Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Société

3 légionnaires en garde à vue… pour avoir aidé une victime

Images-2Dimanche vers 6h45, dans le wagon d’une rame de métro de la ligne 9 à Paris, une jeune fille a été violentée et son agresseur a pris la fuite avec son téléphone portable.

Trois légionnaires en permission et légèrement ivres, âgés de 21 à 24 ans, ont assisté à la scène et ont pris en chasse l’agresseur. Le voleur ne s’est pas laissé faire et une rixe a éclaté. L’agresseur a eu une dent cassée.

Les trois militaires et le voleur, sans papiers d’identité ni d’adresse, ont été interpellés et placés en garde à vue.

Des magistrats du parquet voulaient classer l’affaire, tandis que d’autres voulaient poursuivre les légionnaires. Une substitut du procureur a pris la décision de les poursuivre. Les trois militaires ont été présentés au parquet et doivent être jugés, ce qui les a poussé à déclarer :

« Si c’est pour se retrouver en garde à vue, la prochaine fois, on n’interviendra pas pour défendre une victime. »

Nous aimerions avoir le nom de cette substitut qui déshonore la justice.

Vous souhaitez que votre patrimoine serve à défendre vos convictions, plutôt qu'être dilapidé par un Etat prédateur et dispendieux ?

Savez-vous que le Salon beige est habilité à recevoir des legs ?

Guillaume de Thieulloy
Directeur du Salon Beige

Partager cet article

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services
Copied!