A Strasbourg on respecte le repos dominical

Lu ici :

"Les commerces strasbourgeois ne peuvent pas ouvrir le dimanche. Cette décision – rendue publique mercredi – a été prise par le tribunal administratif de Strasbourg. Il a annulé un arrêté préfectoral qui autorisait les magasins strasbourgeois à ouvrir le dimanche 15 janvier 2017 toute la journée, en pleine période des soldes d'hiver. À l'époque de la prise de cette décision en décembre 2016, le préfet, sollicité par l'association de commerçants «Les Vitrines de Strasbourg», avait invoqué la baisse du chiffre d'affaires des commerces durant la période de Noël pour prendre une telle mesure.

Mais les syndicats CFTC et CGT ont attaqué ce règlement, s'appuyant ainsi sur le droit local alsacien et mosellan. Un droit instauré lors du rattachement de l'Alsace Moselle à la France. En dehors de certaines exceptions et dérogations pour certains types de commerces (hôtellerie et restauration ou les cafés notamment), il stipule que le travail le dimanche est interdit dans le secteur du commerce. Le tribunal administratif, reprenant les arguments des deux syndicats, a donc condamné l'État à verser 500 euros aux deux syndicats plaignants au titre des frais de justice engagés.

Dans un communiqué, la CFTC (Confédération française des travailleurs chrétiens) du Bas-Rhin se félicite de cette décision. «Le repos dominical n'est pas négociable, le dimanche c'est les amis, la vie de famille, dans les associations et pas au travail.» […]"

Laisser un commentaire