Archives quotidiennes :

LGBTXXX : nous vivons une époque épatante

Dans la chronique des cinglés, j'apprends qu'il y a eu un "incident" la semaine dernière à la Gay Pride de Londres, le 7 juillet.

"Tout a commencé lorsqu’un groupe de femmes lesbiennes ont réussi à prendre la tête du défilé avec une bannière accusant les actives « transgenres » de vouloir les détruire :

GaypridePour elles, le problème est si grave qu’elles appellent désormais toutes les lesbiennes à ne plus participer à aucune manifestation « LGBT » comme la Gay Pride !

Explications

Les « activistes transgenres » sont les personnes qui revendiquent le droit pour les femmes qui le souhaitent de se déclarer hommes, et vice versa, mais aussi de changer de statut sexuel à volonté (pour devenir bi, indéterminé, neutre, etc.). Mais cela pose, selon ces lesbiennes féministes, plusieurs graves problèmes pratiques qui vont contre le droit des femmes lesbiennes :

1) « Les lesbiennes disparaissent »

Le premier problème est que l’activisme transgenre ferait, selon elles, disparaître les lesbiennes. En effet, chaque fois qu’une femme lesbienne change de genre pour devenir homme, le couple anciennement constitué de deux femmes lesbiennes devient un banal couple constitué d’un homme et d’une femme ! Cela fait donc deux lesbiennes qui disparaissent, puisque la lesbienne qui reste en couple avec une femme devenue homme ne peut plus être authentiquement désignée comme lesbienne !! Mais ce n’est pas leur seul motif de colère. Le second va au-delà des questions de principe :

2) Les lesbiennes qui veulent devenir hommes subissent des procédures médicales « mutilantes », « inutiles », « homophobes » et « misogynes »

Ces femmes, qui militent au nom des valeurs du féminisme

Lire la suite de l'article

Viviane Lambert rencontre deux conseillers du Président Emmanuel Macron

La mère de Vincent Lambert a été reçue à l'Elysée :

37203085_1773761572710137_4721118404990205952_n"Alors qu’a été ordonnée le mois dernier par le tribunal administratif une expertise judiciaire de Vincent Lambert, madame Viviane Lambert, sa mère, a été reçue cet après-midi par deux conseillers du Président Emmanuel Macron.

Le 12 avril 2018, Viviane Lambert avait adressé une première lettre au Président de la République, publiée dans Le Figaro sous le titre : « mon fils Vincent n’a pas mérité de mourir de faim ».

Le 20 avril, une tribune de 70 médecins et personnels de santé spécialisés rappelait que Vincent Lambert n’est pas en fin de vie et qu’il a droit à des soins adaptés à son état, dans un établissement capable de l’accueillir, comme il en existe de nombreux en France.

Le 7 juin, Viviane Lambert envoyait une deuxième lettre pour rencontrer le Président de la République. Celui-ci a accepté sa demande de rencontre et a délégué deux conseillers pour l’accueillir.

Cet entretien a eu pour objet de leur expliquer que Vincent ne bénéficie toujours pas de soins adaptés (indépendamment de la procédure et de l’expertise à venir), que les heures de visite de sa famille qui vient le voir quotidiennement sont toujours restreintes, qu’en cette période de chaleur, il n’a toujours pas le droit d’être sorti de sa chambre et de prendre l’air dans un fauteuil adapté à son état. « Quand je quitte la chambre de mon fils, j’ai l’impression de quitter un prisonnier. » déplore Viviane Lambert.

Rappelons que

Lire la suite de l'article

Racisme multiethnique : la Licra se désolidarise de la Licra Paris

Cette Coupe du Monde devient amusante. La Licra Paris a publié ce message raciste :

DiPHiC3XUAANWl2.jpg-large

Alors la Licra s'est désolidarisée :

Lire la suite de l'article

Viré de France Télévisions, Frédéric Taddeï rejoint RT France

Unknown-21L’ex-présentateur de « Ce soir ou jamais ! » sur France Télévisions va animer quatre émissions hebdomadaires sur RT France, la chaîne d’information francophone venue de Russie… Frédéric Taddeï va animer à la rentrée du lundi au jeudi une émission culturelle d’une heure sur RT France. Le journaliste se dit « ravi » de rejoindre ce média.

