Bannière Salon Beige

Partager cet article

Pro-vie

A l’approche des élections en Allemagne, la Marche pour la vie dénonce l’avortement

A l’approche des élections en Allemagne, la Marche pour la vie dénonce l’avortement

La Marche pour la Vie 2021 s’est clôturée avec succès pour la 17ème fois samedi. Cette année, plus de 4 500 personnes venues de toute l’Allemagne se sont rendues à Berlin pour manifester leur soutien à la vie peu avant les élections.

Des représentants de l’Église catholique, de l’Église orthodoxe et des médias évangéliques faisaient partie des participants. L’organisateur était Bundesverband Lebensrecht (BVL) (Association Fédérale pour le Droit à la Vie), une association de 15 organisations qui protègent la vie. La Marche pour la Vie est le plus grand rassemblement pour la protection de la vie en Allemagne.

La prise de parole d’Helmut Matthies, ancien rédacteur en chef de l’agence de presse évangélique Idea, a constitué un moment fort. Il a replacé l’avortement dans le contexte politique plus large de l’histoire allemande récente et a établi un lien avec la chute du mur de Berlin :

“Une autre grave injustice en RDA (République Démocratique Allemande) était que presque un enfant sur deux était avorté. […] Pour l’État athée du SED (Parti Socialiste, ndlr), un être humain n’était pas un être humain avant la naissance. L’avortement faisait partie du planning familial socialiste.”

“Ceux qui garent leur voiture à tort seront punis, mais ceux qui veulent faire tuer leur enfant dans le ventre de sa mère seront autorisés à le faire dans des conditions très précises”.

L’évêque Rudolf Voderholzer était également de nouveau présent. En tant que l’un des rares dignitaires ecclésiastiques d’Allemagne, il s’est distingué en prenant la défense des enfants à naître.

“[La Marche] est l’une des très rares occasions où nous faisons un travail socio-politique pour les plus faibles de la société. Je veux élever ma voix pour ceux qui n’en ont pas”.

“Je pense que les efforts déployés pour nous déranger et nous insulter de la manière la plus obscène montrent à quel point nous mettons en lumière quelque chose d’important et de sacré. Le Pape François a dit à plusieurs reprises que l’avortement est un meurtre, il parle même de meurtre sur commande… Vous pouvez voir que le Saint-Père est très sérieux”.

Partager cet article

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services