Archives quotidiennes :

Réfugiés : l’équilibre du Liban menacé

Communiqué de l'Oeuvre d'Orient :

"Les réfugiés dans les pays voisins de la Syrie spécialement au Liban ont vocation à rentrer chez eux. Il convient d’être attentif à ne pas déstabiliser les équilibres fragiles mis en place depuis des années entre les communautés du Liban. C’est l’avenir même de l’existence de ce pays qui est en cause. La communauté internationale doit mettre en œuvre, en liaison avec les autorités syriennes, les moyens de ce retour, dans des conditions de sécurité et de dignité.

Depuis la fin de la guerre civile (1975-1990), sous couvert de querelles politiques, de tensions religieuses, de rivalités claniques communautaires et de conflits intermittents avec Israël, le Liban n’a jamais vraiment connu de période de paix totale avec les autres et avec lui-même. Par ailleurs, avec la dégringolade du conflit syrien depuis 2011 et la chute de Mossoul puis de la plaine de Ninive à l’été 2014 aux mains de l’organisation Etat Islamique (EI), le Pays du Cèdre a subi un afflux considérable de réfugiés syriens et – dans une moindre mesure – irakiens, venu s’ajouter aux quelques milliers de palestiniens installés au Liban depuis 1948, au point de représenter près du tiers de sa population totale.

Cette situation n’est pas sans poser des problèmes humanitaires et des tensions avec la population autochtone, notamment dans le domaine de l’emploi, brigué par une main d’œuvre syrienne plus que bon marché. Cet afflux de réfugiés, ajouté aux difficultés économiques et sociales, a considérablement augmenté le niveau de pauvreté

Lire la suite de l'article

Tapage nocturne LREM

Lu ici :

"Dégâts à la buvette de l'Hôtel de Lassay, porte de bureau enfoncée, tapage nocturne… Une bande de députés issus de la Majorité ne s'est pas montrée exemplaire le 31 juillet dernier.

[…] Le 31 juillet dernier, le président de l'assemblée nationale François de Rugy a organisé un pot de fin de session parlementaire à l'Hôtel de Lassay, auquel étaient évidemment conviés les députés de la République en marche. Mais selon nos confrères du Canard Enchaîné, les jeunes Macronistes ont un peu dérapé. L'hebdomadaire cite quelques trublions, notamment Pierre Person, Sacha Houlié, Jean-Baptiste Djebbari et Pierre-Alexandre Anglade, qui "ne se sont pas rués que sur les petits fours"...

Certains, a priori éméchés et surexcités, auraient généré quelques dégâts à la buvette. Après quoi, un petit groupe se serait réuni dans le bureau du rapporteur général de la commission des Affaires sociales pour poursuivre la fête. Moment au cours duquel un député a débarqué en furie en défonçant la porte d'entrée. Un incident qui a dépêché les gendarmes de l'Assemblée. Toujours pas calmés, les "Macron Boys ont ensuite branché la hi-fi à fond dans le bureau de (Olivier) Véran, jusqu'à réveiller certains résidents de la très cossue place du Palais-Bourbon". Un voisin les aurait même invectivés de sa fenêtre. Cette fois, c'est la Brigade Anti-Criminalité (BAC), qui a débarqué pour mettre un terme définitif au tapage nocturne."

Lire la suite de l'article

Deux députés LR à l’université d’été du Rassemblement national

Ah non, en fait ils ont préféré se rendre à celle de Jean-Luc Mélenchon.

Marianne Dubois (Loiret) et Olivier Marleix (Eure-et-Loir) participeront à une table ronde sur la défense à Marseille lors de l'université d'été de la France Insoumise.

On attend qu'ils fassent preuve de la même ouverture intellectuelle à l'égard du parti de Marine Le Pen

Lire la suite de l'article

La croyance selon laquelle Mahomet s’est envolé sur une jument ailé en passant par Jérusalem

Marion Duvauchel a fait paraître en mai un ouvrage intitulé Jérusalem, la Bouraq et le vol de Mahomet. C'est un ouvrage un peu savant mais accessible qui analyse avec soin la croyance selon laquelle Mahomet s'est envolé sur une jument ailé en passant par Jérusalem. Cette croyance, qui fonde la revendication de l'islam sur Jérusalem n'a jamais été examinée. Cette croyance est fondamentale mais l'islamologie l'a omise, pour des raisons exposées dans le livre. 

