Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France / France : Société

Accueil de Hollande en Vendée : du côté des manifestants

Les très nombreuses photos des drapeaux de la Manif pour tous que vous nous envoyez au fil de vos vacances jalonnent ces deux mois d'été de ces mots terrifiants : "On ne lâche rien". Certains lecteurs trouvent cela trop bucolique… Mais ce serait oublier que ce sont ces mêmes drapeaux qui ont quitté aujourd'hui plages et radeaux, sommets et rivières pour aller accueillir François Hollande sous la chaleur et subir une fois encore les affres de la police politique. Et qui ressortiront dès la fin de ces vacances…

Demain matin, un long et très poignant témoignage sur cette terrible journée sera lisible sur votre blog préféré. Sans déflorer le sujet, des plaintes contre les forces de l'ordre sont en préparation.

En attendant, une lectrice présente en famille nous livre quelques mots et ses premières vidéos :

"Accueil de hollande au pôle  emploi de La roche sur Yon … Bon nombre de manifestants on été dégagés vivement avant l'arrivée du Président normal et ont été parqués entre 2 lignes de CRS mais certains ont pu rester devant le bâtiment et se faire entendre de plus près car on ne lâchera rien jamais ! Petit plaisir du matin : la tête de François sortant de sa voiture tout sourire aux lèvres et la teinture légèrement auburn à cause du soleil estival devant mes enfants et moi-même arborant nos t-shirts et sweats ! Et là, la gueule du type pas content !' Puis les sifflets et les huées et aussi de plus loin le gros des troupes se fait entendre !!!! Bravo la Vendée !

Abus de pouvoir a la roche sur Yon ! Nous sommes toujours retenus entre 2 lignes de CRS sans raison puisque Hollde est partis depuis longtemps !!!

Nous avons finalement été libérés au bout de plus de 3 h vers 13h30, 10 par 10 toutes les 5 mn et cela après l'intervention d'un avocat Yonnais qui a fait constater par huissier notre situation scandaleuse … Nous sommes tous très fermement décidés à porter plainte car il y a eu une rétention illégale de notre groupe de 45 personnes dont 17 enfants dont des jeunes de 7 et 9 ans …. On ne nous a signifié aucune infraction ni demande de décliner notre identité donc entrave manifesté au droit de circuler librement d'autant plus qu'Hollande était parti depuis longtemps…

Le commandant des CRS a refusé de donner son matricule à l'avocat et à l'huissier ainsi que celui de ses hommes. Nous avons demandé à plusieurs reprises que l'on nous déplace vers un endroit ombragé ce qui nous a été refusé bien-sûr, heureusement quelques jeunes intrépides ont réussi à s'échapper et nous apporter des bouteilles d'eau en rejoignant le "ghetto" c'est ainsi qu'un CRS nommait notre encerclement …"


2013_08_07_accueil FH en Vendée 1 par Le_Salon_Beige 

 


2013_08_07_accueil FH en Vendée 2 par Le_Salon_Beige 

Partager cet article

16 commentaires

  1. Bien !
    On compte sur Le Salon Beige donc !
    Je suis plus que jamais optimiste sur notre combat qui va réussir plus vite qu’on ne le pense car je sens la panique qui gagne !
    Et de nouveaux fronts vont s’ouvrir pour lui !

  2. J’étais aussi à la manif.
    Personnellement, je suis à peine arrivée à 9h30 qu’un policier en civil(sans brassard et qui a refusé de le mettre quand on le lui a demandé) nous a dit(à moi et une autre famille) de reculer et de rejoindre des CRS déjà en ordre de bataille.
    Nous avons donc obéis sans faire trop de complications et avons rejoint un groupe de manifestants qui avaient déjà été bloqués.
    Cependant nous n’étions visiblement pas assez loin du Pole Emploi et de l’accueil d’Hollande puisque les CRS nous ont repoussé sans ménagement pour que nous reculions encore plus.
    Nous avons donc obtempérés et continuer de chanter et de nous faire entendre, pendant que d’autres groupes de manifestants nous rejoignaient (avec parfois des enfants en pleurs), bien escortés pour la plupart par des CRS ou policiers en civil.
    Ensuite, sur le déroulement de la journée je rejoindrais le témoignage que vous avez publié, en précisant que des drapeaux français ont été confisqués (violemment souvent) et que quelques dégâts ont été constatés (lunettes ou boutons de chemises pour certains, montre disparue pour un autre).
    Merci pour votre travail.

