Bannière Salon Beige

Partager cet article

Homosexualité : revendication du lobby gay

Abomination : adopté à moins de 2 ans par deux homosexuels, il a été violé pendant 6 ans

Paris Match dévoile cette horreur qui mêle pédophilie, réseaux internationaux, homosexualité, mère porteuse : 

"Deux hommes qui avaient adopté un petit garçon en Russie ont abusé de lui pendant près de six ans. L’un des deux a été condamné à 40 ans de prison la semaine dernière, l’autre connaîtra sa peine plus tard.

Le petit garçon était devenu l’objet sexuel de ses parents. La semaine dernière, Mark Newton, un Américain accusé d’avoir violé son fils pendant au moins six ans, a été condamné à 40 ans de prison et 400 000 dollars d’amende. Avec son compagnon australien Peter Truong, il avait adopté l’enfant en Russie en 2005, après avoir payé une mère porteuse 8000 dollars et falsifié des documents officiels. Le début du cauchemar pour le garçonnet. A peine âgé de deux ans, il a subi les pires sévices de la part de ses parents. D’après la police citée par le «Sydney Morning Herald», la petite victime dont l’identité reste secrète, n’aurait été adoptée que dans un seul but : être exploitée. En plus de le violer, Mark Newton et Peter Truong ont également «offert» leur fils à d’autres pédophiles à travers le monde.

Il aurait eu des relations sexuelles avec au moins huit autres hommes, en France, en Allemagne, en Australie et aux Etats-Unis. Pire, ces actes atroces ont en plus été immortalisés en vidéo. Des images retrouvées dans l’ordinateur du couple par les enquêteurs et qui n’ont même pas pu être diffusées lors du procès, tant elles sont choquantes. «Je pense personnellement que c’est l’une des pires affaires, si ce n’est la pire affaire de pédophilie dont j’ai entendu parler», a commenté Brian Bone, l’un des enquêteurs en charge du dossier à la fin du procès" (suite). 

Les principes non-négociables n’ont jamais été si attaqués. Aidez le Salon beige à contre-attaquer et à promouvoir la culture de vie !

Partager cet article

11 commentaires

  1. Une info qui, si elle avait été connue des journalistes avant le vote de la loi sur l’adoption homosexualiste, n’aurait probablement pas été divulguée…

  2. Se trouvera-t-il un prêtre, lecteur de cette atroce nouvelle, pour célébrer une messe en réparation et intercession pour ce petit être honteusement exploité, ainsi que pour l’âme de tous les perdus qui ont brisé sa petite vie ?

  3. l’ONU va certainement demander des explications auprès des pays concernés par cette affaire, dont la France où certains actes auraient été commis.
    C’est bizarre, mais j’ai le pressentiment qu’il n’y aura pas de demande d’explication, il n’y a qu’à l’Église catholique que l’on formule ce genre de demande.
    En plus ici, on a affaire à des homos, donc silence !

  4. Rien qu’une “phrase”: A mort !!!

  5. Que n’aurait-on pas entendu s’ils avaient été prêtres? Le ton même de l’article n’aurait sans doute pas été aussi neutre. Durant toute la campagne de calomnie d’il y a deux ans contre l’Eglise Catholique, il semblait alors que la pédophilie fût l’apanage de curés empêchés d’avoir des relations sexuelles par une règle de célibat d’un autre temps.
    Comme dans le cas présent, il s’agissait majoritairement d’abus sexuels commis sur un jeune du même sexe que l’agresseur, comme l’avait fait simplement remarquer le Cardinal Bertone. Mais les média n’ont pas voulu voir l’éléphant dans le corridor et ont choisi de faire diversion.
    Ce couple est-il une exception, ou bien est-il symptomatique de ce qui se passe sur ces fameux réseaux de pédophilie?
    Au fait, l’Australie sera-t-elle aussi sommée comme le Vatican, de rendre compte des mesures prises en matière de protection des mineurs devant l’ONU? Qu’en est-il des Etats-Unis, ou de l’Australie?

  6. Pour une aussi triste histoire divulguée, combien de similaires restent cachées…?

  7. cette affaire fait éclater au grand jour le fait que l’homosexualité et la pédophilie sont intimement liées; ce qui est raconté là n’est pas vraiment étonnant. Il serait grand temps qu’on ose enfin parler de la pédophilie dans les milieux homos, mais évidemment, personne n’a encore osé toucher à ce tabou; c’est bien trop vrai pour être mis sur la place publique;
    On peut comprendre, quand on sait comme le lobby homo est puissant et que beaucoup de de nos hommes politiques sont concernés;

  8. Bravo à Paris Match !
    Il faut que cette histoire soit connue par le plus grand nombre. Les Français qui ont abusé de l’enfant sont toujours en liberté.
    Ici, un reportage de 9 min. (sous-titré en français) du JT australien ABC, où on apprend qu’il y a encore d’autres victimes cachées :
    http://www.youtube.com/watch?v=EEI0q6MEx0s

  9. Pour info, cet enfant a été adopté à l’issue d’une GPA … PM se garde bien de le dire …
    [Non, c’est écrit.
    JL]

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services

Aidez-nous à doubler l'audience du Salon beige!

Abonnez-vous gratuitement à nos lettres et faites-les suivre à vos amis.

Ensemble, nous pouvons doubler notre capacité d'influence et d'action :