Bannière Salon Beige

Partager cet article

Homosexualité : revendication du lobby gay

82% pensent que l’enfant né par PMA a le droit d’avoir un père

82% pensent que l’enfant né par PMA a le droit d’avoir un père

La Manif Pour Tous a commandé un nouveau sondage IFOP en février 2019 qui confirme que les Français sont fortement attachés au droit de l’enfant à avoir un père et une mère, même en cas de PMA. Un constat sans appel qui souligne le hiatus entre un Gouvernement favorable à une éventuelle extension de la PMA, sous l’impulsion d’un lobby, et ce que pensent les Français dans leur grande majorité.

Un amendement récent voté en première lecture à l’Assemblée nationale a supprimé les termes de « père » et de « mère » des formulaires scolaires, leur préférant ceux de « parent 1 » et « parent 2 ». L’occasion pour La Manif pour tous de lancer un sondage sur « la parentalité » en février 2019 dans lequel les Français s’avèrent majoritairement défavorables à cette numérotation (66 %). Ils réaffirment dans le même sondage les fonctions différentes du père et de la mère : 77 % des répondants posent que père et mère ont un rôle complémentaire en matière d’éducation. Et ils sont 82 % à penser que l’enfant né par PMA a le droit d’avoir un père et une mère. Ce sondage s’inscrit dans de ce que les Français ont exprimé lors de la consultation des États généraux de la bioéthique (janvier à avril 2018), où ils ont massivement demandé q e la loi ne change pas en matière de PMA. Par exemple, la seule assertion « Ouvrir l’accès à l’AMP* aux couples de femmes et aux femmes seules » avait recueilli 90,61 % d’arguments « contre ». En février 2019, les Français soutiennent à nouveau le droit de l’enfant (à avoir un père et une mère) ; tandis que certains poussent en faveur du droit des « parents 1/2 » (à avoir un enfant).

Consensus des Français il y a donc. Et un consensus croissant des Français dans leurs disparités et dans la durée. En effet, ils étaient 64% en janvier 2018 à considérer que l’Etat doive garantir un père et une mère aux enfants nés de PMA. Ce chiffre passe à 82% en septembre 2018 et ils sont à nouveau 82 % de répondants, en février 2019, qui posent que l’enfant né par PMA a le droit d’avoir un père.

De plus, 77 % des répondants estiment que le père et la mère ont un rôle différent et complémentaire en matière d’éducation. À noter aussi que les couleurs politiques des répondants n’ont pas d’influence notable sur les avis donnés. Ainsi, les électeurs et sympathisants LREM sont dans la même moyenne que les Français en général. Rappelons d’ailleurs qu’Emmanuel Macron n’avait pas intégré la question de l’extension de la PMA à son programme et que ses sympathisants ne se sont pas fédérés autour de cette question. Si le Gouvernement poursuit sa démarche, il irait ainsi à l’encontre de son propre électorat…

Emmanuel Macron s’est plusieurs fois exprimé en disant que l’ouverture de la PMA aux femmes seules et aux couples de femmes serait subordonnée au « consensus » des Français. Ce consensus n’existe pas, et ce nouveau sondage en apporte une fois de plus la preuve. La fracture entre le Gouvernement et le peuple est déjà nette avec le mouvement des Gilets jaunes. Si à ce mouvement social s’ajoutait un mouvement sociétal, dont les préoccupations furent écartées du Grand débat, la fracture serait ouverte ; combien de personnes descendront bientôt dans la rue ?

Nous vivons un changement civilisationnel dont le moteur est culturel. La famille dite traditionnelle - qui est simplement la famille naturelle - diminue massivement en nombre et en influence sociale. Le politique est de plus en plus centré sur la promotion de l’individualisme a-culturel, a-religieux et a-national. L’économique accroît des inégalités devenues stratosphériques et accélère et amplifie le cycle des crises. L'Église est pourfendue; clercs et laïcs sont atterrés.

Une culture nouvelle jaillira inévitablement de ces craquements historiques.
Avec le Salon Beige voulez-vous participer à cette émergence ?

Le Salon Beige se bat chaque jour pour la dignité de l’homme et pour une culture de Vie.

S'il vous plaît, faites un don aujourd'hui. Merci

On ne lâche rien, jamais !

Guillaume de Thieulloy
Directeur du Salon Beige

Partager cet article

3 commentaires

  1. Une fois de plus, l’abysse séparant le pays réel du pays légal est encore plus profond que la fosse des Mariannes.
    “En même temps”, JUPITER, ses séides et ses godillots parlementaires ont reconnu avoir confisqué le pouvoir par effraction. On peut donc contester la légalité en ayant la certitude que ce pouvoir est de moins en moins légitime.
    Il faut donc espérer que les Français feront preuve de la plus grande lucidité lors des élections européennes et sauront assumer un choix personnel et non moutonnier.

  2. Étrange , les francais elisent toujours ceux qui ne défendent par leurs idées ….

  3. Il y a donc 18% de monstres dans notre pays ! C’est inquiétant…

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services