Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France / France : Société

732 en moins

Lu ici :

"D'ailleurs cette extrême droite, pour laquelle je n'ai pas de sympathie particulière, est bien silencieuse et inactive, pour ne pas dire inexistante, quand on la compare aux méfaits de l'extrême gauche, des anars et des militants islamistes ! (…)
 
Notamment la disparition organisée de notre patrimoine historique et  le négationnisme à propos des méfaits des nations islamisées. Celles-ci ont voulu occuper, en plus de l'Afrique, du Moyen Orient, Bataille de Poitiersde l'Asie, l'Espagne (et elles y sont parvenues)  et la France et la bataille de Poitiers, en 732, est restée jusqu'à présent une date capitale symbole  de la victoire de l'Occident face aux invasions barbares. 
Fort gênant pour nos élites de l'UMPS qui depuis des lustres voudraient nous faire culpabiliser à cause de nos ancêtres colonisateurs et esclavagistes alors que les occupants du Maghreb actuel nous ont plus que largement devancés sur tous ces points et prétendent que nous leur devrions  une revanche.
 
Tout cela, qui devrait être une simple source de fou rire ,devient triste à pleurer quand nous voyons que les hommes politiques que nous avons élus trahissent leur pays et le peuple français qu'ils veulent déposséder de ses racines parce que les racines/traditions de nos populations immigrées devraient être respectées…"

Partager cet article

9 commentaires

  1. Le silence de “l’extrême-droite” “pour laquelle elle n’a pas de sympathie particulière”?
    mais quels grands media l’invitent?
    et cette personne qui fut, elle, conviée sur Radio-Courtoisie ne doit jamais écouter cette chaîne !
    manque flagrant de reconnaissance!

  2. Il faut quand-même souligner que l’accès aux merdias de gauche est largement ouvert aux bonimenteurs de tout poil quand ils vont dans le sens de l’idéologie dominante:détruire ce que nous sommes et nous culpabiliser sur tout ce que nous avons fait en bien.Les médias ne parlent de la vraie droite que pour en faire un épouvantail .Et ça marche avec un peuple complètement zombifié qui ne voit pas où est le vrai danger..

  3. Ouais..
    l’article Pas de sympathie particulière est bien faiblard sur la définition de l’extrême-droite.
    On notera qu’il manifeste de la sympathie à la fois pour les Identitaires (à part sur la nation) et pour Marine Le Pen.
    Quelqu’un pourrait-il conseiller à Tasin de faire supprimer du site l’image insultante envers le Pape ? Ou de rajouter un dessin drôle sur un rabbin se servant des rouleaux pour préparer un fond de tarte (ce qui ne serait pourtant bien moins insultant), et autres

