Bannière Salon Beige

Partager cet article

Pays : Afghanistan

Afghanistan : l’horreur

Le Daily Mail rapporte dans un article du 1er Octobre que deux soldats français membres des forces spéciales ont été éventrés vivants jusqu’à ce que mort s’ensuive en Afghanistan. Un soldat britannique témoigne :

"Nous avons du progresser sur un terrain découvert pendant 200 mètres. On se croyait dans une boucherie humaine. Nous avons repoussé les talibans mais il était trop tard pour sauver les Français. Nous étions tous très choqués en rentrant à la base. Un des survivants nous a dit que les Français avaient été attachés et éventrés vivants par les talibans. C’était une des choses les plus choquantes qu’il m’avait été donné d’entendre."

Michel Janva (merci à CA)

Partager cet article

6 commentaires

  1. Je n’ai, pour le moment, rien entendu dans les médias français.

  2. Un jour l’Occident chrétien vaincra.
    Voici un petit rappel en ce 7 octobre, fête du Très Saint Rosaire :
    La victoire de Lépante et la fête de Notre-Dame du Rosaire
    Au XVIème siècle l’Empire Ottoman en expansion continue menace l’Europe occidentale. Dans un contexte peu favorable, le pape Pie V réussit finalement à établir en mai 1571 « la Sainte-Ligue », alliance de l’Espagne, Venise et Malte, qu’il consacre en la Basilique Saint-Pierre.
    Une flotte imposante est réunie, qui est confiée à don Juan d’Autriche, frère de Philippe II d’Espagne. Afin d’implorer la protection céleste sur la flotte, St Pie V ordonne un jubilé solennel, un jeûne et la prière publique du Rosaire.
    La bataille décisive a lieu le 7 octobre 1571, dans le golfe de Lépante, à la sortie du détroit de Corinthe. Elle met aux prises 213 galères espagnoles et vénitiennes et quelques 300 vaisseaux turcs. Cent mille hommes environ combattent dans chaque camp. La flotte chrétienne remporte une victoire complète, grâce à de l’artillerie lourde embarquée. Presque toutes les galères ennemies sont prises ou coulées. L’amiral turc Ali Pacha est décapité. Quinze mille captifs chrétiens sont libérés. A peine un tiers de la flotte turque peut repartir, brisant ainsi la légende de l’invincibilité de la flotte musulmane.
    Le soir de la bataille, le pape Pie V va brusquement de son bureau à la fenêtre, où il semble contempler un spectacle. Puis il se retourne et dit aux prélats qui l’entourent : « Allons rendre grâce à Dieu : notre armée est victorieuse ». C’était le 7 octobre un peu avant 5 heures du soir, mais la nouvelle de la victoire ne devait parvenir à Rome que 19 jours plus tard, le 26 octobre, confirmant ainsi la révélation faite au souverain pontife.
    Après Lépante, Pie V ajouta aux Litanies de la très Sainte Vierge, une invocation supplémentaire : « Secours des chrétiens, priez pour nous », et il ordonna l’institution de la fête de Notre-Dame des Victoires que Grégoire XIII fera ensuite célébrer, sous le nom de fête du Rosaire, chaque premier dimanche d’octobre dans toutes les églises. Au sein du peuple catholique la victoire de Lépante contribua ainsi au rapide essor de la dévotion du Rosaire.
    Abbé J. Olivier
    http://www.salveregina.com
    Source : http://www.mariedenazareth.com/3562.0.html?&L=0

  3. Comment se fait-il que les média français n’en ont rien dit? Comment se fait-il que le ministère de la Défense se taise?

  4. « Deux soldats français tués dans l’est de l’Afghanistan
    (AFP). Publié le 26 août 2006
    Deux soldats français des forces spéciales ont été tués et deux blessés dans une embuscade tendue vendredi par des talibans dans l’est de l’Afghanistan, où la coalition concentre depuis quelques semaines ses efforts de lutte contre la rébellion et le réseau Al-Qaïda.
    L’attaque s’est produite dans la province orientale de Laghman à environ 38 kilomètres au sud-est de la capitale provinciale, Mihtarlam. La ministre de la Défense, Michèle Alliot-Marie, a indiqué que les deux soldats tués avaient été victimes d’une «mine télécommandée». «Au cours d’un patrouille de nos forces spéciales, il y a eu un accrochage avec les talibans et, en même temps, un véhicule a sauté sur une mine télécommandée», a-t-elle déclaré.
    Les deux Français tués sont un caporal chef de l’armée de l’air et un premier maître de la marine, a indiqué le ministère à Paris, qui n’a pas dévoilé à quelles unités ces hommes appartenaient. Deux sous-officiers de l’armée de l’air ont également été blessés au cours de l’opération, a-t-il précisé. Les blessés sont dans un «état stable» et ont été amenés dans un hôpital militaire de Bagram, la principale base américaine en Afghanistan.»
    Peut-être que les détails sont un peu plus cruels que ce que le communiqué officiel a bien voulu dire.

  5. On apprécie un tel degré de civilisation, à se demander pourquoi les Européens se sont sentis obligés de leur apporter la leur.
    Retour au jour des barbares…

  6. Il est utile de preciser que la Sainte Ligue a ete constituée en reaction à la prise de Chypre par les turcs, evenement au cours duquel le gouverneur fut ecorché vif.
    Ceci est une piqûre de rappel pour ceux qui croient que les musulmans ont changé!

Publier une réponse