Bannière Salon Beige

Partager cet article

Science

Adieu belle vie privée…

Votre téléphone portable demain saura, verra et dira tout :

"d'ores et déjà, on peut très bien imaginer que votre portable puisse garder en mémoire vos mouvements, les rapprocher de votre carnet d'adresses, de votre agenda électronique, indexer le tout dans le temps et l'espace et rendre toute votre vie "chercheable" depuis votre ordinateur ou (mieux/pire) depuis votre compte Google. Sans compter naturellement les photographies numériques, bientôt systématiquement "géo-taggées" (comprenant une identification des lieux avec latitude et longitude) et où les personnes sont identifiées : on associe une seule fois un nom à une image et tous les visages identiques sont étiquetés de la même façon. Tout cela fonctionne d'ores et déjà très bien.

La phase 4 est la combinaison de ce qui précède. Un "life recorder" que le site TechCrunch évoque comme "la montre du siècle". L'appareil est encore très primitif, mais les concept est là : de la taille d'une boite d'allumettes, il se porte en sautoir (classieux), au bras (pour ceux qui aiment le look tensiomètre) ; il doit avoir vue sur l'extérieur car il prend des photos, soit à intervalle de 30 secondes, soit en fonction de ce que lui suggère ses capteurs : changement d'intensité lumineuse (vous venez d'entrer dans une pièce, "clac"), déplacement significatif noté par le GPS de bord ("clac"), une voix inconnue ("clac"). Tout cela se transforme en une vaste base de données comprenant des lieux, des gens, et des faits car les plus "geeks" envisagent l'enregistrement des conversations (afin de pouvoir les retrouver plus tard avec un moteur de recherche ad hoc), la capture d'un texte qu'on est en train de lire (là encore indexable) et bien sûr la lecture de tout les mots qui apparaissent sur une photo. On peut avoir une idée de l'état actuel de la recherche en allant sur ce site du laboratoire de Microsoft. A terme, toute cette technologie sera intégrée à un téléphone portable, et gérée par l'omnipuissance décentralisée d'un Google qui lui aura ajoutée des "couches" technologiques comme par exemple la reconnaissance vocale".

Partager cet article

2 commentaires

  1. “Big Brother is watching you !…”
    C’est drôle. Ce monde devient tellement orwellien que je commence à en rire. C’est tout simplement inconcevable.
    Sommes-nous vraiment fous à ce point ?

  2. Ben alors, ils ont de l’imagination.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services