Archives quotidiennes :

Attentat à la voiture à Münster en Allemagne

DaMIvHgXcAAdgdATrois personnes ont été tuées et plusieurs autres ont été blessées, après qu'un homme leur a foncé dessus, avant de se suicider par balle, ce samedi 7 avril à Münster, ville du nord-ouest de l'Allemagne.

Un homme a foncé en voiture dans la foule avant de se suicider, ce qui porte le bilan provisoire à quatre mort si l'auteur de l'attaque est compté. Le conducteur s'est tué lui-même par balle. La piste de l'attentat est envisagée avec beaucoup de sérieux, celle d'un acte personnel est également largement étudiée par les enquêteurs.

Lire la suite de l'article

Déclaration finale du colloque “Eglise catholique, où vas-tu ?”, Rome, le 7 avril

Déclaration finale du colloque “Eglise catholique, où vas-tu ?” tenu à Rome, aujourd'hui, sous le signe du cardinal Caffarra et où étaient annoncés les cardinaux Burke, Brandmüller, Arinze et Zen, ainsi que Mgr Schneider :

"En raison des interprétations contradictoires de l’exhortation apostolique Amoris lætitia, la confusion et le désarroi vont croissant parmi les fidèles du monde entier.

La demande urgente d’environ un million de fidèles, de plus de 250 professeurs et aussi de cardinaux d’une réponse clarificatrice du Saint-Père à ce sujet n’a toujours pas été entendue.

Devant le grave danger que cela cause à la foi et à l’unité de l’Église, nous, baptisés et confirmés, membres du Peuple de Dieu, nous sommes appelés à réaffirmer notre foi catholique.

Le Concile Vatican II nous autorise et nous encourage à le faire, lui qui, dans Lumen gentium, n. 33, déclare : « Ainsi, tout laïc, en vertu des dons qui lui ont été faits, constitue un témoin et en même temps un instrument vivant de la mission de l’Église elle-même “à la mesure du don du Christ”(Ep 4, 7). »

Le bienheureux John Henry Newman nous y encourage aussi, lui qui, dans un écrit que l’on peut dire prophétique, Sur la consultation des fidèles en matière de doctrine, indiquait, déjà en 1859, l’importance du témoignage de la foi de la part des laïcs.

C’est pourquoi, nous témoignons et confessons selon l’authentique tradition de l’Eglise que:

1) Le mariage ratifié et consommé entre deux baptisés ne peut être dissous

Lire la suite de l'article

Remise du Prix Renaissance de l’Economie 2018 à M. Charles Beigbeder

Mercredi 23 mai 2018 lors du dîner du Cercle Renaissance, dans les salons de l’Aéroclub de France, 6 rue Galilée, 75016 Paris le Prix Renaissance de l’Economie 2018 sera remis par Charles Millon Ancien ministre de la Défense à Charles Beigbeder Président de sociétés, co-fondateur de "l’Avant-garde" et écrivain.

Réservations accompagnées d’un règlement de 100 euros par couvert à l’ordre du Cercle Renaissance à adresser avant le 17 mai 2018 au Cercle Renaissance, 138 rue de Tocqueville, 75017 Paris. Contact@cerclerenaissance.info

Lire la suite de l'article

La place du vin face au lobby hygiéniste

Edito Vitisphère

Débat le 27 avril à 18h30 à la salle des fêtes de Saudoy (51) avec Charles de Courson et Eric Girardin, députés de la Marne, Damien Champy, vice-président du SGV (syndicat général des vignerons) et Rémi Durant, administrateur du SGV.

L'idée de cette réunion fait suite aux récentes déclarations du ministre de la santé qui assurait que le vin était un alcool comme les autres. Cette phrase va dans le sens d'un certain lobby, celui des hygiénistes. Le mouvement hygiéniste est à l'origine des premières ligues antialcooliques, pour qui l'alcool est la seule cause du malheur social qui

"rend l'ouvrier paresseux, joueur, querelleur, turbulent ; le dégrade, l'abrutit, délabre sa santé, abrège souvent sa vie, détruit les moeurs, trouble et scandalise la société et pousse au crime". (Dr Louis Villermé 1840)

