Chers amis,

Nous avons abondamment parlé de la réunion d'Angers du 27 mars en faveur de l'unité de la droite, à laquelle le Salon beige s'est associée.
Cette réunion a montré d'abord qu'il y avait un réel désir des électeurs conservateurs de sortir du piège mitterrandien et d'amener nos idées au pouvoir (d'abord localement, puis nationalement). Mais les débats avant et après ont montré aussi qu'il était vain d'attendre que les partis politiques s'entendent: les questions d'égo et de boutiques l'emporteront toujours, hélas, sur l'intérêt supérieur de la France.

A nous donc de nous organiser – sans attendre l'homme providentiel, et sans attendre une improbable alliance d'appareils partisans.

Or, j'ai été surpris, après cette première réunion, de constater que notre initiative faisait tache d'huile. De nombreuses personnes m'ont contacté ou ont contacté d'autres organisateurs de la soirée d'Angers pour que nous les aidions à monter des réunions similaires un peu partout en France au cours des prochains mois.

Cela rejoint exactement la stratégie que nous développons depuis quelques années pour le Salon beige: notre force la plus sérieuse réside dans notre réseau de structures locales (ce que nous avions déjà montré lors des grandes Manifs pour tous).

Il faut donc absolument que nous utilisions abondamment les nouvelles technologies pour que ces réseaux locaux deviennent chaque jour plus efficaces et nous permettent de peser dans le débat public – et d'enfin sortir de l'idéologie soixante-huitarde qui a tout détruit en cinquante ans. Pour cela, il faut à la fois se coordonner et respecter scrupuleusement l'autonomie et la spécificité de chaque organisation. C'est ce que j'appelle (un peu paradoxalement, j'en conviens): l'organisation en nébuleuse. C'est moins simple qu'une organisation pyramidale, du type parti ou syndicat. Mais c'est aussi redoutablement plus efficaceEt, surtout, c’est conforme au principe de subsidiarité et cela correspond bien mieux à notre goût à tous pour nos libertés!

Concrètement, je vous propose donc plusieurs actions pour faire avancer l'unité de la droite, les principes de la doctrine sociale de l'Eglise, et l'organisation de nos réseaux locaux:

  1. Vous pouvez soutenir l'appel d'Angers, signé d'abord par les orateurs du 27 mars, et que beaucoup d'élus locaux souhaitent rejoindre. C'est ici: https://appel-angers.org.
  2. Si vous dirigez une association et que vous souhaitiez travailler à cette oeuvre de restauration de l'esprit public, vous pouvez remplir ce formulaire.
  3. Vous pouvez aussi nous aider financièrement: d'ici la fin de l'année 2018, nous allons consacrer entre 15 et 20 000 euros à cette campagne en faveur de l'entente à droite et en faveur de l'organisation des associations partageant le même amour de la patrie, le même respect de la dignité de la personne humaine et le même rejet du Tout-Marché ou du Tout-Etat. Mais, pour réunir cette somme, j'ai absolument besoin de votre aide.

Fidèlement
Guillaume de Thieulloy
Directeur du Salon beige

---