Bannière Salon Beige

Partager cet article

Immigration / Vidéos

Accueil des migrants : l’hypocrisie des bonnes consciences

Accueil des migrants : l’hypocrisie des bonnes consciences

Petite expérience de l’hypocrisie des bonnes consciences se déclarant pour l’accueil des migrants décrite sur le site Breizh-info :

Début mars, le journal suédois Samhällsnytt, critique envers l’immigration, a mené une expérience sociale avec des défenseurs de l’immigration dans une ville suédoise. La question était de savoir s’ils accueilleraient effectivement des « réfugiés » si on leur en donnait l’occasion.

Un journaliste de Samhällsnytt s’est approché des passants dans la rue et leur a demandé s’ils étaient d’accord avec la politique suédoise concernant les réfugiés. En cas de réponse affirmative, il a ensuite posé une autre question : « Accepteriez-vous aussi des réfugiés dans votre propre foyer ? De nombreux passants ont également répondu par l’affirmative à cette question sans hésitation.

Mais la surprise est venue par la suite : le journaliste a déclaré qu’il avait déjà un réfugié du nom d’Ali avec lui, qui cherchait actuellement à être admis dans un logement privé. Un homme oriental apparait à côté du journaliste.

L’intervieweur demande alors si ces Suédois (qui sont favorables à l’accueil des migrants) sont prêts à accueillir Ali comme ils le prétendaient auparavant.

On peut activer la traduction automatique en utilisant les paramètres Youtube de la vidéo (paramètres/sous-titres/traduire automatiquement/français)

On se souvient de ces appels à loger des migrants de la part de personnalités politiques ou d’artistes…et qui n’ont visiblement accueilli personne dans leurs luxueuses villas ou appartements (voir ici ou ici).

Nous vivons un changement civilisationnel dont le moteur est culturel. La famille dite traditionnelle - qui est simplement la famille naturelle - diminue massivement en nombre et en influence sociale. Le politique est de plus en plus centré sur la promotion de l’individualisme a-culturel, a-religieux et a-national. L’économique accroît des inégalités devenues stratosphériques et accélère et amplifie le cycle des crises. L'Église est pourfendue; clercs et laïcs sont atterrés.

Une culture nouvelle jaillira inévitablement de ces craquements historiques.
Avec le Salon Beige voulez-vous participer à cet émergence ?

Le Salon Beige se bat chaque jour pour la dignité de l’homme et pour une culture de Vie.

S'il vous plaît, faites un don aujourd'hui. Merci

On ne lâche rien, jamais !

Guillaume de Thieulloy
Directeur du Salon Beige

Partager cet article

5 commentaires

  1. Le même genre de “micro-trottoir” avait été réalisé il y a quelques mois en France (à Paris, il me semble), avec exactement les même scénario et exactement le même résultat. C’est vraiment beau ces générosités avec l’argent d’autrui. Et c’est vrai de la même manière pour les “gens de la haute” et pour les “gens de rien (ou presque)”. Évidemment très différent de la démarche du “bon Samaritain”, qui donne de son temps, de ses compétences ET de son aargent.

  2. Quelque part, toutes ces lamentables et scandaleuse provocations de la part de nos zélites décervelées et apatrides sont en train de réveiller les consciences et les esprits en Europe… En France, une véritable propagande hors-sol organisée par la finance internationale met les bouchées doubles, mais je crois que petit à petit, les yeux s’ouvrent et les désillusions arrivent à grand pas !

    Encore un peu de patience, les amis…

    • Il suffit de voir comment a évolué un département comme la Vendée en 20 ans. Je viens de passer dans une rue où il doit y avoir une officine quelconque. Une vingtaine de noirs (que des hommes jeunes) rassemblés attendant je ne sais quoi. Dans les rues beaucoup de femmes voilées.
      Il y a 20 ans quand on croisait un noir on pensait que c’était un touriste.

  3. Excellent, Molière pourrait actualiser son tartuffe aujourd’hui s il était de ce monde.

  4. Si déjà les journalistes en général arrêtaient de mélanger dans un même article : réfugiés et migrants ; ce serait déjà un plus pour la compréhension de chacun. Les “réfugiés” sont couverts par une convention internationale “Convention du 28 juillet 1951”, les migrants sont victimes du “ailleurs” c’est mieux que chez nous, des ONG dont c’est le gagne pain et des trafiquants en tous genres.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services
Copied!