Affaire du Pink à Hyères : un paroissien nous écrit

Les suites de cette affaire semblent assez heureuses : 

"Lecteur assidu du Salon Beige et paroissien actif à Hyères, je voudrais vous préciser l'épilogue de l'affaire du Pink :
  a.. Les propriétaires de la discothèque Le Pink se sont déplacés jusqu'à l'accueil de l'église St Louis d'Hyères pour rencontrer le P. Benoît Moradei et lui présenter en personne leurs excuses, à lui et à toute la communauté catholique, et lui annoncer leur décision d'annuler la soirée.
  b.. L'un des DJ est même venu à la rencontre du P. Benoît hier soir lors d'une conférence donnée à l'église Ste Madeleine d'Hyères pour lui dire qu'il regrettait le tort qu'il avait fait mais qu'il n'avait pas voulu s'en prendre à la foi des chrétiens. En l'écoutant, notre curé s'est rendu compte que tous ces gens sont complètement ignorants et ne comprennent même pas la portée de leurs actes. Le P. Benoît est en tout cas ravi de ces rencontres et de ces occasions d'évangélisation qui lui ont été données.

A noter que le P. Benoît, qui avait saisi Var-Matin pour faire part de sa tristesse, avait expressément dit qu'il ne parlait pas de blasphème, pensant qu'il n'y avait pas malice de la part des auteurs, et qu'il préférait dans son coup de gueule dire qu'il avait été blessé par cette triste opération de com. Néanmoins c'est ce terme qui a été choisi par la journaliste pour le titre de son article.
Après Var-Matin, ce sont France-Bleu Provence et France 3 Toulon qui ont à leur tour relayé l'information et interviewé le P. Benoît.

Finalement cette histoire semble se conclure de la meilleure des façons : dans la concorde et la miséricorde !

Bien cordialement,

11 réflexions au sujet de « Affaire du Pink à Hyères : un paroissien nous écrit »

  1. G

    C’est un peu facile. On insulte une religion puis on va s’excuser. L’ignorance n’est pas une excuse. Quand on s’attaque à la foi catholique, on est forcément du côté des ennemis de la religion et des traditions de la France.
    La démarche de ces imbéciles est largement insuffisante. Ils craignent seulement que cette contre-publicité leur fasse perdre leur clientèle et donc leur gagne-pain.
    L’offense a été publique ; l’excuse doit être publique c’est-à-dire passer dans la “grosse” presse, celle qui est justement financée par les mouvements cathophobes.
    Rien ne doit être passé aux ennemis de la foi catholique et de la France. Le pardon a des limites trop franchies en ce moment.

  2. G

    Cette affaire me fait penser à un extrait de la Lettre aux amis et bienfaiteurs n° 80 de mars 2013, rédigée par l’abbé Régis de Cacqueray, supérieur du District de France de la Fraternité Saint.jpge-X :
    “…En France, il est évident que les choses se délitent très vite. Le Catholicisme s’y trouve de plus en plus minoritaire et marginalisé. Les catholiques se comptent : tout le monde finira bientôt par connaître tout le monde ! Les conditions qui sont faites aux catholiques par un Etat hostile deviennent brutales, méprisantes, méchantes. Des signes avant-coureurs de persécutions sont perceptibles. Ils proviennent d’un gouvernement dont les ministres sont nombreux à être sectateurs de la franc-maçonnerie, particulièrement de l’obédience du Grand Orient de France.
    Comment réagirions-nous si des circonstances encore plus difficiles survenaient à l’avenir et si une traque aux baptisés finissait par se produire ? Nous disons qu’il est possible que commence une chasse à l’homme catholique. Ce ne serait pas la première fois dans notre pays. Il y en a eu d’autres à des époques où l’Eglise était pourtant autrement forte qu’aujourd’hui. Prions les uns pour les autres afin de demeurer fidèles à la Foi catholique jusqu’au dernier instant de notre existence. Prions pour que, si le Bon Dieu nous faisait l’honneur de nous demander le témoignage de notre sang, nous obtenions la grâce de ne pas le lui refuser mais de le lui donner avec reconnaissance.
    Que l’on ne croie surtout pas qu’un esprit de conciliation avec le monde serait susceptible d’éviter cet affrontement. L’histoire de toutes les révolutions montre que les libéraux ne sont pas ménagés par les concessions qu’ils font à la révolution. Ils perdent d’abord leur honneur mais ne sauvent le plus souvent pas leur peau, à laquelle ils tenaient trop. Car la révolution a soif et elle trouve toujours insuffisants les gages que lui fournissent les libéraux. Elle veut les voir ramper à ses pieds. Mais, quand ils se trouvent réduits à cette position, on dirait qu’encore insatisfaite elle ne résiste pas à la satisfaction d’achever des vaincus qu’elle méprise. Nous ne le leur souhaitons évidement pas, comme nous espérons que les perspectives que nous évoquons ne se produiront pas. Mais, en toute sérénité intérieure, nous préférons évoquer la possibilité de ces choses, non pour faire peur mais pour que chacun s’attelle plus intensément à la prière et à tous ses devoirs. Les grâces nous seront certainement données pour demain. Il est donc stérile de s’épouvanter aujourd’hui des croix inconnues qui parsèmeront les années à venir.
    Ne l’oublions pas, c’est justement la prière, la prière toujours plus profonde et toujours plus généreuse, la prière venue du plus profond de l’âme, qui est seule capable de reculer ces perspectives, d’abréger des jours d’infortune, d’adoucir les châtiments divins. Nous vous convions tout spécialement, en cette année 2013, à supplier saint Joseph, Patron de l’Eglise universelle, pour qu’il mette un terme à la crise de l’Eglise. Nous pensons aujourd’hui encore qu’en France, si les évêques redevenaient des évêques catholiques et courageux, il y aurait un immense élan religieux dans notre pays, un peu comparable à celui qui se produit actuellement en Russie, malheureusement dans l’orthodoxie. Que la Foi renaisse et la France renaîtra et se trouvera régénérée. Pour obtenir ces ressources divinement fécondes, il suffit à notre France de retourner vers ses fonts baptismaux.”
    http://www.laportelatine.org/district/france/bo/lab80_130103/lab80_130103.php

