d’histoire et d’éducation civique, de lettres comme de langue, fourmillent d’incitations à la détestation de ce qui est français et chrétien.
    Admettre cette violence sous prétexte que c’est Mme Boutin ou M. Lemoine, revient à justifier toutes les violences, contre les prières devant les avortoirs, contre les provocations anti catholiques des lobbys gays, contre des processions, contre nos manifestations pro vie, contre les meetings et réunions politiques, contre les militants en général.
    Ils ont tort de ne pas porter plainte : ils nous auraient rendu service. On mesure là leur pusillanimité, hélas.

  22. Je n’ai aucune sympathie pour Mme Boutin et Mr Lemoine…
    Ils se font un peu malmenés dans une manif de gauchistes…militant nationaliste depuis 25 ans cela n’est rien par rapport à ce que nous avons endurés, parfois même de la part des amis de Mme Boutin (attaques des meetings FN au molotov en 1983 par exemple).
    Que faisaient Mme Boutin et Mr Lemoine dans une manif d’extrême gauche ? Si Marine Le Pen va dans un cortège comme cela il lui arrivera la même chose.
    Et puis, honnêtement, Mme Boutin pourrait s’offrir un service de protection un peu sérieux !
    Bref, cela ne me choque pas.

  23. Tous ces gauchos on le sait sont des donneurs de leçon de…. tolérance. C’est bien connu plus tu es à gauche, plus tu es intolérant, Quand on voit comment ils se laissent manipuler et comment ils manipulent les enfants et les jeunes, ce n’est pas d’aujourd’hui, quand j’étais en primaire il y a de cela plus de 50 ans je me souviens très bien comment l’institutrice nous présentait Jeanne d’Arc, surement pas comme une sainte, donc déjà ces laïcards chevronnés sévissaient dans l’enseignement, mais ça se faisait quand même enterrer à l’église, cherchez l’erreur!

  24. [Mme Boutin était également accompagnée de son directeur de campagne, ancien No2 du GIGN. Et d’un caméraman efficace… LSB]
    => cela prouve bien le décalage des gens des forces de l’ordre avec la réalité dont je me fait souvent l’écho içi.
    L’ex n°2 du GIGN lui même n’est pas apte à appréhender ce genre de menaces et les risques en terme d’images, c’est clownesque.
    On peut faire le parrallèle avec la vidéo de Ph de Villiers se faisant sortir manu militari d’une manif à dominante israélite.
    Mêmes images, sauf que Villiers fait 30 cm de plus et que les instances communautaires ce sont excusés par la suite.

  25. Je ne connais pas Xavier Lemoine mais quand on voit comment C. Boutin est traînée dans la boue dans les media et par les bloggueurs sur Internet, on ne peut que se dire que le passage de la violence verbale à physique n’est pas très surprenante. Ce qui ne l’excuse en rien évidemment.
    Alors défendons un peu plus Boutin.
    A AMarie: qu’est-ce que vous savez des idées que les bloggueurs défendent et de ce que nous faisons pour les défendre? Et, puisque nous sommes sur un blog catholique, ce que les commentateurs font ou non pour annoncer l’Evangile? Et à propos, vous faites quoi, vous, concrètement, pour l’annoncer?

  26. J’ai honte de mes collègues…
    Signé : un professeur qui a fait grève mardi et qui lit parfois le SB.

Les commentaires sont fermés pour cet article