Bannière Salon Beige

Partager cet article

Histoire du christianisme

25 mars 1858 : « Je suis l’Immaculée Conception »

Mgr Perrier nous rappelle sur Zénit, que la seizième apparition de la Sainte Vierge à Lourdes a eu lieu un 25 mars. Alors que Bernadette Soubirou ne se rend plus à la grotte depuis quelques temps, la voilà qui y retourne de nuit, pour demander, à quatre reprises, son nom à la "Dame". Celle-ci lui répondra enfin : « Que soy era Immaculada Councepciou ». Ce seront ses derniers mots – elle n'en prononcera plus lors des apparitions suivantes.

"Ce n’est, évidemment, pas par hasard que la Vierge donne son nom le jour de l’Annonciation. Ce jour-là, dans l’évangile selon saint Luc rédigé en grec, l’ange l’a saluée, non pas en l‘appelant « Marie » (comme nous le faisons en récitant l‘Ave Maria), mais par un mot unique de la langue grecque. Un mot que nous traduisons par « pleine de grâce ». On pourrait dire : « chef d’œuvre de la grâce ».

Par pure grâce et en vue de sa mission exceptionnelle dans l’histoire du salut, Marie est totalement indemne de tout péché, de toute blessure du péché. Car le péché, même pardonné, laisse des traces. Comme après une maladie, nous restons vulnérables.

Parce qu’elle est indemne du péché, Marie est accueillante à tous les pécheurs, alors que le péché dresse les hommes les uns contre les autres, même les anciens complices."

Partager cet article