  3. C.B.

    Var-matin était-il présent pour cette deuxième manche?
    Y aura-t-il autant d’échos dans la presse locale que pour la première partie qui a constitué une excellente publicité pour cette discothèque?
    Il est effectivement assez vraisemblable (encore que pas totalement certain) que “tous ces gens sont complètement ignorants et ne comprennent même pas la portée de leurs actes” comme ceux qui fréquentent ce lieu, et qui ont visiblement de l’argent à gaspiller (“bouteille a 100 euros.” indique un commentateur http://www.qype.fr/place/1482222-Le.jpgnk-Hyeres)

  4. PK

    C’est assez symptomatique de ce que je constate autour de moi : non seulement les gens sont totalement ignorants du catholicisme – y compris les pratiquants ! – mais en plus, baignant dans une ambiance cathophobe en permanence, ils se permettent des remarques et des attaques gratuites « de bonne foi ».
    À qui la faute ?
    J’avoue pester contre les curés qui s’occupent de faire des réunions plutôt que de s’occuper des âmes… Mais c’est un peu facile de leur jeter la pierre… Quelle est la part de notre responsabilité individuelle ? Si nous brillions effectivement comme il nous l’est demandé, cette part d’ignorance collective serait sans doute moindre et surtout les gens « n’oseraient » plus nous offenser… sans un vrai parti pris.

  5. Gisèle

    J’ai pourtant lu sur le site de l’observatoire que cette soirée avait eu lieu quand même mais plus loin ..
    Quant à l’ignorance , tout à fait d’accord !
    Benoît XVI avait bien compris le problème et avait parlé de ” savoir qui est Dieu ”

  6. Gisèle

    En fin de compte c’est une seule et même “mare ” immonde dans laquelle beaucoup se prélassent paresseusement sans trop avoir envie d’en sortir et de savoir .
    La PARESSE est le maître de tous les défauts . Facilité …
    C’est vrai en ce moment dans tous les domaines .

  7. Gisèle

    Ce qui est drôle c’est qu’on entend toujours les mêmes âneries !!!
    Christophe Colomb … religion , plus grande ecroquerie de tous les temps , prêtres tous pédophiles ..etc etc …
    Ils rabâchent sans réfléchir et sans chercher à connaître ou à savoir , ne serait ce que pour discerner , ce qu’ils ont enregistré dans leur ipod perso quoi !!!
    Mais pourquoi chercher à discerner quand on se lève à 11H du matin , qu’on se goinfre de coca ou de pizzas tout en ayant les oreilles bouchées par les oreillettes ??

  8. ankou

    « notre curé s’est rendu compte que tous ces gens sont complètement ignorants et ne comprennent même pas la portée de leurs actes »
    Complètement ignorant « de la religion catholique » !
    Ne les stigmatisons pas de ne pas savoir la porté de leurs actes envers nous, ils nous tendent la main en repentance, sachons la saisir sans les stigmatiser. Soyons compréhensif envers le pécheur qui ne savait pas … … le Christ ne l’a-t-il pas fait ?!
    Au moins, EUX ont fait l’effort de savoir pourquoi ils ont créé cette animosité.
    Je suis peut-être trop compréhensif, mais accordons-leurs le bénéfice du doute !

Laisser un commentaire