Bannière Salon Beige

Partager cet article

L'Eglise : L'Eglise en France

710

C'est le nombre de candidats au sacerdoce en France. Prière du bienheureux Jean-Paul II pour les prêtres et les Vocations :

Cda"Seigneur Jésus, Toi qui es le Bon Pasteur, suscite dans toutes les
communautés paroissiales des prêtres et de diacres, des religieux
et des religieuses, des laïcs consacrés et des missionnaires, selon
les nécessités de ce monde que tu aimes et que tu veux sauver.

Nous te confions en particulier notre communauté; crée en nous le climat spirituel des premiers chrétiens,
afin que nous puissions être un cénacle de prière,
accueillant avec amour l'Esprit Saint et ses dons.
Assiste nos pasteurs et toutes les personnes qui se consacrent à Toi.
Guide les pas de ceux qui ont accueillis ton appel.
Tourne ton regard d'Amour vers tant de jeunes bien disposés,
et appelle-les à ta suite.

Amen"

Le rôle des familles :

"Quand les époux se consacrent généreusement à l'éducation des enfants, les guidant et les orientant vers la découverte du dessein d'amour de Dieu, ils préparent ce terrain spirituel fertile où jaillissent et mûrissent les vocations au sacerdoce et à la vie consacrée (…)

Les familles chrétiennes deviennent de petites Eglises, où toutes les vocations et tous les charismes donnés par l'Esprit Saint puissent être accueillis et valorisés (Benoît XVI)".

Partager cet article

12 commentaires

  1. Combien y en a-t-il dans les séminaires « non diocésains »?
    J’ai entendu dire qu’en 2010, année la pire en terme d’ordinations, un nouveau prêtre sur deux venait de ces séminaires (par contre, je pense que mon interlocuteur comptabilisait la communauté St Martin parmi eux). Est ce exact?
    Le renouveau de l’Eglise en passe t il pas par là?

  2. Combien ont été écoeurés au séminaire interdiocésain de Nantes au cours de ces dix dernières années?
    J’en connais deux qui sont allés aux Points Coeurs, 4 à l’Emmanuel, 3 à la FSSP et je ne connais pas tout le monde.

  3. Cette photo du monument de la ‘rencontre’ près d’Ars me fait vous signaler que hier, par une température d’une moyenne de -10° et une forte bise, Mgr Bagnard, évêque du de Belley-Ars, ainsi que 100 pèlerins du diocèse ont eu le courage de parcourir, comme c’est la tradition depuis 24 ans maintenant, les 18 km qui séparent Villars-les-Dombes d’Ars, en pèlerinage pour les vocations.
    Saint Curé d’Ars, priez pour nous
    Deo Gratias …

  4. 710, dont une partie seulement sera ordonnée, c’est peu, bien trop peu pour un pays de plus de 60 millions d’âmes comme la France.
    Depuis Vatican II, les chiffres empirent année après année. Jusqu’où?…

  5. Oui, je rejoins Nantais sur les vocations sacerdotales et religieuses, y compris féminines. Combien écoeuré(e)s et combien viré(e)s juste parce que « trop tradi », « trop attestataires »? Alors qu’ils/elles étaient juste un peu classiques ou cha-cha. Tout simplement parce qu’ils/elles étaient en phase avec le Magistère de l’Eglise et donc en désaccord avec l’idéologie contestataire gauchiste de leur ordre ou séminaire.
    Je peux témoigner de plusieurs cas. Quand on sait que 50% des vocations n’arrivent pas jusqu’à l’ordination ou les voeux définitifs, il serait temps que la CEF et la COREF se posent les bonnes questions.
    La journée de la vie consacrée n’es tpas encore trop loin. Prions pour les vocations et pour que le Seigneur éclaire les maîtres des novices et supérieurs de séminaire.

  6. Les bonnes familles organisent des « rallyes » pour tenter, croit-on, de favoriser les bons mariages. Dépensent-elles autant d’energie (je n’ose pas dire d’argent) pour permettre à leurs enfants d’envisager une autre voie ? Une piste à essayer ?

  7. Jamais entendu parler jusqu’à ce jour d’attestataires ? Attestant quoi ?
    Il est plus facile de donner à l’Eglise un de ses six ou huit enfants, que l’enfant unique ou l’un des deux. Et puis jadis, en même temps que la vocation, c’était aussi une carrière, un honneur tout humains.
    Actuellement ? c’est quasiment de l’héroïsme.

  8. @nantais. Pour y avoir passé 6 années dans la période que vous évoquez, je puis attester que le Séminaire Saint Jean, à Nantes, ne correspond pas à votre description. Les chiffres que vous avancez me semblent :
    1 – fantaisistes. Au plus je connais un Point Coeur (et me réjouis de sa vocation, très différente de celle d’un prêtre diocésain). Quand aux prêtres de l’Emmanuel, ils sont par définition diocésains ! Plusieurs séminaristes, pour cette Communauté, se forment actuellement au séminaire de Nantes. FSSP : jamais entendu parler de jeunes issus de notre Séminaire.
    2 – reliés à une grande ignorance de ce qu’est une formation sacerdotale : pas des rails ou une autoroute vers l’ordination, mais un temps de maturation humaine et spirituelle, dans la docilité à l’Esprit Saint et aux pasteurs légitimes de l’Église.
    Il est tout à fait normal (et heureux) que certains jeunes entrés au séminaire découvrent que leur vocation les mènera finalement ailleurs.
    @Artemis : vous voulez 100% d’ordinations / consécrations à l’arrivée ? Avec quels dégâts quelques années plus tard ?
    Enfin, sur « l’idéologie contestataire gauchiste », que dire… vivez-vous en 1968 ou en 2012 ? Les temps ont changé, non ?
    @Oktavius : excellent ! Parlez-en à votre évêque !

  9. Nous constatons que les vocations religieuses ont besoin de nos prières mais aussi de bonnes familles, de bonnes écoles catholiques, de bons séminaires qui ne fournissent pas aux séminaristes des motifs de douter mais des certitudes pour combattre dans les vicissitudes afin de parvenir au sacrifice pour le Christ Roi et pour tous les baptisés et les âmes à vendanger, dans une foi inébranlable…C’est la Tradition ! C’est elle qu’il faut dans toute l’Eglise et pour toute l’Eglise.
    « Mon Dieu, donnez nous beaucoup de saints prêtres ! »

  10. Ayant plusieurs fils jeune prêtre ou en route pour l’être, aucun n’a été tenté par les séminaires diocésains… Nous avons toujours été très attachés aux valeurs de Vatican II, le problème ne vient pas de là, c’est l’engagement en général qui est touché. En effet, nous nous sommes toujours élevés contre ces rallyes qui tuent les âmes. Comme le disait St J-M Vianney au jeunes qui allaient au bal : « les anges gardiens restent à la porte »…Prions de plus en plus pour nos jeunes.

  11. @ Nantais2,
    J’aurais aussi pu vous parler de candidats partis à la Communauté Saint Martin. Je pourrais vous citer les noms mais je ne veux pas nuire à ces prêtres valeureux.
    Et encore récemment il y a eu 5 départs au séminaire interdiocésain de Nantes…

  12. @ Nantais2,
    J’ajoute au moins un prêtre pour le Chemin neuf et un/deux au diocèse aux armées.

Publier une réponse