Archives quotidiennes :

L’école Sainte-Philomène (35) recrute

L'école Sainte-Philomène, accueillant environ 200 élèves de la moyenne section à la 3ème, située près de Rennes à Saint-Grégoire (35) recherche pour la rentrée 2018

  • un professeur d'anglais au collège.

Envoyer CV et lettre de motivation à directeur@ecolesaintephilomene.com

Lire la suite de l'article

Ces profs qui vilipendent une directrice sans la rencontrer

Virginie Maury, directrice-adjointe de Gerson depuis sept ans, était pressentie pour être la nouvelle directrice du collège privé catholique Sainte-Marie, à Meaux. Mais la mobilisation de professeurs qui lui reprochaient d'être… catholique l’a contrainte à retirer sa candidature. Elle explique dans Famille chrétienne :

"Il y a deux ans, j’ai été envoyée à l’Ecole des Cadres Missionnés de l’Enseignement catholique par le directeur diocésain de Paris dans le but de devenir chef d’établissement. J’ai terminé cette formation à Pâques. La direction diocésaine m’a alors proposé de postuler pour plusieurs postes en Ile-de-France, dont celui du collège Sainte-Marie, à Meaux. Une fois passée devant le conseil de tutelle du diocèse de Meaux où siégeaient le vicaire général, un prêtre diocésain, deux chefs d’établissement du département et un membre du Conseil d’administration du collège Sainte-Marie, le directeur diocésain m’a annoncé qu’il retenait ma candidature. Celle-ci a été présentée à l’évêque de Meaux qui, sans l’avoir encore validée officiellement, a donné son accord pour poursuivre la procédure de recrutement.

J’avais pris le soin, au cours de ces entretiens, de rappeler l’épisode dans la presse de 2014  [Des articles accusaient le groupe scolaire Gerson de dérives « intégristes », NDLR]. Et tout le monde avait acté qu’il s’agissait-là d’articles calomnieux. D’ailleurs, après enquête, l’inspection générale du ministère de l’Education nationale avait blanchi l’établissement de ces accusations, le porte-parole du ministère affirmant que « rien dans les observations de la mission ne justifiait une remise en cause du contrat d’association entre l’Etat et l’établissement ».

Lire la suite de l'article

Ordinations de 8 prêtres pour la Communauté Saint-Martin

Capture d’écran 2018-06-18 à 19.51.21Le 23 juin 2018 seront célébrées en la Basilique d’Evron (Mayenne) 17 ordinations sacerdotales et diaconales pour la Communauté Saint-Martin (CSM) par son Excellence Monseigneur Luigi Ventura, Nonce Apostolique en France, entouré de l'évêque de Taichung, Mgr Martin Su, et de plusieurs évêques de France : Mgr Thierry Scherrer, Mgr Marc Aillet, Mgr Jean-Marc Eychenne, Mgr Jean-Claude Boulanger, Mgr Francis Bestion. Mgr Jean-Pierre Batut.

Ces 8 prêtres et 9 diacres seront ensuite envoyés dans 12 diocèses en France.

La CSM comptera ainsi 115 prêtres et diacres envoyés dans 22 diocèses : ils assureront la charge de 34 secteurs paroissiaux, 4 internats et 2 sanctuaires (Lourdes et Montligeon). Actuellement plus de 100 séminaristes ainsi 26 jeunes en propédeutique suivent leur formation en la Maison Mère d’Evron.

En septembre 2018, la Communauté Saint Martin s'implantera dans un nouveau diocèse, celui d'Amiens. En 2017 elle s'était implantée dans deux nouveaux diocèses : en Arles et à Brive. Près d'une trentaine de diocèses sont actuellement en attente.

Lire la suite de l'article

PMA : Les Pères de Famille s’indignent et entrent en résistance

Indignés de voir l’individualisme, l’égoïsme et le matérialisme de notre société consacrer l’effacement de la figure du père, des pères de famille de plusieurs villes de France se sont constitués en un Collectif des Pères Indignés (CPI) qui a mené samedi 16 Juin une vaste opération de tractage dans les rues d'Angers, du Mans et de Nantes.

IMG_E2462

L’objectif, en cette veille de Fête des Pères, était d’alerter les Français du danger que représenterait pour notre société l’autorisation de recourir à la Procréation Médicalement Assistée pour les femmes (PMA dite sans père). Une telle autorisation réduirait l’enfant à une marchandise tout en ouvrant la voie à l’autorisation de la Grossesse Pour Autrui (GPA) véritable esclavage moderne exploitant la misère des femmes des pays pauvres pour satisfaire un égoïste droit à l’enfant contraire à la déclaration universelle des droits de l’enfant ratifiée par la France.

Face à de tels dangers, le CPI veut rappeler non seulement aux pères mais également aux mères et à toute la société française que chaque enfant a le droit d’être élevé par son père ET sa mère :

  • qu’un père c’est un repère pour un enfant
  • qu’un enfant a besoin de son père
  • le droit fondamental pour un enfant de connaître ses racines
  • que le droit DE l’enfant passe avant le droit À l’enfant

Le CPI veut alerter les Français sur les dérives de la PMA dite sans père :

  • la création par la loi d’orphelins de père
  • la réduction du rôle du père à celui d’un

Lire la suite de l'article

La religion est redevenue un sujet

Rémi Brague est interrogé dans La Revue des deux mondes sur le retour du religieux. Extrait :

Revue-des-Deux-Mondes-juin-2018-260x419"[…] On parle du retour du 
religieux, or il n’est jamais parti ! Ce qui s’est 
passé, c’est un retour sur soi de la conscience de 
l’intelligentsia occidentale.

Comme l’a expliqué 
le sociologue autrichien devenu américain Peter Berger, les intellectuels occidentaux, pendant des années et des années, ont voyagé de campus sécularisé en campus sécularisé en empruntant des tuyaux étanches qui les ont empêchés de voir la montée fulgurante du protestantisme évangélique ou le réveil de l’hindouisme ultra-nationaliste et responsable de pogroms antichrétiens et antimusulmans en Inde.

Ils n’avaient pas vu non plus un phénomène tout récent : les aspects fort déplaisants que prend le bouddhisme dans la Birmanie actuelle. En réalité, il l’avait déjà pris pendant la guerre du Pacifque et avant, en Chine : des généraux japonais adeptes du zen se sont rendus coupables de certaines espiègleries de fort mauvais goût (bombardement de Shanghai, prostitution obligée des Coréennes…).

Ces intellectuels n’ont pas vu non plus le réveil de l’islam, ce qu’on appelle l’islamisme pour éviter d’incriminer la totalité de la religion. Ce prétendu retour du religieux n’est donc pas vraiment un retour, mais plutôt un retour sur soi des intellectuels, qui comprennent enfin de manière douloureuse qu’ils se sont trompés sur toute la ligne.

En prenant le problème de haut, de façon presque planétaire, vous avez évidemment raison, mais si nous nous concentrons sur l’Europe et particulièrement sur la France, le

Lire la suite de l'article