Capture d’écran 2018-07-17 à 18.37.49

Lire la suite de l'article

La mafia rose va-t-elle remporter une victoire au sein de l’Eglise ?

De Christian Daisug dans Présent :

"Il y a plusieurs semaines maintenant qu’a éclaté le plus gros scandale homosexuel de l’histoire récente de l’Eglise : le cardinal Theodore McCarrick, 88 ans, personnage incontournable de l’institution ecclésiale, ex-archevêque de Washington et à ce titre l’un des dirigeants les plus influents de l’Eglise américaine, a été pendant plus de cinquante ans un prédateur sexuel. Il a abusé à partir de 1971, peu après son ordination, de jeunes garçons de son entourage, des enfants de chœur, des dizaines, peut-être des centaines de séminaristes et de jeunes prêtres.

Une vague d’horreur et de consternation traverse actuellement des millions de fidèles. Comment l’odieux a-t-il pu cheminer si longtemps ? Comment le cynisme a-t-il pu parvenir sans encombre au sommet de la hiérarchie vaticane ? McCarrick a démissionné le 20 juin dernier du collège des cardinaux. […]

Qu’un scandale oblige un cardinal à s’effacer constitue déjà une affaire exceptionnelle comme l’histoire en a peu connue. Mais l’essentiel n’est pas là. L’ahurissant et le gravissime se situent autant dans l’enchevêtrement constant de silence, d’hypocrisie et de compromissions que dans le verrouillage subtil d’une vérité que beaucoup, par leur fonction, avaient pu connaître. […]

Combien d’évêques savaient-ils ? Sans doute, plusieurs dizaines. […] Tout évoque une mafia : l’activisme, la solidarité, le noyautage. Et par-dessus tout, le silence. Mais pas un silence ordinaire qui ressemble à une simple discrétion. Le silence de la mafia est absolu, féroce, implacable. Celui de la mafia rose dans l’Eglise est de même nature : celui qui parle voit sa carrière brisée,

Lire la suite de l'article

Lire Humanae Vitae : 4e jour, Respecter la nature et les finalités de l’acte matrimonial

HumanaeVitae_texte_commenteRespecter la nature et les finalités de l’acte matrimonial

« Ces actes, par lesquels les époux s’unissent dans une chaste intimité, et par le moyen desquels se transmet la vie humaine, sont, comme l’a rappelé le Concile, « honnêtes et dignes », et ils ne cessent pas d’être légitimes si, pour des causes indépendantes de la volonté des conjoints, on prévoit qu’ils seront inféconds : ils restent en effet ordonnés à exprimer et à consolider leur union. De fait, comme l’expérience l’atteste, chaque rencontre conjugale n’engendre pas une nouvelle vie. Dieu a sagement fixé des lois et des rythmes naturels de fécondité qui espacent déjà par eux-mêmes la succession des naissances. Mais l’Église, rappelant les hommes à l’observation de la loi naturelle, interprétée par sa constante doctrine, enseigne que tout acte matrimonial doit rester ouvert à la transmission de la vie. » Humanae Vitae, §11.

* * *

Non, l’Église ne méprise pas la sexualité !

Non, l’Église n’enseigne pas que les unions conjugales n’ont de valeur que lorsque les époux ont l’intention de concevoir une nouvelle vie.

Oui, c’est Dieu lui-même qui est le génial inventeur du cycle féminin et qui a voulu qu’il y ait des périodes où une union ne mènera pas à une fécondation.

Et oui, comme l’avaient déjà enseigné Pie XI et Pie XII, la vérité de l’acte conjugal demande qu’il reste « ouvert à la transmission de la vie ».

Retrouvez l’ensemble de l’encyclique, et une aide de lecture rédigée par un curé de paroisse et

Lire la suite de l'article

Argentine : le Sénat rejette l’avortement

Par 31 voix pour, 38 contre et 2 abstentions, le Sénat argentin a rejeté la légalisation de l'enfant à naître. La «journaliste» de France24 Mathilde Buenos, qui n'informe pas, est sous le choc :

Le pape François a multiplié les déclarations contre l’avortement. Dans une lettre adressée aux fidèles catholiques argentins, le pape avait appelé à se mobiliser contre le projet de loi.

