60 millions d’euros sur cinq ans pour l’AFP

L'Agence France Presse (AFP) évalue son besoin de financement par l'Etat français à 60 millions d'euros en cinq ans, déclare son PDG, Emmanuel Hoog. Il juge le contexte économique "épouvantable" et déplore que la publicité soit captée par les géants américains d'internet, ce qui conduit les clients médias de l'AFP à renégocier leurs contrats à la baisse.

Il fait valoir que l'AFP, avec ses 1500 journalistes, est un "actif stratégique du 'soft power' français". Et un instrument du régime en place. En quoi est-ce à l'Etat de financer cette agence avec l'argent du contribuable ?

Laisser un commentaire