Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

6 députés LREM claquent la porte

6 députés LREM claquent la porte

Charlotte Lecoq, Valérie Petit, Anne-Laure Cattelot, Jennifer de Temmerman, Catherine Cosson et Dimitri Houbron, députés En Marche du Nord, ont écrit au délégué général du mouvement, Stanislas Guérini :

“Les Européennes et la précampagne des municipales ont révélé des pratiques clairement hors-jeu et non conformes aux valeurs de notre mouvement“.

Ilsannoncent se retirer du comité politique d’En Marche dans leur département. Alors que “le combat contre le RN et les extrêmes devrait nous mobiliser tous”, ils regrettent que

“le comité politique n’est plus désormais un instrument de leadership et d’ancrage de La République en Marche mais le principal obstacle à la réalisation de nos objectifs politiques“.

Et eux de dénonce des pratiques de “rétention d’information, intimidation des militants, manque de respect“, notamment “des propos et des gestes agressifs et sexistes sans que cela suscite la moindre réaction“.

Vous souhaitez que votre patrimoine serve à défendre vos convictions, plutôt qu'être dilapidé par un Etat prédateur et dispendieux ?

Savez-vous que le Salon beige est habilité à recevoir des legs ?

Guillaume de Thieulloy
Directeur du Salon Beige

Partager cet article

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services

Allons-nous laisser la culture de mort triompher ?

JAMAIS

Aidez le Salon beige à préparer les prochains combats pour la loi de bioéthique