Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

Paul-Marie Coûteaux : “soit nous nous organisons raisonnablement, soit nous nous condamnons à labourer indéfiniment la mer”

A l'occasion de l'annonce de l'Université d'été du Rassemblement pour l'Indépendance de la France (RIF) qui aura lieu à Artigues du 25 au 27 septembre 2009 et qui "sera comme toujours ouverte, sans exclusive, à tous les Français attachés à la défense et à la souveraineté de la France", Paul-Marie Coûteaux revient sur le ralliement de Philippe de Villiers à l'UMP :

PhotoPMC "(…) une fois de plus, un porte-parole majeur du combat pour l’indépendance et la souveraineté vient de rallier le système des partis; je dis « une fois de plus » car, depuis que je me suis engagé dans l’action politique lors du combat contre le traité de Maëstricht, j’ai vu successivement tomber chacun de nos chefs, toujours de la même façon, en rejoignant la veille ligue UMPS qu’ils avaient fustigée, se pliant à des intérêts politiques immédiats, voire aux méandres de la politique départementale ; or, ces raisons ne nous concernent pas, mais elles découragent militants et électeurs et nous affaiblissent à mesure. Le ralliement de M. de Villiers à la « majorité » UMP, (l’année où la France rejoint l’OTAN, s’enfonce dans le bourbier afghan, laisse aller les négociations d’entrée de la Turquie, s’ingénie à faire rentrer dans le rang les pays qui n’ont pas ratifié le traité de Lisbonne…), crée une situation nouvelle qui mérite examen. Il est à peine besoin de dire que ce ralliement, dont l’opération Libertas fut une figure destinée à mettre en veilleuse le MPF, est moins la conséquence que l’une des causes de l’échec du 7 juin."

Observateur souvent pertinent de la vie politique française et l'analysant souvent avec justesse, Paul-Marie Coûteaux est un adepte des appels répétés à l'unité. Il serait toutefois intéressant de connaître son positionnement vis-à-vis de la droite nationale (FN, MNR, PdF), sujet qu'il évite à chaque fois de manière habile mais néanmoins visible…

Partager cet article

6 commentaires

  1. pour arrêter de labourer la mer, il y a mieux !
    1 – d’abord, poser l’acte le plus élémentaire de résistance, ne plus soutenir le système révolutionnaire imposé par les vainqueurs de la guerre civile de 1789 et commencer par le dé-ligitimer : NE PLUS VOTER aux élections autres que de proximité (professionnelles- municipales-..)
    2 – dans le même sens, contester le compromis historique de l’Eglise avec la Révolution depuis le Concordat de 1801. Simultanément, sortir du syndrôme de Stockholm qui nous a fait partager depuis deux siècles les opinions de nos persécuteurs : obtenir la liberté religieuse de l’Eglise pour permettre le recouvrement des droits de Dieu sur Sa création.
    3 – …et surtout faire vivre et transmettre la Foi catholique (la Vérité toujours, partout, en tous), la Royauté Sociale de Jésus.
    4 – le reste, nous l’aurons par surcroît :
    l’alliance du trône et de l’autel, le Roi très chrétien, des saints parmi nous en nos enfants,des vocations sacerdotales et religieuses en grand nombre, une économie au service de l’Homme par Amour de Dieu… etc… .
    Soyons sûrs que la Providence veille, mais pas contre notre bon vouloir et notre loyauté à la servir.
    Gardons à l’esprit que le système est usé, vermoulu et qu’il peut même imploser à tout moment ! (souvenez-vous de ce qu’il est advenu de l’URSS au moment même où les SS20 braqués sur l’Europe et les USA nous terrorisaient dans les années 70-80 …)
    Méritons-nous ce que nous réclamons du bout des lèvres ? voilà la vraie question.