  3. Flanby va craquer! Merci à tous !

  4. Ce Mouvement Est Magnifique !
    Recevez Notre Soutien Dans Nos Prières à Marie Et à Notre Seigneur !
    Merci Peuple De France – Nous Prions Pour Toi – Ainsi Que Pour Les Autorités Que Le Seigneur Leur Ouvrent Les Yeux Et Le Coeur !

  5. C’était de la provocation de la part de ce président de venir à La Roche sur Yon…Il ne faut pas exagérer!
    Bravo aux manifestants.

  6. BRAVO LA VENDEE!! voilà la seule phrase qui me viens à la bouche!

  7. Parfaitement !! c’était de la provocation: on ne viens pas faire semblant de n’être pour rien dans les évènements que nous vivons

  8. Les CRS ont du bien transpirer sous le soleil !
    Allez c’est bon pour leur santé…

  9. Le chef des kapos a refusé de donner son numéro matricule et celui de ses hommes.
    J’espère que l’huissier et l’avocat ont pu relever les numéros des véhicules et les sigles d’unité marqués sur les engins.
    Ainsi, il sera facile d’identifier ces délinquants, leur chef et de les poursuivre en justice.
    Ils ne seront pas suivis par leur hiérarchie qui est plus lâche que jamais et ils auront en conséquence des comptes à rendre en raison de leur inqualifiable comportement.

  10. Bien que je sois favorable à votre mouvement, je trouve une grande naïveté dans les commentaires.
    François Hollande est irrité par ce mouvement, certes. Mais c’est tout, il n’est pas en danger politique, la seule chose qui compte pour lui.
    Il a beaucoup moins de raison de céder à la MNPT qu’à deux jours de grève de la SNCF.
    Ce qui compte en France, c’est le pouvoir, soit de nuisance, soit de faire gagner les élections. La MNPT n’a pour l’instant démontré aucun des deux, elle ne compte donc pas. Hollande peut lui résister sans inquiétude.
    Je le regrette, mais c’est la situation actuelle.

  11. Hollande suite à ces “incidents” a déclaré aux journalistes: “on sait où l’on est ” .
    Réflexion de commère, de diviseur, cet individu se moque de la France, n’a aucune conscience des devoirs de sa charge.

  12. Pour une fois, RTL a rapporté les incidents avec objectivité : “Une pincée de militants PS applaudit pour essayer de masquer les sifflets des opposants maintenus à l’écart” + son explicite.
    Apparemment, vous avez eu affaire à des barbouzes, ou des nervis du PS ou des Loges locales. Ils n’apprécient pas d’être filmés, pas de brassards : ce sont des miliciens…

  13. Il semble de plus en plus évident que nombre de CRS et autres instruments de la sub-dictature socialiste, se rendant (consciemment ou inconsciemment) compte qu’on leur fait faire un boulot injuste et déshonorant, sont humiliés et en colère.
    Mais paradoxalement – faute d’autres boucs émissaires – c’est finalement sur les victimes innocentes de LMPT qu’ils se défoulent en rajoutant d’eux-mêmes humiliations, brimades et violences.
    Le gouvernement le sait et instrumentalise cette perversion du sens de l’équité, qui sert sa politique illégitime de répression ; pour lui c’est tout bénéfice, les “robocops” – sans pour autant partager ses idées pernicieuses – se montrent de plus en plus spontanément agressifs là où il le souhaite.
    Ce mécanisme est à prendre en considération, car potentiellement auto-amplificateur.
    Il serait peut être utile que (lorsque c’est possible) préalablement aux interventions musclées, les membres de LMPT et autres veilleurs, s’adressent poliment aux robocops en les plaignant de devoir exécuter des actes qui vont à l’encontre de leur sens inné de la Justice et de la dignité humaine…

  14. Hollande ne pouvant ici faire semblant d’ignorer ce qui se passe, ne pourrait-il pas (pour la forme au moins) être concerné par le dépôt de plainte ?

  15. Plus que jamais PRIONS Notre-Dame….
    Certain personnage aurait-il atteint
    l’Incapacité à gouverner?????

  16. Taper sur des femmes et des enfants s’est tout de même moins risqué que d’aleer affronter les voyous des banlieux. Là ils sont sûre que personne ne ripostera avec des cailloux, des cocktails molotov et autres armes de guerre en tout genre. Ils pouraient refuser d’obéir à ces ordres dictés par des lâches planqués dans les bureaux des ministères. Mais, contrairement aux officiers qui se sont révoltés en algérie, ils sont sans courage et plus soucieux de leurs petites carrières que de refuser de servir une dictature mise en par le pouvoir socialiste.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services