Archives quotidiennes :

Etats-Unis : les candidats de Donald Trump ont le vent en poupe

De Christian Daisug dans Présent :

"La grosse presse aux ordres, les chefs démocrates au Congrès et l’establishment libéral au grand complet annonçaient depuis des mois une vague de gauche à la dernière élection partielle de la saison. En fait de vague, ce fut un simple clapotis. On nous avait promis que l’exubérante construction de « l’aliéné » de la Maison Blanche serait à cette occasion fortement ébranlée par une défaite cuisante et psychologiquement mortelle de l’un de ses défenseurs locaux. C’est le contraire qui s’est passé. Dans l’Etat clé de l’Ohio, où l’on vota mardi pour doter la Chambre des représentants de Washington d’un siège laissé vacant par une démission, le républicain Troy Balderson possède, pour l’instant, 1 766 voix de plus que son adversaire démocrate, Danny O’Connor : 50,2% contre 49,3%. La nuit de mardi et la journée de mercredi furent consacrées au recomptage des résultats dans chaque bureau de vote. Balderson resta toujours en tête. […]

Seul, Balderson n’aurait pas pu faire grand-chose contre son rival. D’ailleurs, une semaine avant le vote, tous les sondages le donnaient perdant avec vingt points de retard. D’où vient cette fantastique remontée ? De Donald Trump. Samedi dernier, soit trois jours avant le vote, Trump prononça un discours dans l’Ohio. Un grand discours : vibrant, senti, mobilisateur. Le genre de discours d’exception où Trump plonge tout entier dans la bataille. Dans ces moments-là, il est imbattable, fascinant. Balderson était, bien sûr, au centre de cette fiévreuse dialectique, mais il y eut aussi la défense des frontières, le retour

Lire la suite de l'article

Lire Humanae Vitae : 5e jour, Deux aspects indissociables : union et procréation

HumanaeVitae_texte_commenteDeux aspects indissociables : union et procréation

« Cette doctrine, plusieurs fois exposée par le Magistère, est fondée sur le lien indissoluble, que Dieu a voulu et que l’homme ne peut rompre de son initiative, entre les deux significations de l’acte conjugal : union et procréation. En effet, par sa structure intime, l’acte conjugal, en même temps qu’il unit profondément les époux, les rend aptes à la génération de nouvelles vies, selon des lois inscrites dans l’être même de l’homme et de la femme. C’est en sauvegardant ces deux aspects essentiels, union et procréation que l’acte conjugal conserve intégralement le sens de mutuel et véritable amour et son ordination à la très haute vocation de l’homme à la paternité. Nous pensons que les hommes de notre temps sont particulièrement en mesure de comprendre le caractère profondément raisonnable et humain de ce principe fondamental. »Humanae Vitae, §12.

* * *

Ce numéro 12 peut à bon droit être considéré comme le centre de l’encyclique. Il exprime un principe anthropologique essentiel qui n’avait pas été dit ainsi par les papes précédents. Dieu a voulu qu’il y ait dans l’acte conjugal deux significations liées entre elles de façon indissoluble : l’union et la procréation. Avant d’être une norme (cf. n° 14), il s’agit ici d’une « vérité à recevoir », aussi simple que profonde.

Karol Wojtyła avait déjà réfléchi philosophiquement sur la vérité interne de l’acte conjugal dans son livre Amour et responsabilité. Une fois devenu pape, il a proposé ses catéchèses sur la

Lire la suite de l'article

C’est arrivé un 10 août…

"A qui veut régénérer une Société en décadence, on prescrit avec raison, de la ramener à ses origines." Léon XIII, Rerum Novarum

Alors rappelons-nous :

  • le 10 août : saints du jour français ou en France.
    • Bx Claude-Joseph Jouffret : prêtre et martyr
    • Bx François François : OFM cap et martyr
    • Bx Lazare Tiersot : prêtre chartreux et martyr († 1794)
    • Bx Claude-Joseph Jouffret

Dans la baie devant le port de Rochefort, en 1794, les bienheureux Claude-Joseph Jouffret de Bonnefont, sulpicien, François François, capucin, et Lazare Tiersot, chartreux, tous trois prêtres et martyrs. Sous la Révolution française, à cause de leur sacerdoce, ils furent détenus, dans des conditions inhumaines, sur un bateau négrier, où ils achevèrent leur martyre.

  • le 10 août 654 : élection du pape saint Eugène 1er.
  • le 10 août 1498 : début du procès pour la dissolution du mariage de Louis XII avec Jeanne de France.
    • le 10 août 1519 : les apparitions de Notre Dame à Cotignac à Jean de la Baume, bûcheron provençal.

Le 10 août 1519, en la fête de saint Laurent, la Vierge Marie, accompagnée de saint Michel l'Archange et de saint Bernard, apparaît dans les champs à un homme très pieux nommé Jean de la Baume. Elle lui commande de dire, de sa part, au clergé et à la communauté de Cotignac d'aller en procession, sur le Mont Verdaille, et d'y bâtir une église, sous le vocable de Notre-Dame de Grâces, « pour autant qu'elle voudrait faire plusieurs grâces et faveurs à ceux qui l'invoqueraient en ce lieu

Lire la suite de l'article