Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Société

A Gonesse, la violence continue

On en parlait il y a quelques jours. Hier une professeurde mathématique a été victime de violence pendant son cours au lycée René-Cassin. L’enseignante se trouvait avec ses élèves de terminale et discutait avec l’un d’eux, tournant le dos à la porte d’entrée. C’est alors qu’elle a vu son interlocuteur changer d’expression brutalement. Elle a reçu un jet de gel lacrymogène sur ses cheveux.

Partager cet article

3 commentaires

  1. Discipline à l’Ecole :
    PREVENTION
    – Etablissement d’un concièrge et d’une “porterie” en forme de sas non frangible à l’entrée/sortie
    – Rétablir autour de tout établissement une enceinte de sûreté adaptée (clôtures hautes/vidéo surveillance/détection d’intrusion, alarmes discrètes) aux menaces du temps, comme c’était le cas dans la conception des écoles publique en 1881, quand on préparait l’avenir en protégeant les enfants et en les instruisant.
    – Même processus de fouille à l’entrée que dans n’importe quel aéroport,
    – Fouille (comme nous l’avons probablement tous connu un jour en cas de grève violente et risque d’intrusion)
    – Fouille approfondie en cas de doute et en présence d’un OPJ
    – Poste de filtrage tenu par des représentant de l’Etat investis d’un pv de police ou, comme c’est la mode, par des sous-traitants agréés avec des personnels agréés par le Procureur de la Republique.
    – badgeage biométrique de tout élève admis dans l’établissement, pour la durée de ses cours,
    – Vidéo surveillance à l’extérieur pour surveiller les abords ainsi que les sorties
    – Insertion dans le dossier de candidature/inscription du règlement de l’établissement affiché dans chaque classe et un peu partout sur un support non dégradable et ENGAGEMENT solennel de respecter le rgt avec SIGANTURE des PARENTS et de l’élève (contractualisation)
    Sanctions
    – mêmes sanctions administratives/pénales en cas de non respect du règlement pour l’introduction d’objets ou matières prohibés par arrêté/decret pref/minist dans l’enceinte scolaire/lycéenne.
    – Santions prévues par le règlement et remboursement de la famille des auteurs des atteintes aux personnes et aux biens, nonobstant les procédures pénales et autres actions en responsablité délictuelle, contractuelle… Faire payer les familles comme pour le permis désormais… Dépôt de garantie…Inscription sur les dossiers concernant le/les auteurs des crimes et délits.

    Bon, je cesse ce déballage, mais si on voulait, on pourrait éviter tout ce gâchis
    Si, si, si…
    Las

  2. J’oublie bien sûr la séparation des flux entrée/sortie.
    Mais je suis sur que le problème n’est pas dans le dispositif. On sait faire.

  3. on a qu’à rappeler les biffins de gonesse!

Publier une réponse