Bannière Salon Beige

Partager cet article

L'Eglise : Vie de l'Eglise / Pays : Italie

A Ferrare, à l’inverse de Dijon, un signe positif : érection d’une paroisse personnelle pour la forme extraordinaire

A Ferrare, à l’inverse de Dijon, un signe positif : érection d’une paroisse personnelle pour la forme extraordinaire

Vient d’être porté à la connaissance du public que le 9 juin dernier, 15 jours après l’annonce par le pape aux évêques d’Italie que Summorum Pontificum allait être en quelque sorte châtré, l’archevêque de Ferrare en Italie, Mgr Gian Carlo Perego, avait mis en œuvre la disposition maximale du motu proprio de Benoît XVI : l’érection d’une paroisse personnelle dans l’église Sainte-Claire.

L’archevêque, prenant acte de l’existence d’un coetus fidelium existens, d’un groupe de fidèles existant, a décidé de leur offrir les services d’une paroisse personnelle confiée à un curé, avec éventuellement à un vicaire. A ces fidèles seront dispensés la messe (quotidienne et dominicale), le Triduum pascal et tous les sacrements et sacramentaux en la forme extraordinaire. Le décret consolide ainsi une situation existante : il précise en effet que ces services existaient déjà, y compris con la relativa catechesi, avec le catéchisme correspondant.

En clair, on est dans une situation exactement contraire à celle de Dijon : non seulement l’évêque ne craint pas une « paroisse parallèle », mais il l’institue lui-même…

Mgr Perego, pour prendre son décret d’érection, vise le motu proprio Summorum Pontificum, l’instruction d’application Universae Ecclesiae, et aussi la Lettre de la Commission Ecclesia Dei du 27 mars 2017 autorisant la célébration de mariages pour les fidèles de la FSSPX, en donnant au curé la délégation générale pour recevoir les mariages de ce type (et vraisemblablement pour subdéléguer à des prêtres de la FSSPX).

La paroisse en question sera la troisième érigée en Italie.

Cette bonne nouvelle accrédite la rumeur selon laquelle un certain nombre de prélats italiens, n’ayant a priori aucune inclination pour les choses traditionnelles, verraient d’un œil défavorable le torpillage de Summorum Pontificum qu’un groupe de pression de la CEI pousse le pape à réaliser.

Qui sera le prochain évêque français à ériger une paroisse personnelle pour la forme extraordinaire ?

Partager cet article

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services