Bannière Salon Beige

Partager cet article

Pro-vie

21 mars : Le cardinal Barbarin devrait participer à la Marche pour la vie à Lyon

Le collectif « J'aime la vie » de Lyon organise sa Grande Marche Pour la Vie le 21 mars. Louis Mirabel, co-organisateur et reponsable de la communication de la Marche, déclare à L'Homme Nouveau :

Logo"Cette année, le contexte législatif veut évidemment que nous soyons centrés sur l’euthanasie mais notre but sera de faire connaître les associations locales qui œuvrent pour la vie. Elles ont besoin d’être connues et soutenues, elles qui travaillent concrètement chaque jour pour sauver des vies. Il est vrai, et c’est dommage, que beaucoup d’associations hésitent à nous soutenir officiellement parce que les « marches pour la vie » sont historiquement très marquées à droite et catholiques. Elles n’osent pas s’engager, par peur que cela nuise à leur réputation et, à terme, aux soutiens financiers et administratifs qui leur permettent d’exister. Nous ne remettons pas en cause cette position, la priorité revenant à l'action concrète de ces organismes. Mais quoi qu’il en soit, cette année nous demanderons publiquement de soutenir ces associations qui travaillent pour les mères en difficulté, les personnes handicapées, les personnes âgées ou en fin de vie : une solidarité dont la classe politique ne se soucie absolument pas parce qu’elle n’est pas rentable.

Encore une manifestation… Après deux années de mobilisation sur le « mariage » homosexuel, tout laisse à penser que manifester ne sert à rien !

Nous savons qu’une manifestation n’est pas efficace à court terme mais elle peut déclencher une prise de conscience, celle que la vie est précieuse. Notre société ne voit plus la richesse de la vie, elle fait primer l’argent. Au départ, il n’y avait à Lyon qu’une marche priante pour la vie mais nous voulons toucher l’ensemble de la société parce que la vie concerne tout le monde, pas seulement les croyants. Année après année, nous voulons faire naître l’idée que toute vie vaut la peine. À terme, si nous pouvons développer ces initiatives et créer un vrai mouvement pour la vie, les politiques devront en prendre acte.

Êtes-vous en lien avec le collectif organisateur de la MPLV de Paris ?

La Marche de Lyon est orientée vers la promotion des actions au service de la vie, c'est un axe différend de celui de la Marche Pour la Vie parisienne. Nous travaillons cependant en bonne entente, car nous connaissons les organisateurs et nous nous relayons mutuellement sur les réseaux sociaux. Cécile Edel, qui préside la marche parisienne, avait pris la parole lors de notre première marche à Lyon.

[…] Le cardinal Barbarin devrait notamment marcher avec nous, mais nous avons également invité des imams, des pasteurs… La Marche Pour la Vie de Paris avait fait de la présence des évêques un argument de communication pour faire venir des chrétiens ; il nous semble que la défense de la vie doit être universelle. Le fait qu’une personne en fin de vie doive être accompagnée et ne pas mourir seule dans un hôpital n’est pas un idéal réservé aux seuls catholiques. Nous sommes cependant conscients que les religions sensibilisent particulièrement leurs fidèles à ces sujets, c’est pourquoi nous comptons sur la présence de différents représentants de culte."

Partager cet article