Archives quotidiennes :

Les héros de Macron, ou la préférence étrangère

Mb  Perez

Macron est bien à l'image du régime qu'il sert, comme ses prédécesseurs, dénoncé ainsi par Maurras : "la république en France est le règne de l'étranger".

La preuve : il fait de Mamoudou Gassama son héros, il couvre et affirme être responsable des agissements de son sbire Benalla, mais il jette le voile pudique d'un silence jupiterien sur le meutre d'un vrai héros français, Adrien Perez, poignardé en s'opposant à l'agression d'un jeune couple par Younes El Habib et Yanis El Habib, entre autres "chances pour la France".

On n'a en effet encore entendu aucun message de compassion audible de la part de nos "gouvernants", ni de leurs larbins de la majorité parlementaire…

On voudrait faire monter les tensions entre habitants de ce pays qu'on ne s'y prendrait pas autrement… L'oligarchie et la République se sont toujours nourris de sang français. Dieu nous délivre de cette engeance !

 

Lire la suite de l'article

Communautarisme d’état : scène de guérilla urbaine entre Guyanais et Tchétchènes à Reims

Lu ici :

"Dans le quartier Croix-Rouge de Reims, des membres de la communauté tchétchène poursuivent de jeunes Guyanais en pleine rue, arme à la main. Une scène qui choque même les juges".

Lire la suite de l'article

Qualité de vie : Paris 22ème des 24 premières villes européennes

Outre la sécurité, la circulation, la gestion des espaces, le problème de l’hygiène s’invite de plus en plus dans les grandes problématiques de notre capitale :

Mais, Anne Hidalgo s’en fiche, elle préfère axer les dépenses de la ville sur des projets plus importants à ses yeux.

Lire la suite de l'article

L’erreur humaine, la nouvelle excuse bidon du gouvernement pour ceux qui profitent du système à des fins personnelles

SchHonteuse impunité et énorme marque de mépris pour les Français :

"Édouard Philippe a reconnu une "erreur humaine" et annoncé un "réexamen" des procédures après une invitation en mai à une dédicace du livre de Marlène Schiappa envoyée par le service de presse du secrétariat d'État à l'Égalité entre les femmes et les hommes.

Dans une lettre adressée à Anticor, que l'association anticorruption a rendu publique ce jeudi 2 août, le Premier ministre assure que "depuis lors, les procédures présidant à l'utilisation du fichier des contacts presse du Secrétariat d'État ont été réexaminées". "Tout envoi par le service de presse est désormais doublement validé par la hiérarchie du cabinet", précise-t-il dans ce courrier daté de mercredi.

Dans un mail daté du 22 mai et dont l'AFP était destinataire, le service de presse du secrétariat d'État adressait une "invitation" au "lancement du livre de Marlène Schiappa 'Si souvent éloignée de vous'", organisé dans une librairie par sa maison d'édition, Stock.

"On a utilisé le fichier et les moyens de l'État. Cela pose un problème pénal, de 'détournement de finalité de fichier' (délit passible de cinq ans d'emprisonnement et 300.000 euros d'amende), mais aussi un problème déontologique", avait estimé Anticor. L'association avait alors saisi le Premier ministre et la Commission nationale de l'informatique et des libertés .

Lire la suite de l'article

Avortement : ce qu’Isabelle de Gaulmyn aurait dû (re)lire (42)

42e et dernier extrait de l'encyclique Evangelium Vitae :

Capture d’écran 2018-07-17 à 08.42.08« Les commandements de Dieu nous enseignent la route de la vie. Les préceptes moraux négatifs, c'est-à-dire ceux qui déclarent moralement inacceptable le choix d'une action déterminée, ont une valeur absolue dans l'exercice de la liberté humaine: ils valent toujours et en toute circonstance, sans exception. Ils montrent que le choix de certains comportements est radicalement incompatible avec l'amour envers Dieu et avec la dignité de la personne, créée à son image: c'est pourquoi un tel choix ne peut pas être compensé par le caractère bon d'aucune intention ni d'aucune conséquence, il est en opposition irrémédiable avec la communion entre les personnes, il contredit la décision fondamentale d'orienter sa vie vers Dieu. 

