Bannière Salon Beige

Partager cet article

Médias : Nouveaux médias

A propos des commentaires

Réaction de Daniel Hamiche à propos d'un commentateur aux propos excessifs :

"je ne suis qu’un blogueur et non un législateur : je ne suis pas l’auteur des lois liberticides que nous devons supporter. Autrement dit, je suis contraint de “modérer”, voire de supprimer certains commentaires qui me conduiraient directement à la XVIIe Chambre, et leurs auteurs avec moi. La jurisprudence est très claire là-dessus : l’hébergeur d’un commentaire (en l’occurence L’Observatoire de la Christianophobie) partage le “délit” – en attendant que cela devienne un crime… – avec le commentateur. Je lisais, ce matin, un avertissement sur François de Souche, placé avant la masse des commentaires que génère ses posts : « En publiant un commentaire sur fdesouche.com, vous vous engagez à assumer personnellement les éventuelles conséquences légales qu’il pourrait entrainer. fdesouche.com ne saurait en aucun cas être tenu pour responsable de vos propos. » Cette prudence n’a, jusqu’à plus ample informé, aucune valeur juridique devant les tribunaux. Il faut le savoir."

Les principes non-négociables n’ont jamais été si attaqués. Aidez le Salon beige à contre-attaquer et à promouvoir la culture de vie !

Partager cet article

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services