Archives quotidiennes :

Choeur de la Joyeuse Garde : 20 ans de chants

"La seule condition au triomphe du mal, c'est l'inaction des gens de biens"

C’est en 1998, que des chefs scouts, réservistes actifs, militants, ont décidé de former un clan sur Saint-Etienne et Lyon pour continuer de servir par le chant. Il s’agit de transmettre le patrimoine de chants populaires dont nous avons hérité dans les armées et les mouvements de jeunesse. Ces chants sont l’expression de l’âme de la France et de l’Europe. Ils participent à notre mémoire la plus profonde et à une éducation nationale authentique. Nous sommes parrainés depuis les débuts par le Choeur Montjoie Saint-Denis. Chantez, chantez beaucoup, même au point d’y perdre votre souffle. Hauts les chœurs !

Le choeur a sa page Youtube.

Lire la suite de l'article

Maurras : des membres du haut comité des commémorations nationales sauvent l’honneur de la culture française

Dix des douze membres du haut comité des commémorations nationales ont annoncé, mercredi 21 mars, leur démission collective au ministre de la culture Françoise Nyssen, qui avait retiré le nom de Charles Maurras du Livre des commémorations nationales 2018. Voici leur lettre :

Unknown"La décision que vous avez prise de retirer le nom de Charles Maurras de la longue liste de faits mémorables, établie par notre haut comité au titre de l’année 2018 – après l’avoir d’abord ratifiée par une préface élogieuse – et d’interrompre la diffusion du Livre des commémorations nationales nous rend impossible, à notre plus vif regret, de continuer de siéger dans cette instance.

Vos prédécesseurs et vous-même nous avaient demandé de consacrer à cette mission, bénévolement, du temps et de l’énergie, ce à quoi nous avions consenti volontiers, compte tenu de l’intérêt intellectuel, pédagogique et civique de cette entreprise.

Jusqu’en 2011 le champ confié à ce haut comité concernait les « Célébrations nationales ». Le terme pouvait laisser place à des incertitudes sur les frontières de celles-ci. Plusieurs d’entre nous, membres, à l’époque, de cette institution, avaient donc proposé que l’on substituât à ce terme celui de « Commémorations ». A l’occasion de controverses sur le cas de Céline, Frédéric Mitterrand, votre prédécesseur, en décida ainsi. Ce changement affiché, explicite, marquait en soi, aux yeux de tous les observateurs de bonne foi, le parti qui était pris par les pouvoirs publics. Il s’agissait d’associer, dans les propositions qui leur seraient faites, d’une part, l’hommage à des

Lire la suite de l'article

L’AFP, reine des bobards, va certifier les informations :

Macron fait appel à un pyromane pour éteindre le feu :

Les Bobards se souviennent :

Commentaires (1)

AFP = plâtriers de mensonges !

Rédigé par : B.H. | 21 mar 2018 20:34:26
____________________________________

Lire la suite de l'article

La poursuite des méfaits de l’immigrationniste Blanquer

De Claude Meunier-Berthelot pour les lecteurs du Salon beige :

Mairie-de-Ponthoile-80860Le 20 février 2018, le maire de Ponthoile dans la Somme, commune de plus de 600 habitants et dont la démographie est en constante augmentation depuis les années 1990, reçoit une lettre de l’inspecteur d’académie – coursier du ministre de l’éducation Blanquer – pour lui annoncer froidement, sans concertation préalable ni pré-avis, la suppression de son école. Le fond et la forme de la lettre « valent d’autant plus le détour » que ce n’est malheureusement pas un cas isolé mais la résultante d’une politique générale menée sur l’ensemble du territoire national.

