Bannière Salon Beige

Partager cet article

L'Eglise : Le Vatican

790 190 personnes, dont 201 prélats, demandent au Pape une parole éclairante

Communiqué concernant la filiale supplique en vue du synode :

F"La Filiale Supplique au Pape François sur le futur de la famille, dont les signatures proviennent de 178 pays, a été délivrée ce matin au Vatican.

En vue de l’ouverture prochaine du Synode ordinaire sur la famille, 790 190 personnes, parmi lesquelles 201 cardinaux, archevêques et évêques, demandent au Pape François de prononcer une « parole éclairante » pour dissiper la « désorientation généralisée causée par l’éventualité qu’au sein de l’Église  soit ouverte une brèche permettant l’acceptation de l’adultère – par  l’admission à l’Eucharistie de couples divorcés civilement remariés – ainsi que l’acceptation virtuelle des unions homosexuelles, pratiques condamnées de façon catégorique comme contraires à la loi divine et naturelle ».

Seule une  intervention suprême du Souverain Pontife peut en effet être à même d’aider les fidèles désorientés à sortir de la confusion qui s’est créée au fil des années et qui s’est aggravée dernièrement de façon dramatique.

Le porte-parole de cette initiative, le professeur Tommaso Scandroglio, professeur d’Éthique et de Bioéthique à l’Université Européenne de Rome a fait remarquer que la Supplique « a déjà eu un large écho dans la presse italienne et internationale », et a  ajouté  que « ses répercussions dans les médias, ainsi que la quantité d’adhésions et le grand nombre de personnalités du monde ecclésial, civil et académique l’ayant  signée  démontrent qu’il y a tout un peuple de croyants très préoccupé par le développement croissant  d’un certain courant théologique dans l’Église ».

SSelon Scandroglio, « l’initiative s’insère de façon constructive dans le climat de discussion et de dialogue autour de ces sujets, dont une preuve est le Vadémécum, Une option préférentielle pour la famille – 100 questions et 100 réponses autour du Synode,  qui a donné un appui doctrinal à la collecte de signatures et qui se veut un instrument de diffusion du Magistère catholique sur les thèmes en discussion. Ce Vadémécum, œuvre de trois évêques, a été demandé par des dizaines de milliers de fidèles du monde entier ».

Parmi les nombreux signataires du monde ecclésial on trouve les cardinaux Jorge Medina Estévez, préfet émérite de la Congrégation du Culte divin, Geraldo Majella Agnelo, ancien primat du Brésil et ex-secrétaire de la même congrégation et Gaudencio Rosales, archevêque émérite de Manille  ; les évêques aux armées des Etats-Unis et du Brésil, Mgrs Timothy Broglio et Fernando Guimaraes ; le président de la Conférence épiscopale de Madagascar et archevêque de Tamatave (Toamasina), Mgr Désiré Tsarahasana, et encore plusieurs prélats dirigeant de grands diocèses tels que Mgr Ramón Arguelles, archevêque de Lipa aux Philippines (2 700 000 fidèles), Mgr Alfredo Zecca, archevêque de Tucumán en Argentine, et Mgr Aldo di Cillo Pagotto, archevêque de Paraíba au Brésil dont les diocèses rassemblent plus d’un million de fidèles, Mgr Gonzalo Restrepo, archevêque de Manizales en  Colombie (plus de 800 000 fidèles).

En Afrique, on peut également mentionner parmi les signataires Mgr Francis Chimoio,  archevêque ordinaire du diocèse de Maputo au Mozambique (plus de 1 200 000 fidèles) et son prédécesseur le cardinal Alexandre dos Santos. En Asie, ont aussi signé parmi d’autres Mgr Tomasz Peta, archevêque d’Astana au Kazakhstan, et Mgr Calis Soosa Pakiam, archevêque de Trivandrum en Inde. De nombreux archevêques et évêques européens et différents éparques et évêques de rite oriental ont également signé la Supplique

Dans le monde politique et civil, on trouve parmi les signataires M. Alejandro Ordóñez Maldonado, procureur général de Colombie, Rick Santorum, ancien sénateur américain, le prince Luiz d’Orléans-Bragance, chef de la Maison impériale du Brésil, les eurodéputés Anna Zaborska (Slovaquie) et Ruza Tomasic (Croatie).

IMG_9114aLa Supplique a aussi été signée par différents membres de l’Académie pontificale pour la vie tels que Josef Seifert, ex-président de l’International Academy of Philosophy, Luke Gormally, directeur émérite du Linacre Centre for Healthcare Ethics, et Wolfgang Waldstein, professeur émérite de l’Université de Salzbourg. A noter également parmi les signataires des  figures académiques de renom telles que le Pr Stephan Kampowski, de l’Institut pontifical Jean-Paul II d’études sur le mariage et la famille, et le Pr Massimo de Leonardis, directeur de la faculté de sciences-politiques de l’Université Catholique du Sacré-Cœur de Milan.

Enfin de nombreux  dirigeants de mouvements pro-famille et pro-vie de tous les continents ont aussi adhéré à cette initiative."

Partager cet article

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services