  2. Mon cher Paul-Marie, pourriez-vous expliciter ce qui vous fait dire que “ce ralliement […], est moins la conséquence que l’une des causes de l’échec du 7 juin.”
    Pour moi, ceci est entièrement faux. Mais comme l’a dit un lecteur du SB, je suis un naïf, alors, pouvez-vous m’éclairer (et les autres lecteurs également)
    Enfin, je rejoins Philippe Carhon dans sa demande : que proposez-vous pour que demain, réellement, vos idées – et les nôtres- aient voix au chapitre en France et en Europe ? N’ayez pas peur d’être précis et concrets, nous sommes tous preneur de vos solutions (miracles ?)…
    Amicalement,

  3. @PC: PMC a soutenu Marine le Pen lors du deuxième tour des élections municipales. Je crois pas qu’il ait quelques problèmes avec cette frange de la droite… Ou du moins pas plus que beaucoup d’entre nous qui se rendent bien compte que l’on a plus grand chose à en attendre et qu’il n’est pas nécessaire de les monter en épingle.
    Non je pense que PMC est un grand homme politique et qu’il fait parti de ses personnes que je pense réellement désinteressées.
    [Le soutien de PMC à Marine Le Pen a dû être très discret car je ne me souviens ni de déclarations, ni d’écrits et aucune trace n’est visible sur les sites animés par PMC. Peut être pouvez-vous nous fournir des précisions ?
    Quant à cette frange de la droite, dans le premier paragraphe de sa déclaration, objet de mon article, il ne l’évoque même pas et se limite à Dupont-Aignan et à Libertas… Curieux de compter 6% là où le résultat est en réalité de 12% !
    Cela n’enlève toutefois rien à ces qualités.
    Philippe Carhon]

  4. PMC est un observateur lucide et ses analyses ne manquent pas de petinence.
    C’est à l’occasion d’une élection récente (2007?), sur Radio Courtoisie, que PMC a reçu Marine Le PEN pour un entretien cordial et piquant, cum granum salis.
    Néanmoins, je me souviens qu’il a très souvent couiné (poliment c’est son élégance) avec les loups contre le FN et plus singulièrement contre JMLP qui, lui, a toujours accepté de parler avec qui que ce soit. Réécouter les émissions de Philippe de Saint Robert des années 96-98 sur RC.
    Sans douter du patriotisme de PMC et de la sincérité de ses envolées lyriques à la suite de nos grands maîtres, je me permets toutefois de douter de sa totale indépendance vis à vis du système qui l’a déjà laché.
    Or, considérer que parler ou dîner avec qui ont veut, c’est ce vautrer dans la fange,
    (comme si la politique n’était pas aujourd’hui qu’une très vilaine bauge!), c’est une belle tartufferie de plus, cette fois à la suite des moralistes patentés dudit système.
    Réclamer l’aliance de la carpe et du lapin, c’est plus que suprenant venant d’un esprit comme le sien.
    Idéaliste et amoureux de la France PMC, j’en suis sûr.
    Le plus difficiele est de voir que l’on ne sait plus se parler dans la grande famille qui est la nôtre, celle de la France éternelle.

  5. Paul Marie Couteaux est l’illustration de la faillite du système politique français avec ses multiples micro-partis (le FN, le MNR, le PdF, le CNI, le CNPT, le RIF, le bloc identitaire, le MPF, l’UPF, la NDP, le Modem, le Nouveau Centre, la Nouvelle Gauche, le Parti populiste, le MRC, le PDC etc…) et ses petits chefs, un système où les politiciens sont avant tout au service d’eux-mêmes, se cooptent entre eux, et se fichent du bien commun. Ils savent très bien ce qu’il faut faire mais il se gardent bien de le faire : L’appel de PMC au rassemblement ne se fait que dans le cadre de sa secte (le RIF).
    D’ailleurs ces policiens méprisent le peuple et continuent de raconter des sornettes à toutes les élections. Et le système les encourage à avoir cette attitude car ils touchent de l’argent au proratat du nombre de votes reçus. Le meilleur service que vous pourriez leur rendre, c’est de voter BLANC : ils ne toucheront pas d’argent !
    La démocratie n’existe pas en France !

  6. Bonne analyse, une fois de plus, de P-M COUTEAUX. Cependant, il n’en tire pas les conséquences: le MPF parti dans le gouffre UMPiste, il ne reste de sérieux et solide pour défendre la France et les Français que le Front National.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services
[name="url"]
[name="url"]