Abattage 100% halal : la Chambre d'agriculture d'Ile-de-France confirme

Voici son communiqué :

"100% de la viande abattue de façon rituelle en Ile-de-France ! L’Ile-de-France compte à ce jour 5 abattoirs dont un spécialisé dans la viande de porc. Les quatre autres abattent les cheptels exclusivement de manière rituelle : 100% de la viande abattue en Ile-de-France l’est selon les traditions musulmane et juive.

Aucun choix n’est donné aux éleveurs franciliens qui doivent franchir les limites de la région pour bénéficier d’un abattage traditionnel. Leurs animaux doivent être transportés sur des centaines de kilomètres, abattus en province, les carcasses devant être rapatriées pour le conditionnement et la distribution en Ile-de-France. Quelle perte de temps et d’argent ! A l’heure des circuits courts, c’est un comble !

Mais pourquoi ?

Par le passé, les abattoirs franciliens étaient gérés par les communes. Le désengagement des municipalités a vu peu à peu l’ensemble de l’abattage francilien confié à des opérateurs privés. Pour des raisons de simplification des process et poussés par la réduction des coûts, ces derniers se sont tournés vers un procédé unique d’abattage rituel, délaissant, de fait, la méthode traditionnelle, au mépris de la réglementation qui impose un ‘’étourdissement’’ préalable des animaux et avec le consentement coupable des services de l’Etat. Les abattoirs franciliens représentent cependant moins de 2 % de la consommation francilienne de viande.

Et dans tout ça, le consommateur a-t-il le choix ? Pas vraiment…

Plus inquiétant encore, les consommateurs souffrent d’une mésinformation sur les produits qu’ils achètent au quotidien : en France on estime que 30% de la viande est abattue selon les rites musulman et juif alors que la demande ne représente que 7% ; 23% sont donc commercialisés comme de la viande ‘’traditionnelle’’…

Donnons le choix à nos éleveurs et à nos consommateurs !

Les problèmes d’abattage en région Ile-de-France ont longtemps été le cheval de bataille de la Chambre Interdépartementale d’Agriculture d’Ile-de-France et de la Maison de l’Elevage. Néanmoins, ce phénomène prend de l’ampleur sur fond d’élection présidentielle et il est temps de réagir ! Les éleveurs devraient pouvoir choisir leur mode d’abattage tout comme les consommateurs devraient pouvoir choisir leurs produits en toute connaissance de cause : les viandes devraient bénéficier d’un affichage clair en la matière. Quant aux abattoirs, ils devraient être soumis aux mêmes conditions de contrôle que celles imposées aux exploitations d’élevage par les services de l’Etat !"

10 réflexions au sujet de « Abattage 100% halal : la Chambre d'agriculture d'Ile-de-France confirme »

  1. patrick

    Le plus grave, c’est le risque de contamination et d’infection par la méthode d’abattage halal avec la bactérie E.Coli. Comment les services vétérinaires peuvent ils laisser faire une chose pareille. A moins que les intérêts supérieurs sont ailleurs.

  2. Exupéry

    A méthode archaïque (remontant au néolithique) hygiène “archaïque”. Escherichia coli, doit son nom d’espèce “coli” au colon (gros intestin). Autant mettre sciemment des matière fécales dans la viande… Les auteurs des préceptes islamiques ne connaissaient pas la microbiologie, dommage!
    En bref, la viande “hallal” à de très fortes “chances” d’être contaminée par Escherichia coli, ce que personnellement je trouve très haram.

  3. Jean-Bernard

    Paul Lamoitié, Conseiller régional du Nord Pas-de-Calais, élu Front National sur la liste que conduisait Marine Le Pen en 2010, principal grossiste en viande halal de la région Nord, fournit-t-il aussi la région Île de France ?

  4. scat

    A Jean-Bernard:
    Vous n’allez pas toujours remettre en selle cette histoire d’élu FN qui vend du halal?
    Car à travers votre question dont vous vous souciez peu de la réponse (personne n’est dupe), se cache en fait une hostilité de principe à l’égard du FN: O scandââaâle, un élu du FN qui vend du halal !
    Sachez que Marine Le Pen s’est clairement entretenu avec cet élu en exprimant son désaccord sur certaines de ses positions mais malgré tout ce Monsieur Lamoitié, grossiste en volaille, n’est qu’un élu de base, déjà âgé, et même s’il vent du halal il en est néanmoins honorable malgré des défauts… dont personne n’est exempt.
    La polémique que vous tentez de lancer n’a donc pas lieu d’être.

  5. Alcade

    Je suis sidéré de voir que pas un des commentateurs de cet article ne se soucie de la souffrance animale. Seules comptent les questions financières ou sanitaires. Savez-vous que l’agonie d’un bovin peut durer un quart d’heure pendant lequel il perd son sang. Je n’ai même pas pu regarder la vidéo d’un abattage rituel tellement c’est violent.
    Un peu de compassion pour les animaux ne ferait pas de mal dans ce monde cruel.

Laisser un commentaire