Archives quotidiennes :

PMA : Alliance VITA sensibilise sur les droits de l’enfant

Communiqué d'Alliance Vita :

DC6KUffD"Dans toute la France, les membres d’Alliance VITA ont sensibilisé aujourd’hui les citoyens aux droits de l’enfant, en participant à une scénographie empreinte de gravité. 

Simultanément, dans 60 villes de France, à 13h00 ce mardi 12 juin 2018, Alliance Vita lançait sa campagne nationale d’alerte et de sensibilisation contre le risque de basculement dans le marché de la procréation.  

Alors que le débat bioéthique s’est focalisé depuis 6 mois sur la question de la PMA « pour toutes » ou « sans père », cette action vise à alerter les Français sur les droits de l’enfant, aujourd’hui menacés.  

Autour d’un bébé marqué d’un grand code barre, esseulé sur un siège d’adulte, se sont couchés au sol des femmes et des hommes vêtus du noir du deuil et portant le masque blanc de l’anonymat. Ils portaient des panneaux : « PMA : adieu papa » ; « GPA : adieu maman », symbolisant les conséquences injustes et immédiates de ce projet.

Sous la banderole « Non au marché de la procréation », entouré d’autres personnes en tee-shirt d’Alliance VITA porteurs de pancartes, un porte-parole a prononcé le discours de lancement de cette campagne.

Légaliser la PMA hors indication médicale, pour les femmes seules et couples de femmes, en leur donnant accès au don de sperme, revient à encourager la conception d’enfants sans père. Or, de nombreux enfants souffrent déjà d’un manque de père et de nombreuses femmes subissent, déjà seules, la charge d’une famille

Lire la suite de l'article

D’un côté, les producteurs se suicident et de l’autre, les consommateurs s’empoisonnent

De Loup Mautin sur Boulevard Voltaire :

"Depuis dimanche soir, les agriculteurs bloquent raffineries et dépôts de carburants dans toute la France. Mais ils sont prévenus. Le gouvernement « ne reviendra pas » sur l’autorisation d’importation d’huile de palme en provenance d’Asie.

L’élément déclencheur de ce mouvement de protestation provient de l’autorisation donnée par l’État à Total d’exploiter une bio-raffinerie à La Mède (Bouches-du-Rhône) qui fonctionnera en partie à l’huile de palme importée d’Asie, en remplacement de l’huile de colza produite en France. Cette huile d’importation est un produit miracle pour les industriels en raison de son faible coût et de sa facilité de transformation. Elle comporte, en revanche, de nombreux et graves inconvénients environnementaux.

Cette goutte d’huile de palme a donc fait déborder le vase de la patience des producteurs français et déclenché leur colère.

Ils ne supportent plus les incohérences de la politique agricole. Le gouvernement français promet en permanence de les aider, de promouvoir leurs produits, leur impose chaque jour de nouvelles normes et de nouvelles obligations sanitaires ou environnementales tout en ouvrant les frontières à des produits agricoles qui ne répondent pas à ces normes. C’est une distorsion de concurrence insupportable. Des accords de libre-échange sont en cours de négociation avec le Canada, le Mexique, l’Amérique du Sud, et la Commission européenne vient de mandater ses émissaires pour entamer des négociations avec l’Australie et la Nouvelle-Zélande. Il faut, en effet, être clair et ne pas tenir un double discours. On ne peut pas être dans

Lire la suite de l'article

La Nuit aux Invalides 1918-2018 : réduction spéciale fête des pères

1803-FR_PM-1

Le code de réduction PAPA18 offre 3€ de réduction sur les places de catégorie 2 (debout) soit 15€ au lieu de 18€, valable sur toutes les dates du 27 juin au 1er septembre. Le code fonctionne jusqu’au 18 juin 2018.

Lire la suite de l'article

Triste situation à Présent

Le quotidien "Présent" rencontre, ces derniers temps, des difficultés financières.

Un texte de son directeur, Francis Bergeron, évoquant cette situation, a beaucoup circulé sur les réseaux sociaux (lire par exemple son entretien à Paris Vox). Il y est notamment question du racket de Presstalis, dont nous avons plusieurs fois parlé ici, ainsi que du licenciement de Rémi Fontaine – qui a fait diffuser un droit de réponse.

Les rédacteurs du Salon beige sont naturellement navrés de cet affrontement entre journalistes amis, courageux et actifs au service de la vérité et du bien commun, mais ces déchirements font, hélas, partie de notre vie après le péché originel.