Des orientations ministérielles …

La lettre débute ainsi : « En application des orientations ministérielles, l’instruction de la carte scolaire pour la rentre 2018 a été élaborée en tenant compte des priorités suivantes … :

Notons qu’il est fait référence à une politique générale, ce courrier n’est nullement le fait d’une toquade de l’administration locale ; par ailleurs, il est stipulé que cette politique éducative comporte des « priorités ». Curieux quand JM. Blanquer, alors au micro de RTL à la rentrée 2017, faisait cette réponse à un auditeur qui lui faisait remarquer qu’en milieu rural, il supprimait des classes de 25 à 27 élèves au prétexte d’effectifs insuffisants alors qu’il créait des classes à 12 dans ce qu’il appelle les « zones sensibles », demandant au ministre ce qu’il appelait « zone sensibles » et ce qu’il comptait faire concrètement :

« Bien entendu, c’est une politique globale que nous avons…ce que vous décrivez correspond au passé….nous avons une

Lire la suite de l'article

« Minute » continue, « Minute » reste en kiosques et « Minute » change

Lu dans Minute :

Capture d’écran 2018-03-21 à 19.47.51"En début d’année, nous nous donnions trois mois. Trois mois pour survivre ou trois mois pour périr. Clairement, le pronostic vital de « Minute » était engagé. La dernière étape, peut-être, de notre longue histoire, en raison, rappelons-le, de la ponction supplémentaire de 25 % opérée par Presstalis, les ex-NMPP, sur le produit de nos ventes – comme sur celles de tous les titres que Presstalis diffuse. Eric Fottorino, le directeur du « 1 », a dû lui aussi lancer un appel au secours…

Trois mois plus tard, le racket de Presstalis a tellement peu porté ses fruits qu’un plan social est en cours et que l’Etat va – encore ! – y injecter autour de 90 millions d’euros, tandis que tous les journaux, dont « Minute », seront maintenant prélevés de 2,25 % de plus que la somme habituelle, et cela pendant cinq ans, simplement pour combler un gouffre financier dont ils ne sont pas responsables.

Notre appel à l’aide, réitéré chaque semaine depuis trois mois, a été entendu. Soyez-en ici remerciés. Sans vous, « Minute » ne pas- sait pas le printemps. Non seulement votre mobilisation nous a touchés mais elle a été suffisante pour que nous puissions aujourd’hui vous l’annoncer : « Minute » continue. Mieux encore : alors que nous avions envisagé de nous replier sur les abonnements, « Minute » reste en kiosques ! Et il change.

Le 4 avril, vous trouverez chez votre marchand de journaux un nouveau « Minute

Lire la suite de l'article

Sarkozy : la véritable question sur le fond de l’affaire

De Bernard Antony :

"On ne peut que souhaiter, car c’est d’un chef de l’État de notre France qu’il s’agit, que Nicolas Sarkozy soit innocenté de toute accusation de financement de ses campagnes par de l’argent étranger.

Mais le pire serait évidemment que Mouammar Khadafi, reçu en décembre 2007 en grande pompe franco-bédouine pour planter sa tente près de l’Élysée, ait été plus tard, en 2011, liquidé comme témoin gênant, ainsi que cela a été suggéré.

On ne veut pas croire à une pareille abomination. Car, comme je l’avais analysée dans Reconquête, c’était déjà une très grande faute politique que d’avoir éliminé ce dernier, qui, avec son petit livre vert « supérieur au Coran », s’était attiré beaucoup de haine dans le monde musulman.

Certes, il avait été un dictateur, un terroriste, un assassin. Mais on l’avait reçu à Paris ! Et à l’époque il ne nuisait plus. Il était même un rempart en Libye contre les menées des islamistes jihâdistes.

Hélas, Bernard-Henri Lévy avait supplanté alors par son influence sur Nicolas Sarkozy le rôle du ministre des affaires étrangères, Alain Juppé. Il fut pour sa gloriole personnelle de grand humanitaire l’inspirateur de cette fâcheuse décision entraînant le chaos en Libye et l’islamisme dans toute l’Afrique du nord.