Dans ce sens, les préceptes moraux négatifs ont déjà une très importante fonction positive: le « non » qu'ils exigent inconditionnellement exprime la limite infranchissable en-deçà de laquelle l'homme libre ne peut descendre et, en même temps, il montre le minimum qu'il doit respecter et à partir duquel il doit prononcer d'innombrables « oui », en sorte que la perspective du bien devienne peu à peu son unique horizon (cf. Mt, 5, 48). Les commandements, en particulier les préceptes moraux négatifs, sont le point de départ et la première étape indispensables du chemin qui conduit à la liberté: « La première liberté — écrit saint Augustin — c'est donc de ne pas commettre de crimes… comme l'homicide, l'adultère, la fornication, le vol, la tromperie, le sacrilège et toutes les

Lire la suite de l'article

Biarritz : des chrétiens s’impliquent dans l’évangélisation « estivale »

Lu ici :

"La « Semaine Mariale de Biarritz » se déroulera du 11 au 15 août, coordonnée avec la paroisse de Biarritz – église Sainte-Eugénie – et la communauté apostolique Aïn Karem, selon le programme suivant :

Samedi 11 août

– Crypte Sainte-Eugénie à 20h : Ciné-club pour les jeunes « Dieu n’est pas mort ». Le professeur de philosophie Radisson, citant de nombreux grands auteurs, demande à ses étudiants d’attester par écrit que Dieu est mort. L’un d’entre eux, Josh, s’y refuse. Son professeur le met alors au défi de prouver le contraire, à lui et à ses camarades. Un défi qui ne restera pas sans conséquences…

Dimanche 12 août

– Crypte Sainte-Eugénie à 20h : Ciné-club pour les jeunes « L’Enquête Jésus ». Lee Strobel, journaliste d’investigation au « Chicago Tribune » et athée revendiqué, est confronté à la soudaine conversion de son épouse au christianisme. Afin de « sauver » son couple, il se met à enquêter sur la figure du Christ, avec l’ambition de prouver que celui-ci n’est jamais ressuscité…

– église Sainte-Eugénie à 20h30 : Conférence-débat « Les racines chrétiennes du Pays Basque » avec Alexandre de La Cerda, historien du Pays Basque, Mikel Erramouspé, président de l’Institut Culturel Basque et Iban Erguy, séminariste du diocèse de Bayonne. Débat animé par Samuel Pruvot, rédacteur en chef du magazine « Famille Chrétienne ».

Lundi 13 août

– Kiosque Sainte-Eugénie à 19h : Concert du groupe de rock-fusion chrétien OMG

Mardi 14 août

– église Sainte-Eugénie à 21h : Procession aux flambeaux vers la Vierge du Rocher

Mercredi

Lire la suite de l'article

Élection du nouveau conseil et du nouveau modérateur de la Communauté de l’Emmanuel

Communiqué de la Communauté :

MailDu dimanche 22 juillet au vendredi 27 juillet, le collège de 157 membres de la Communauté de l’Emmanuel s’est réuni à Notre-Dame de l’Ouÿe (91) pour 6 jours de prière, d’échanges, de discernement et d’élection. Ces membres étaient chargés d’élire pour 5 ans un nouveau Conseil International de la Communauté de l’Emmanuel et un nouveau Modérateur Général.
 
En attente de confirmation par le dicastère pour les laïcs, la famille et la vie, Michel-Bernard de Vregille a été élu aujourd’hui même modérateur général de la Communauté de l’Emmanuel.
 
Michel-Bernard de Vregille est marié à Catherine. Âgé de 57 ans et père de 6 enfants, il réside à L’Ile-Bouchard depuis 20 ans (département Indre-et-Loire). Après 13 ans dans la grande distribution et 18 ans dans la logistique, il était depuis 4 ans responsable de la Communauté de l’Emmanuel pour la France.
 
Les 15 membres élus du Conseil International sont : Laurent Albisetti (marié, Canada), Nestor Attomatoun (prêtre, Bénin), Marc Benoit (marié, France), José-Mario Brasiliense (marié, Brésil), Faustine Carron (mariée, France), Jean-Régis Catta (marié, France), Marie-Pierre Dabadie (célibataire, France), Martin Fenkart (marié, Autriche), Pierre-Yves Gomez (laïc consacré dans le célibat, France), Pavel Kalcik (marié, République Tchèque), Albert Kayigumire (marié, Rwanda), Jocelyn Martin (laïque consacrée dans le célibat, Philippines), Otto Neubauer (marié, Autriche), Gabriel Priou (prêtre, France), Myriam Terlinden (mariée, Belgique).
 
Cette semaine fut un moment intense de prière et de partage. Nous rendons grâce à Dieu pour cette élection qui s’est déroulée selon les

Lire la suite de l'article

A 30 ans, combien gagnez-vous ?