Ne disposant pas d'assez d'éléments pour juger des responsabilités des uns et des autres, nous nous refusons à prendre parti, mais pour ceux des lecteurs que cette polémique intéresse, nous renvoyons aux deux textes en lien ci-dessus – en les invitant à prier pour que cette triste situation s'apaise.

Lire la suite de l'article

La Course des héros, c’est dimanche

CaptureDéjà plus de 130 personnes se sont inscrites pour porter les couleurs de la Fondation Jérôme Lejeune le 17 juin prochain à Paris (Parc de Saint-Cloud) et à Lyon (Parc Gerland) !

Vous aussi, marchez ou courez 2km, 6km ou 10km pour soutenir la Fondation Jérôme Lejeune dans ses missions :

  • faire avancer la recherche sur la trisomie 21 et les autres déficiences intellectuelles d’origine génétique,
  • soigner les 9 000 patients de l’Institut Lejeune,
  • défendre la vie et la dignité humaine.

RDV le 17 juin à 9h15 pour les coureurs, avec une équipe encore plus motivée que les années passées !

Parisien ou Lyonnais, RDV sur http://www.alvarum.com/fondationjeromelejeune

Lire la suite de l'article

Chantiers pour Jeunes de rénovation d’un Monument Historique

Capture d’écran 2018-06-09 à 11.26.12Pour la 4ème année consécutive l’association des Amis du Château de Braux-Sainte-Cohière, classé Monument Historique, lance un chantier travaux dans le cadre de l’ouverture au public. Dans une ambiance familiale et joyeuse, nous recherchons des jeunes gens à partir de 16 ans révolus à la date du chantier. Si vous êtes passionnés de belles demeures historiques et que vous souhaitez participer à cette belle aventure de remise en état d’un monument historique, vous êtes les bienvenus.

Aucune compétence n’est exigée, les travaux seront dirigés par une personne expérimentée. Au programme : joints et enduits à la chaux, décapage et peinture à l’ocre, organisation des jardins, électricité, découverte de savoir-faire… liste non exhaustive.

Mais aussi : bonne ambiance de camaraderie, apprentissages de techniques à l’ancienne, veillée au coin du feu, chants scouts, baignades, et franches rigolades.

Conditions :

  • Chantier bénévole
  • A 2 heures de Paris en Champagne-Ardennes,
  • Dates : minimum 1 semaine entre le 1er juillet et le 31 août
  • Adhésion à l’association obligatoire (assurances),
  • L’intendance sera assurée par l’association et encadrée par les propriétaires qui vous recevront.
  • Vous serez logés en dortoir (que de garçons),
  • Des activités culturelles et ludiques sont programmées
  • Transport possible en voiture depuis Versailles ou Paris toutes les fins de semaine ;
  • PAF : 50 euros par semaine

Merci d’adresser votre motivation par mail : chateaudebraux@gmail.com 

Lire la suite de l'article

Donald Trump est-il le maître du monde ?

D'Hilaire de Crémiers dans Politique Magazine :

Couv"Une sorte de fou narcissique tel que le dépeint la presse occidentale, qui se livre à des impulsions sans cohérence et qui risque de faire exploser la planète ? Cette explication simple, et sans doute trop simpliste, ne rend pas compte, sinon du personnage, du moins de son action. L’observateur attentif et qui tient compte de ce qu’il dit et de ce qu’il fait, ne peut que constater que l’homme ne cherche pas, mais absolument pas, à être le maître du monde. À la vérité, il s’en moque, il l’a assez proclamé. Il a même affirmé le contraire. America first, l’Amérique d’abord, c’est son unique ligne de conduite ; et le reste est traité en conséquence. Les fortes personnalités qu’il a choisies et qui forment son entourage, agissent dans la même perspective. Aucune idéologie. Des choix pratico-pratiques assaisonnés de chantages, tels qu’en fait un patron d’affaires, et toujours aux limites de l’inconvenance. C’est pourquoi on s’acharne sur sa vie privée pour le faire tomber.

Pour chaque dossier, il sait ce qu’il veut…et il l’obtient. Du moins, jusqu’à présent. Il dit, il fait et, pour le moment, il gagne….avec des risques qui peuvent être terribles mais qui sont toujours calculés.

Pour la Corée du Nord, quelle que soit la rencontre du 12 juin, il est impossible de nier que par ses agitations il a fait bouger les lignes, plus que tous ses prédécesseurs qui les ont plutôt figées. C’est son pays qui en

Lire la suite de l'article