Et surtout pas l'inverse. Ce ne sont absolument pas les conditions de travail déplorables de l'époque, le logement infect, l'analphabétisme, la promiscuité qui pouvaient conduirent à l'alcoolisation…

Les hygiénistes d'aujourd'hui proposent les mêmes solutions : l'interdit et la taxe. En France, la consommation modérée a un nom : le vin. Fini le rouge aliment qui accompagnait le travailleur de force ; le buveur de vin est devenu un connaisseur. En un demi-siècle, sa consommation a été divisée par trois, passant de 150 litres vers 1960 à 50 litres par an aujourd'hui. D'où l'idée qui germe depuis quelque temps de surtaxer le vin, vieux désir des hygiénistes, qui souhaitent se débarrasser des réalités culturelles et gastronomique du vin pour

Lire la suite de l'article

Conférence-débat avec Joseph Thouvenel à ND de la Salette à Paris le 12 avril

Joseph Thouvenel, Vice président de la CFTC Confédération française des travailleurs chrétiens, interviendra à Notre Dame de la Salette (29 bis rue de Dantzig, Paris XVe) pour une conférence débat sur le thème : "le syndicalisme hier et aujourd'hui, histoire et actualité" où Joseph Thouvenel après une brève histoire du syndicalisme, développera les raisons d'être d'un syndicat chrétien et son action aujourd'hui.

Jeudi 12 avril à 20h30 Salle saint Jean Bosco au 29 bis rue de Dantzig Paris XVe

Possibilité de parking sur la cour au 29 bis rue de Dantzig

Lire la suite de l'article

Terre de missions du 8 avril: Lutter contre la pornographie

Unknown-4En ce dimanche 8 avril, l'émission religieuse de TV Libertés, Terre de missions, reçoit, à nouveau, François Billot de Lochner, président de la Fondation de Service Politique, pour évoquer les actions judiciaires qu'il a entreprises contre les grands acteurs de la pornographie… et notamment contre l'Etat (et l'Education nationale en particulier) pour incitation à la débauche de mineurs.

Philippe Maxence, directeur du bimensuel catholique "L"Homme nouveau", évoque ensuite le dernier né des éditions de L'Homme nouveau: "L'homme aboli" du sociologue allemand Friedrich Tenbruck. La thèse de cet ouvrage est que les sciences sociales, d'une part, nient l'homme en occultant totalement sa liberté et en le voyant comme un simple rouage de la société; et, d'autre part, imposent une vision matérialiste et déterministe de l'homme et de la société qui contribue à abolir l'humanité.

Enfin, l'abbé Michel Viot, à l'occasion de la sortie de son livre "L'Heure du royaume de France est-elle venue?", explique ce qu'une royauté sacrée changerait aux relations Eglise-Etat, en permettant enfin de traiter la question du totalitarisme islamique sans tomber dans le totalitarisme laïciste.

Lire la suite de l'article

18 avril à Strasbourg : Conférence sur les chrétiens du Nigéria

Pays le plus peuplé d’Afrique, avec 190 millions d’habitants, le Nigeria est une mosaïque de plus de 250 ethnies. L’islam domine le Nord du pays où s' applique la Charia, tandis que le christianisme demeure majoritaire au Sud. Mais le pays est aujourd’hui plongé dans la violence et la division, du fait notamment de la secte islamique Boko haram qui s’attaque aux Chrétiens et a déjà causé des milliers de morts, des millions de déplacés, détruit par centaines églises et écoles ; multiplié les meurtres, les kidnapping et les conversion forcées.

Pour comprendre les enjeux ethniques, religieuses et politiques qui fracturent la Nigeria aujourd’hui, Marie Christine Arnautu, député français ENL organise à une conférence au Parlement européen de Strasbourg en conviant des acteurs associatifs impliqués dans l’aide aux Chrétiens du Nigeria. Les persécutions religieuses doivent cesser, les chrétiens martyrs du Nigeria ont besoin d’une mobilisation forte de l’Europe et des institutions internationales pour sortir de l’oubli.

Inscrivez vous à la conférence qui se tiendra le 18 avril à 17h au Parlement de Strasbourg : marie-christine.arnautu@europarl.europa.eu

Lire la suite de l'article