  4. Pourquoi nous ne serons jamais d’extrême droite
    lundi 21 juin 2010, par Christine Tasin
    Petite leçon à l’égard des sourds et des malentendants (…)
    L’extrême droite, stricto sensu, c’est ou plutôt c’était les partis politiques qui se situaient à l’extrême droite dans l’Hémicycle et qui défendaient les thèses les plus à droite. On pouvait être en accord ou en désaccord avec eux, ils avaient leur place dans le système politique français.
    Là-dessus le fascisme et le nazisme (national-SOCIALISME) des années 20-45 ont fait du mot extrême droite un synonyme de “droite extrémiste” et en ont fait un mot nauséabond (…)
    Alors, faire de nous, femmes et hommes majoritairement de gauche par choix, par cœur et par atavisme (lire l’article que j’ai écrit il y a deux ans, je n’ai rien à en retirer(1)) des gens d’extrême droite, c’est de la diffamation. Je mets nos détracteurs au défi, publiquement, de prouver que nous sommes d’extrême droite.
    (…)
    Est-ce être criminel que de décrire la situation dans tous les pays islamisés du monde et de dire que nous préférons vivre en France et que nous ne sommes pas les seuls si on en juge aux milliers de gens qui chaque année quittent les Eldorados du monde coranique pour venir vive chez les mécréants que nous sommes ?
    (…) On pourrait ainsi décliner à l’envi tous les stéréotypes et démontrer, avec les milliers d’articles que nous avons publiés, que les vieilles lunes de la droite extrémiste nous sont complètement étrangères, n’en déplaise à nos détracteurs. (…)
    Alors ? Comment expliquer ce déferlement de noms d’oiseaux sur nous, contre toute objectivité ?
    Elémentaire, mon cher Sopo, le procédé a été mis à la mode dans les années 80 en France, par pure tactique politique, cela s’appelle la reductio ad hitlerum. Comment assurer à la gauche élections et réélections sinon en fissurant le bloc de la droite ? Comment fissurer le bloc de la droite ? En faisant peur avec le FN, catalogué extrême droite, afin de lui faire de la publicité et augmenter ainsi son vivier d’électeurs. Bien sûr les provocations et dérapages de Jean-Marie Le Pen, surfant sur la vague, ont participé au phénomène et ont conduit à ce que le FN soit devenu le repoussoir absolu, assimilé, dans la tête des gens de gauche, au nazisme, sans que quiconque aille voir si le programme du dit parti ressemblait à ce dernier, d’ailleurs, ni si depuis 30 ans les choses, le programme et les gens n’avaient pas changé, mais tel n’est pas notre propos aujourd’hui.
    Il se trouve que, depuis 1945, à chaque fois que des opposants veulent s’élever contre un système qui ne leur convient pas on les baptise extrême droitiers d’office. Ce fut même le cas, on ne rit pas parce que c’est tragique mais il y aurait de quoi, en 1956, pour les révolutionnaires qui se sont soulevés contre le régime stalinien lors de l’insurrection de Budapest !
    Est-ce un hasard si on assiste à un retournement historique des valeurs ? Est-ce un hasard si, actuellement, en France, les tenants du fascisme islamique sont majoritairement à gauche et s’ils sortent donc leur revolver avec la balle mouillée de l’extrême droite ?
    Est-ce un hasard si ce qui distinguait traditionnellement la gauche et la droite, le rôle de l’Etat, les services publics, la liberté d’entreprendre, la concurrence, l’immigration… les rassemble au sein de ce grand parti qu’est l’UMPS ? (…)
    http://christinetasin.over-blog.fr/ext/http://www.ripostelaique.com/Pourquoi-nous-ne-serons-jamais-d.html

  5. Ces trahisons ne sont pas le fait que des politiciens – cette trahison a commencée dans les universités dans les années 50 et 60 par des prof gauchistes qui ont contaminé la pensée de millions de jeunes qui ont grandit avec ces fausses idées.
    La déchristianisation a suivie et elle était un des buts des marxistes.
    Donc la trahison est celle des profs et des intellectuels en premier, ensuite ces idées pourries ont été relayées par tout les canaux de communications possibles – livres, journaux, médias TV et Radio dans un grand lessivage de cerveau collectif. La religion chrétienne a été attaquée la population culpabilisée en permanence. Le lobby de la culpabilité éternelle et de l`immigration massive s`est mis en place avec les réseau d`organisations anti-racistes a sens unique qui ne sont que le reflet de cette pensée tiers-mondiste.
    Et meme l`église catholique a été trahie a l`interne par les modernistes et tout ceux qui ont dévoyé la doctrine des peres de l`église qui est celle du Christ.

  6. La balle est dans le camps des enseignants. Pour ma part, j’ai choisi d’apprendre cette date (732) à mes élèves de 5e et je ne perdrai pas de temps à étudier des empires africains au détriment de la figure du Roi-Soleil.
    De même, en fin de 6e, il n’est plus question de Clovis. Je ne me gênerai pas pour en parler.
    Le seul risque est de se faire taper un peu sur les doigts par l’inspecteur…

  7. Avec cette info
    http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2010/09/29/97001-20100929FILWWW00659-droite-libre-pas-de-debat-a-l-assemblee.php
    Christine Tasin va-t-elle découvrir l’existence et toute l’utilité de l'”extrême droite ” dont elle remarque le silence et l’inaction apparente – comme pour exprimer un regret de manière plus ou moins subliminale ??? …

  8. N’oublions pas dans les raisons d’une faiblesse apparente de la Droite (la vraie), nos morts, victimes des saignées de 1940, de l’épuration de 1944/45, d’Indochine, d’Algérie, et leurs enfants non nés qui peupleraient nos rues avec nous.
    Alors, comme les Macchabées, gardons les yeux fixés sur l’Espérance en refusant l’eau des conforts intellectuels frelatés.

  9. @ Raphael Charles, vous avez mal compris Christine Tasin, qui dit que si l'”extrême droite ” ne se fait pas remarquer, c’est uniquement en ce qui concerne la violence, et les manifestations remplies de haine, contrairement aux anars, gauchistes et autres islamistes, alors que l’on raconte que “l’extrême droite” est le courant le plus violent de France, et un péril pour la démocratie

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services