Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Société / L'Eglise : Vie de l'Eglise

Affaire Florence Cassez : le rôle joué par l’Eglise

L'Eglise a contribué à dénoncer la violation des droits de la Française. Mais elle ne s'est pas pour autant prononcée sur le fond. De radio Vatican :

"L'Eglise mexicaine avait dénoncé les violations des droits de Florence Cassez

L'Eglise catholique mexicaine avait dénoncé publiquement les violations des droits de Florence Cassez. Lors d'une conférence de presse organisée par l'ONG de défense des droits de l'homme le Centro de derechos humanos Fray Francisco Victoria. Un document appelé Amicus Curia Florence Cassez, dressait la liste des incohérences juridiques du dossier. L'amicus curiae, « ami de la cour » en latin, est un document qu'une tierce personne non partie prenante dans un procès peut soumettre à un juge pour apporter un supplément d'information.Il avait été présenté au juge en septembre 2010. Un représentant de l'épiscopat mexicain, présent lors de la conférence de presse, avait expliqué que les évêques recommandaient « la libération de Florence Cassez ». 

Partager cet article

10 commentaires

  1. Claude Guéant, ce matin, sur Europe 1 a souligné le rôle de l’Église et, particul!èrement, du nonce au Mexique, un français.

  2. “libre mais pas innocente”:eh oui,la grande majorité des mexicains la jugent coupable,loin de béatitudes médiatiques françaises (quelqu’un de ma famille vit au Mexique).

  3. Oh la belle oie blanche qui partageait sa vie avec le chef de gang Israel Vallarta Cisnéros qui a reconnu toute une série d’enlèvements,un meurtre et actuellement toujours emprisonné.Mais pourquoi nos politicards sont toujours promptes à défendre les voyous de tous genres alors que des innocents hotages se font massacrer avec la bénédiction de ces mêmes qui représentent la nation française.Je ne parle pas de l’hystérie ridicule
    des médias. Cette concomitance médias -politique doit cacher autre chose qu’une simple affaire judiciaire.

  4. Quand on ne fréquente pas les malfrats et autres parasites, l’on ne peut pas être crédible.

  5. Espérons qu’en France ils se démèneront pour défendre le docteur Dor qui, lui, est innocent.

  6. Florence a été trahie par son accent gachupin quand elle apportait la soupe aux victimes du bel Israël. Comme le chantait Luis Mariano : “une aventure mexicaine, sous le soleil de Mexicoooo”. Complicité d’enlèvement, certes, mais la femme de Mesrine n’a pas été inquiétée, par exemple. Sept ans, c’est bien payé, mais les mexicains ne voient pas les choses comme les français. Cela ne fait rien, toute une journée radio-télé sur cette pauvre fille serrée de près par Fabius cela fait beaucoup, too much! Et ce n’est peut-être pas fini.

  7. Sur Atlantico on voit les photos des parents avec le compagnon, alors qu’ils jurent les grands dieux qu’ils ne le connaissent pas.
    Les mensonges de cette famille sont inouis et les prosternations des Français devant cette délinquante inimaginables.
    L’Eglise a eu raison de dénoncer la manière dont le procès s’est déroulé, mais elle a eu plus que tort de l’innocenter.

  8. cette despérada(déspérado au féminin) est plus importante que les opposants des gays

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services