Bannière Salon Beige

Partager cet article

L'Eglise : Foi / L'Eglise : L'Eglise en France / L'Eglise : Vie de l'Eglise

Mission à Lyon : le retour de la lumière de l’Immaculée Conception le 8 décembre 1/2

Ndl Depuis 2005, nous vous relatons la fête de l'Immaculée Conception à Lyon. Pourquoi à Lyon? (photo : image officielle de la mission 2009). 

"Depuis qu'en 1852 une statue de la Vierge dominait Lyon du haut de Fourvière, la basilique était plongée dans la lumière et la ville toute entière s'illuminait chaque 8 décembre de milliers de bougies, comme autant d'âmes qui vénéraient la Vierge Marie, transformant Lyon en une entité fervente. Le spectacle était grandiose dans son humilité, sa simplicité et la profondeur de la Foi qui en émanait".

L'évolution de cette fête à Lyon nous inquiétait en 2005. Mais un changement semblait s'opérer avec les années : 

  • 2005 : L'Immaculée Conception détrônée par le laïcisme à Lyon
  • 2006 : Evangéliser (lors de) la Fête des Lumières et "Immaculée Conception, Reine de ce jour"
  • 2007 : Les Lumières et l'Immaculée Conception à Lyon
  • 2008 : Evangélisation à Lyon

Cette année, sous l'impulsion du cardinal Barbarin, Primat des Gaules, la Fête de l'Immaculée rebrille de ses vrais feux (vidéo du diocèse et page dédiée sur le site du diocèse) : 

Cbb "Le cardinal Philippe Barbarin lancera officiellement la « Mission du 8 décembre 2009 », vendredi 27 novembre à 19h, à la primatiale Saint-Jean.

Grâce à plusieurs centaines de « missionnaires du 8 » (des bénévoles, souvent jeunes), la plupart des églises du centre ville seront ouvertes jusqu'à minuit durant les quatre journées de la fête des lumières.

D'ici le 8 décembre, ces missionnaires distribueront dans les rues de Lyon 80 000 plans de la ville, agrémentés des principaux rendez-vous proposés par les paroisses, par les sanctuaires et par les lieux de prière (l'intégralité du programme des célébrations du 8 décembre est en ligne ici).

Le programme est en ligne : messes, veillées de prière, offices, vigiles, etc. A ne pas manquer, la France et chacun en ont tant besoin.

Les principes non-négociables n’ont jamais été si attaqués. Aidez le Salon beige à contre-attaquer et à promouvoir la culture de vie !

Partager cet article

6 commentaires

  1. Merci d’appuyer ce retour du 8 décembre dans le giron catholique. Cela n’a pas été facile : on a vu toutes les tentatives possibles de détourner cette fête de son origine. Vous soulignez avec raison la puissance de la Franc-maçonnerie lyonnaise dans cette affaire. Il y en a eu d’autres, même au sein de l’Eglise. Lisez cet article édifiant :
    http://www.lyoncapitale.fr/lyoncapitale/journal/univers/Culture/Fete-des-Lumieres-2009/8-decembre-entre-profane-et-sacre
    Lyon accepte pleinement le retour au cap d’origine mais souligne aussi des tensions internes.
    Mettons tout cela entre les mains de Notre-Dame, remercions-la de ce retour.
    Et merci à vous qui savez vous montrer dur envers les erreurs, mais touchant envers le beau et le vrai.

  2. J’illumine aussi ma maison… en tant que voisin des Lyonnais.
    PK, Grenoblois

  3. Paris est peut-être un peu “loin” de Lyon, mais la paroisse Saint-Augustin marque la fête de l’Immaculée Conception: 18 h 30 messe, puis vêpres, adoration du Saint-Sacrement.

  4. Vous avez réussi l’exploit de laisser passer la journée du 6 décembre sans parler de la Saint-Nicolas. Incompréhensible. Pouvez-vous expliquer pourquoi ?
    [Beau réflexe d’enfant gâté gavé comme une oie d’un jus gratuit quotidien… et vous ralez alors que chaque jour vous venez ici sans même un merci ou un encouragement? Mais franchement, pour qui vous prenez-vous? Et pour quoi nous prenez-vous?
    C’est comme ça et on ne doit aucune explication surtout demandée sur ce ton. Et puis allez, je vous en donne une, une toute petite que vous auriez pu mettre à profit : la sanctification du dimanche.
    Lahire]

  5. Confondu de honte, je vous présente mes plus plates excuses, vous avez bien raison.
    Merci pour le travail formidable que vous accomplissez jour après jour pour le bien de tous.

  6. Hé oui, ma fête (je m’appelle Nicole) a été “effacée” parce qu’elle est un dimanche..

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services

 

Pendant le confinement, le combat ne s'arrête pas.

Le Salon beige a besoin de votre aide pour défendre les principes non négociables!