« Dans un paysage télévisuel sinistré, où les intellectuels, les chercheurs, les savants, les contestataires n’ont plus la parole et où les vrais débats ont totalement disparu, c’est la seule chaîne de télévision qui m’ait donné carte blanche pour faire ce que je faisais dans Ce soir ou jamais ».

Il promet « des émissions intelligentes, sans parti pris, dans lesquelles on pourra discuter de tout, entre gens qui savent de quoi ils parlent, qu’on ne voit pas ailleurs, et qui ne sont pas d’accord entre eux ». 

Lire la suite de l'article

Nicaragua : « Nous commençons à être une Église persécutée »

Lu sur l'Observatoire de la christianophobie :

"Après l’agression inqualifiable dont il a été la victime le 9 juillet dernier, comme le furent aussi en cette occasion le nonce apostolique au Nicaragua et l’évêque auxiliaire de Managua, le cardinal Leopoldo Brenes, archevêque de Managua et président de la Conférence épiscopale du pays a déclaré le 13 juillet à DPA (Deutsche Presse-Agentur, principale agence de presse allemande) : « Nous commençons à être une Église persécutée ». Le prélat a dénoncé le fait que le peuple nicaraguayen « est sans défense face à une telle barbarie et nous sommes tous vulnérables [car] il n’y a aucune loi à laquelle recourir ni aucune autorité en qui faire confiance ». Depuis le 18 avril dernier, date du début de la protestation populaire contre la tyrannie du régime socialiste de Daniel Ortega, les forces gouvernementales et les milices paramilitaires sandinistes ont tué 351 personnes et en ont blessé 2 000 autres."

Lire la suite de l'article

La France est Championne du Monde de la violence et des pillages

ThumbnailLa Coupe du Monde de football a été créée en 1928 et l'on ne se souvient pas qu'un pays vainqueur n'ait déjà connu de telles violences. La presse étrangère ne passe pas ces évènements sous silence :

La presse allemande : "Pillages et émeutes""Plünderungen und Ausschreitungen Polizei räumt WM-Feier in Paris mit Tränengas"

La presse britannique, notamment avec le témoignage d'une journaliste néo-zélandaise "gazée" par la police en raison des émeutes

'It burns!' New Zealand reporter is tear gassed during riots in Paris after France's World Cup victory

La presse espagnole : Disturbios, saqueos y destrozos en Francia durante las celebraciones del título mundial

La presse italienne : Francia, incidenti e saccheggi: evacuati Champs-Élysées dopo la festa mondiale

La presse brésilienne : "Comemoração do título da França em Paris tem violência e destruição"

Commentaires (3)

Certes, mais la presse étrangère ignore que les auteurs de ces violences et de ces pillages sont des bac +10 !

Rédigé par : Ignace | 16 juil 2018 16:22:10
____________________________________

La belle république.

Rédigé par : Antoine de Lisbonne | 16 juil 2018 16:26:03
____________________________________

Ne nous inquiétons pas: si la prochaine victoire est dans 20 ans, la Charia saura mettre de l'ordre dans tout ça.

Rédigé par : Henri Le Roy | 16 juil 2018 16:33:59
____________________________________

Lire la suite de l'article

L’Intelligence artificielle rappelle à l’homme la grandeur de son destin et l’urgence d’une immortalité qui ne soit pas purement matérielle

Arnaud de Beauchef est professeur à Imperial College (Londres), où il enseigne les mathématiques. Par ailleurs, il dirige un groupe privé de recherche en Intelligence artificielle, avec des applications dans le domaine financier. Il a été interrogé dans le dernier numéro de Monde & Vie sur l'intelligence artificielle, qui est aussi au programme de la révision des lois de bioéthique :

958_Page_01"[…] Si l’Intelligence artificielle fait peur, ce n’est pas en elle-même, c’est parce qu’elle peut conférer à certains hommes une puissance et un contrôle sur leurs semblables qui est sans précédent. En Chine, le système de reconnaissance faciale permet de reconnaître un homme en très peu de temps dans une foule dense. Une fois de plus, c’est l’hybris, c’est la démesure qui guette l’être humain. On a toujours tendance à se dire que la créativité va nous donner la Puissance. Mais quand on contemple les Personnes trinitaires, on retrouve à la source de chaque personne divine une tension entre humilité et puissance, qui représente la véritable perfection de l’être personnel. La gestion du désir et de l’union pour aller vers quelque chose de plus fondamental n’effleure pas la machine, parce qu’elle n’a pas de finalité. D’où la démesure toujours possible. Prenons l’exemple du corps: le corps humain n’est pas une machine, mais selon la perspective dite hylémorphique, il est indivisiblement un mélange de matérialité et d’esprit. Ainsi il n’a pas sa fin en lui-même mais dans ce que l’esprit comprend pour lui. Ce qu’apporte l’Intelligence artificielle au