Rue89 lance une série d'articles consacrés à ce que gagnent des trentenaires. Y compris un prêtre :

"[…] A 23 ans, Cyrille rentre alors au séminaire pour sept ans d’études. Durant toute cette période, il est logé, nourri et blanchi et reçoit chaque mois une indemnité de 250 euros."C’est peu, mais ça nous apprend à discerner ce dont on a vraiment besoin et à avoir l’humilité de demander un coup de main quand on en a besoin."

Le sourire en coin, il enchaîne : 

"En tout cas, il est certain que j’ai fait dégringoler les statistiques de l’école concernant le salaire à la première embauche."

Ordonné prêtre à 30 ans, Cyrille, qui en a aujourd’hui 33, est vicaire à l’église Notre-Dame-de-la-Gare, dans le 13e arrondissement de Paris. Un statut qu’il occupe 7 jours sur 7, 24 heures sur 24. Comme tous les autres prêtres, il ne perçoit pas de salaire à proprement parler puisqu’il ne dispose d'aucun contrat de travail. Dépendant du régime des cultes, il touche ce qu’on appelle un "traitement", établi sur la base d’un barème arrêté par les évêques. A Paris, cette somme intègre le versement de 20 offrandes de messes célébrées.

Le traitement de Cyrille s’élève à 1.111,92 euros net par mois. Il ne dispose d’aucune autre source de revenus.

"Cette somme est juste et amplement suffisante. Elle est en cohérence avec notre message évangélique : mener une vie simple et modeste, à l'exemple du Christ. C'est cette forme de vie qui nous rend disponibles et attentifs

Lire la suite de l'article

C’est arrivé un 5 août…

"A qui veut régénérer une Société en décadence, on prescrit avec raison, de la ramener à ses origines." Léon XIII, Rerum Novarum

Alors rappelons-nous:

  • le 5 août : saints du jour français ou en France.
    • St Memmie : premier évêque de Chalon en Champagne († III/IV siècle)
    • St Cassien : cinquième évêque d'Autun († IVème S.)
    • St Venance : évêque de Viviers sur le Rhône († après 535)
    • St Viâtre : ermite en Sologne († VIème S.)

À Tremblevif en Sologne, saint Viâtre, ermite.

  • Saint Abel de Lobbes : Bénédictin d'origine écossaise, Archevêque de Reims († 764)

Abel, archevêque de Reims, fleurissait au milieu du VIIIe siècle, et il jouissait d'une si grande considération parmi ses collègues dans l'épiscopat, qu'au concile de Soissons, tenu en 714 et présidé par saint Boniface, archevêque de Mayence, on lui conféra une juridiction extraordinaire sur une partie de la France, avec pouvoir de juger les causes entre les évêques, leur clergé et leurs diocésains, de rétablir la discipline dans les monastères d'hommes el de femmes, de faire restituer à ces établissements ainsi qu'aux églises les biens aliénés, et d'empêcher les abbés d'aller en personne à la guerre.

Abel ne négligea rien pour répondre à la confiance du concile, et, pour récompenser son zèle, saint Boniface lui fit obtenir le pallium.

Le saint archevêque de Reims éprouva de grandes difficultés dans son diocèse divisé, par des factions puissantes.

Les seigneurs qui avaient usurpé les biens de son église lui opposèrent un certain Milon, qui s'empara par violence de son siège, pendant qu'il

Lire la suite de l'article

GoMesse, un site de co-voiturage testé en Loir-et-Cher

Lu ici :

"l’idée a germé dans l’esprit d’un catholique pratiquant breton, Emmanuel de Bélizal, un directeur de la com du secteur bancaire: pourquoi ne pas lancer un “blablacar” de la messe? A la différence notable qu’il s’agira d’un site de covoiturage solidaire et gratuit. Le site a été baptisé “GoMesse”, les lieux, dates et horaires sont déjà disponible sur  messes.info. […]

Un test a été réalisé dans une petite paroisse du Loir-et-Cher, à Montrichard. En deux dimanches, une vingtaine de personnes se disent prêtes à proposer des places dans leur véhicule. Essai transformé. En décembre, le projet estimé à 17 000 € (développement de l’interface, frais d’hébergement technique, communication, déplacements, etc.) s’ouvre alors aux donations sur CredoFunding, un site de financement participatif chrétien. Ce financement participatif qui espère faire des miracles prendra fin le 31 août. Pour l’instant 11 300€ ont été récoltés par ce biais et l’info a été envoyée à tous les diocèses.

Emmanuel de Bélizal prie pour que le système soit en place partout dans les diocèses français pour le 1er novembre, à la Toussaint."

Lire la suite de l'article