Une messe pour la vie a été célébrée mercredi à 20h par le cardinal Mario Poli à la cathédrale de Buenos Aires. Le successeur du Pape François a concélébré avec, entre autres, Mgr Oscar Ojea, évêque de San Isidro et président de la conférence épiscopale.

Il y avait eu 5 millions de manifestants dans toute l’Argentine contre l’avortement.

Lire la suite de l'article

Euthanasies d’enfants de 9 et 11 ans

Deux enfants âgés de neuf et de 11 ans sont les plus jeunes au monde à subir l’euthanasie. Cela s’est passé en Belgique, où l’euthanasie des mineurs a été légalisée en 2014, sans limite d’âge.

Selon la commission de suivi des euthanasies en Belgique, la CFCEE, trois mineurs ont obtenu une telle mise à mort au cours des années 2016 et 2017 : un jeune de 17 ans souffrant de dystrophie musculaire, et donc cet enfant de neuf ans atteint d’une tumeur cérébrale et cet autre, 11 ans, victime de fibrose cystique.

Lire la suite de l'article

Terres de Mission : Ces musulmans qui se convertissent

L'émission Terre de missions du 5 août comporte deux séquences.

La première, sur l'Eglise en France, est consacrée à l'action d'évangélisation menée par David van Hemelryck. L'ancien pilote de "Hollande dégage" poursuit son tour des plages françaises en avion, mais, cette fois, pour annoncer l'amour du Christ.

Puis, Moh-Christophe Bilek, président de l'association Notre-Dame de Kabylie, évoque pour nous le rôle de la Vierge Marie dans la conversion des musulmans au christianisme, ainsi que dans l'annonce de la fin des temps.

Lire la suite de l'article

Argentine : les partisans de la culture de mort espèrent gagner l’an prochain

L'échec de la légalisation du crime de l'enfant à naître en Argentine n'est que partie remise pour les partisans de l'avortement qui constatent tout de même que leur idéologie progresse. Julia Mendez, militante féministe, annonce :

«Et s’il ne passe pas la semaine prochaine, nous le représenterons l’année d’après. C’est la septième fois que nous le présentons, jamais nous n’avions été si proches du but.» 

La féministe Senorita Bimbo ajoute :

« Demain, nous serons toujours le mouvement populaire et transversal le plus fort du pays. Demain nous sècherons nos larmes et nous continuerons d’avancer. Il n’y aura pas un pas en arrière.» 

C'est la version pro-mort du "On ne lâche rien"…

A l'inverse, aux Etats-Unis, le mouvement pro-vie avance pas à pas pour interdire l'avortement et faire respecter la vie humaine dès la conception. C'est la constance dans les idées qui permet d'avancer. En France, la droite, complice dès l'origine de la culture de mort, a toujours tout lâché. Ainsi, Eric Ciotti, qui passe pour un député de droite, s'est senti obligé de se joindre à la gauche sur cette affaire :

Lire la suite de l'article

Immigration et trafic d’êtres humains : le nouvel esclavagisme

Un vaste réseau d'esclavagisme moderne vient de tomber entre l'Espagne et la France : plus de 350 immigrés clandestins, en provenance d'Afrique de l'Ouest, ont été acheminés principalement en France ces derniers mois par l'intermédiaire d'une filière qui vient d'être démantelée par la police espagnole. Les enquêteurs ont ainsi fait tomber un réseau particulièrement bien organisé qui revendait ces migrants à d'autres organisations criminelles.

Les trafiquants promettaient l'eldorado français à des hommes du Mali, du Sénégal, de Côte d'Ivoire ou de Guinée mais très vite, le piège se refermait sur les candidats au départ. Les trafiquants leur fournissaient de faux papiers, organisaient leur transfert jusqu'en Espagne par de petits bateaux, mais au moment d'arriver enfin en France, les clandestins étaient revendus à d'autres réseaux.

Ensuite, des gens en France, en Grande-Bretagne, en Allemagne, vont acheter quatre, cinq, sept personnes africaines et ils les envoient devant les portes des églises, des supermarchés pour mendier ou bien ils les font travailler dans des écuries.

Evidemment, les immigrationnistes, qu'ils soient politiciens, associations, clercs, se rendent complices de ces trafics d'être humains en appelant à l'accueil systématique de ces immigrés.

Lire la suite de l'article