Lire la suite de l'article

Football : une unité nationale en trompe-l’œil

De Constance Prazel sur Liberté Politique, alors que la liesse d'hier soir a provoqué la mort de 2 personnes :

"[…] Le problème, c’est que l’enthousiasme de la Coupe du Monde est un fusil à un coup.

« On a gagné », mais on ne sait pas très bien ce que l’on a gagné. Aujourd’hui le cours de la vie reprend, avec les mêmes misères, les mêmes médiocrités, les problèmes non résolus, et la décharge d’adrénaline ne peut les masquer très longtemps. Les cloches sonnent faux, car il n’y a pas d’unité, et pas vraiment de communauté à célébrer. L’unanimisme est feint et faussé, car il n’est soutenu par aucun idéal, et l’enthousiasme débordant ne résout rien, car en dehors du foot, il n’a pas de relais social ni politique, chez des gens épuisés de vivre ensemble.

« On a gagné », mais qui a gagné ? Une équipe de 23 joueurs, qui aiment à se dire fiers d’être Français, mais sur le mode de la répétition, de l’incantation. C’est quoi, être Français, au juste ? A l’issue de la coupe du monde, on ne le sait toujours pas, et il ne faudrait surtout pas s’aviser de donner du contenu à tout cela : terrain bien trop glissant. Le mythe du Black-Blanc-Beur ne convainc plus personne ; plus personne ne se risque à le convoquer ouvertement, mais l’on n’a rien trouvé à mettre à la place.

Et puis l’on juge un arbre à ses fruits. Et quels sont-ils ? Hier soir, vandalisme, pillages, vols et destructions étaient au

Lire la suite de l'article

Avortement : ce qu’Isabelle de Gaulmyn aurait dû (re)lire (22)

22e extrait de l'encyclique Evangelium Vitae :

Unknown-2« La vie humaine est sacrée parce que, dès son origine, elle comporte "l'action créatrice de Dieu" et demeure pour toujours dans une relation spéciale avec le Créateur, son unique fin. Dieu seul est le Maître de la vie de son commencement à son terme: personne, en aucune circonstance, ne peut revendiquer pour soi le droit de détruire directement un être humain innocent ». Par ces mots, l'Instruction Donum vitae expose le contenu central de la révélation de Dieu sur le caractère sacré et sur l'inviolabilité de la vie humaine.

En effet, la Sainte Ecriture présente à l'homme le précepte « tu ne tueras pas » comme un commandement divin (Ex 20, 13; Dt 5, 17). Ce précepte — comme je l'ai déjà souligné — se trouve dans le Décalogue, au cœur de l'Alliance que le Seigneur conclut avec le peuple élu; mais il était déjà contenu dans l'alliance originelle de Dieu avec l'humanité après le châtiment purificateur du déluge, provoqué par l'extension du péché et de la violence (cf. Gn 9, 5-6).

Dieu se proclame Seigneur absolu de la vie de l'homme, formé à son image et à sa ressemblance (cf. Gn 1, 26-28). Par conséquent, la vie humaine présente un caractère sacré et inviolable, dans lequel se reflète l'inviolabilité même du Créateur. C'est pourquoi, Dieu se fera le juge exigeant de toute violation du commandement « tu ne tueras pas », placé à la base de toute la convivialité

Lire la suite de l'article

Le week-end des voyous

DiLRULNW0AQY-RiLahire a évoqué les débordements de dimanche soir (casseurs, agressions, pillages, véhicules détruits, à Paris comme en province…).

Mais samedi soir aussi, comme à chaque fête nationale (depuis 1789…), les voyous se sont déchaînés845 voitures ont été brulées et 508 personnes ont été placées en garde à vue selon le ministère de l'Intérieur.

Lire la suite de l'article