Bannière Salon Beige

Partager cet article

L'Eglise : L'Eglise en France

310 églises sont actuellement menacées, dont quatorze à Paris

L'abbé de Tanoüarn répond à Minute :

"La préfecture de Police parle à propos de Sainte-Rita d’une église qui n’était « ni consacrée ni dédiée au culte ». Qu’en pensez-vous ?

Depuis quand la préfecture est-elle régie par le droit ecclésiastique ? Il est vrai que selon le droit canon, Sainte-Rita n’a pas été consacrée par un évêque catholique, mais je ne sache pas que l’autorité politique doive faire acception entre les églises consacrées et les temples protestants qui ne l’ont pas été. Quant à l’expression « dédiée au culte », elle signifierait que seuls sont « dédiés au culte » les édifices antérieurs à la loi de 1905, qui ont fait l’objet d’un accord avec l’Etat. Si on commence à raisonner comme cela, on va revenir au concordat et abandonner la séparation de l’Eglise et de l’Etat. Il faut savoir ce que l’on veut. La question d’un retour au concordat a été récemment agitée. Elle ne me semble pas souhaitable : l’Etat matérialiste d’aujourd’hui ne peut pas prendre un pouvoir direct sur la vie des Eglises. Mieux vaut encore la liberté… Et la séparation de l’Eglise et de l’Etat.

Trente et une églises ont été détruites en France depuis le début du millénaire, soit deux par an. Dont une chapelle à Carcassonne il y a quelques jours. Selon le rédacteur en chef du « Monde de la Bible », qui en tient un inventaire dans un blog abrité par « Le Pèlerin », 310 églises sont actuellement menacées, dont quatorze à Paris. Pourquoi s’être focalisé sur Sainte-Rita, qui, au passage, n’a aucun intérêt patrimonial, alors que les autres sont détruites dans l’indifférence ?

Que Sainte-Rita n’ait aucun intérêt patrimonial, je ne suis pas d’accord avec vous. L’alliance du néo-gothique avec le béton est assez réussie au contraire et la hauteur de la voûte assure une acoustique remarquable, claire et qui porte la voix. Cela permet d’envisager des concerts magnifiques et des chorales très à l’aise dans l’accompagnement du culte. Je me suis focalisé sur Sainte-Rita par hasard parce que cette église est à côté de chez moi et que ses fidèles m’ont demandé de les aider et de prendre en charge la dimension spirituelle. Mais je crois qu’il ne faut pas séparer le cas de Sainte-Rita de cette tendance que vous décrivez à détruire les églises. Certes la situation juridique de cette église est particulière, mais sa situation géographique, en plein XVe arrondissement, en fait un symbole. Le maire de l’arrondissement Philippe Goujon ne s’y est pas trompé. S’il continue à défendre Sainte-Rita, c’est qu’en tant qu’élu local il devine le tsunami mental et moral que pourrait produire la destruction de cette église dans l’arrondissement mais aussi dans toute la France.

[…] Je crois qu’il est nécessaire maintenant de s’asseoir à une table et de voir quels sont les projets alternatifs à la démolition. Lamotte, le promoteur, avait demandé cinq millions d’euros pour renoncer à son projet de démolition et que Sainte-Rita trouve un autre acquéreur. J’ai eu personnellement contact avec deux mécènes, depuis mercredi. Il y a des Eglises orthodoxes qui, de leur côté, sont prêtes à mettre la main au portefeuille, sans avoir la somme totale. Il y a aussi un projet alternatif, proposé par un architecte : il s’agirait de conserver à l’église sa hauteur et sa surface et de construire au-dessus les fameux logements sociaux. Bref, au jour d’aujourd’hui, la destruction de Sainte-Rita est loin d’être une fatalité !"

Partager cet article

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services
[name="url"]
[name="url"]