Bannière Salon Beige

Partager cet article

L'Eglise : Vie de l'Eglise

70 ans de “Mit brennender Sorge” : la vérité sur une encyclique toujours d’actualité

L’histoire de cette encyclique, la critique la plus dure jamais exprimée par le Saint-Siège contre un régime en place, est unique et exceptionnelle. Le Père Gumpel se souvient :

Pxi
"J’avais 14 ans. J’étais dans la cathédrale de
Berlin lorsque le texte de l’encyclique a été lu en guise d’homélie. La
cathédrale était comble. Et la réaction générale fut une approbation
convaincu
(…)
Le cardinal archevêque de Munich, Michael von Faulhaber, écrivit en
secret un texte pour l’encyclique, à la main, pour ne pas le dicter à
qui que ce soit, et maintenir le secret (…)
Ce texte, servit de base à l’encyclique, et
s’y ajoutèrent les interventions du secrétaire d’Etat, Eugenio Pacelli
(futur Pie XII. NDL): au cours d’un travail de sept semaines, fut rédigé un texte
comportant des passages encore plus forts et plus explicites que les
protestations du cardinal von Faulhaber
(…)
La réaction des catholiques fut enthousiaste mais l’encyclique mit Hitler hors de lui (…) Mais, alors que le pape avait explicitement dit
que Hitler n’était pas fiable, cela n’a pas empêché qu’en 1938,
l’Angleterre, la France et l’Italie se mirent d’accord avec le régime
nazi lors de la conférence de Munich".

"s’ils avaient su…"
L’histoire de cette encyclique ne s’arrête pas en 1945. Le Père Gumpel en rappelle toute l’actualité :

Pxii
"Mit brennender Sorge’ n’a pas seulement une importance symbolique. Elle est fondée sur les principes de la loi morale
naturelle et de la foi. Elle est prophétique aussi pour aujourd’hui :
elle a une valeur permanente. Si l’on ne se réfère ni à la loi
naturelle ni à la foi, on tombe dans la décadence,
et l’histoire a
amplement démontré que c’est la source permanente de troubles au niveau
international".

Il termine en dénonçant les mensonges sur Pie XII et confirme le rôle des Soviétiques dans cette désinformation :

"Ces révélations n’ajoutent rien à ce que le Saint-Siège sait déjà, mais
qu’elles sont utiles à ceux qui ont été jusqu’à penser ou même écrire
que Pacelli a été « le pape de Hitler ». On a maintenant d’autres
documents qui prouvent combien de fausses accusations ont été lancées
contre Pie XII. La responsabilité des soviétiques dans la campagne de
calomnies contre le pape Pacelli est également évidente
".

(L’encyclique "Mit Brennender Sorge" en ligne)

Lahire

Partager cet article

1 commentaire

  1. La publication prochaine de l’ouvrage du rabbin David Dalin devrait achever de convaincre les plus réticents. Pour information, il est question qu’il paraisse en France au début du mois de juin.
    J’ai vu qu’une ancienne discussion portait sur le sujet et qu’un des commentateurs regrettait sa non-publication. Sachez que cela sera chose faite avant l’été !
    Cet ouvrage majeur peut porter un coup fatal à cette légende noire qui continue, malgré les recherches sérieuses faites ces dernières années, de prospérer.
    Pour cela, il faut que tous les catholiques relaient sa parution…
    [Comptez sur nous. Lahire]

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services

Aidez le Salon beige à financer son développement informatique pour agir le plus efficacement possible contre les dérives de la loi prétendument bioéthique.

Aidez le Salon beige à préparer les prochains combats pour la loi de bioéthique