Si, encore une fois, comme nous l’espérons, Nicolas Sarkozy est innocent, il n’en demeure pas moins qu’il aura été le responsable d’une très mauvaise décision politique.

Celle-ci entraîna aussi la mort au combat de soldats français tués par les bandes islamistes équipées par l’armement

Lire la suite de l'article

Cachez ce crime antisémite, les Français votent

Minute revient sur l'assassinat de Sarah Halimi, en pleine campagne présidentielle et qui a été, pour cette raison, soigneusement occultée :

Capture d’écran 2018-03-21 à 10.03.08 Capture d’écran 2018-03-21 à 10.06.02

Commentaires (1)

Jean-Jacques Bourdin , c'est à croire ,a "reçu l'ordre et les instructions qui vont bien avec "

pour ne pas parler ne serait-ce 1 minute de ce crime antisémite .
Silence radio sur toute la ligne .

Nos maîtres ont des grandes oreilles .

"Radio Paris ment ,radio Paris est …….."

Pensez donc : nous étions dans les jours précédants ……………….l'élection présidentielle !!!!!!

Bourdin fait ses excuses, sacré jean-jacques ,vas .

La "rétention d'information " pire que les "fausses nouvelles " ou tout autant ????

https://www.youtube.com/watch?v=T3NPQwzCn3M

Rédigé par : Alpin | 21 mar 2018 16:52:23
____________________________________

Lire la suite de l'article

Quotient familial : les AFC demeurent vigilantes

Communiqué des AFC :

Capture d’écran 2018-03-21 à 18.37.26"Le député Chiche (LREM), qui a auditionné les AFC dans le cadre de la mission parlementaire sur la politique familiale qu'il conduisait avec le député Lurton, a fait part hier de ses propositions personnelles.

Il proposait notamment la fusion des allocations familiales et du quotient familial, pour "créer une nouvelle allocation mensuelle (…) à toutes les familles dès le premier enfant, [qui sera] soit modulée en fonction des revenus (…), soit fiscalisée", entraînant de fait la suppression du quotient familial. Il a été contredit dès aujourd'hui par le porte-parole du Gouvernement, qui "écarte toute modification du quotient familial".

Pierre angulaire de notre politique familiale depuis plus de 70 ans, le quotient familial  est la traduction du principe constitutionnel exprimé par la Déclaration des Droits de l'Homme et du Citoyen selon lequel l'impôt "doit être également réparti entre tous les citoyens en fonction de leur faculté contributive". Ainsi, les AFC rappellent avec insistance que le quotient familial n'est pas une aide aux familles, mais le mécanisme permettant d'adapter le montant de l'impôt sur le revenu aux capacités contributives d'un ménage !

Sa suppression entraînerait une augmentation très forte de l'impôt des familles – et pas seulement des familles dites aisées – mais également celui des familles aux revenus modestes. En effet, parmi les 54 % de foyers non imposables, une forte proportion d'entre eux le sont justement du fait du quotient dont ils bénéficient, sans d'ailleurs toujours bien s'en

Lire la suite de l'article

Samedi 24 mars à Lyon : le Novotel de Confluence fera la promotion de la PMA sans père

Le samedi 24 mars le Novotel de Confluence accueillera à Lyon la « 6ème journée d’échange pour les familles et futures familles». Intitulé « La Parenthèse PMA », l’événement organisé par le groupe Girexx invitera, entre autres associations, « Les Enfants d’Arc en ciel », dont le but est d’œuvrer pour la reconnaissance de familles fondées par des parents de même sexe.

De même, sur le programme de la journée, apparaît un logo qui représente plusieurs couples, dont l’un est constitué de deux femmes. De toute évidence, cette journée entend faire la promotion de la PMA sans père. Alors que les débats n’ont pas été entamés, alors qu’aucune loi n’a été promulguée, Girexx prend les devant et consacre le droit à l’enfant. Illégal, l’événement montre toute la considération que portent les partisans d’une extension de la PMA à l’égard du droit et de la juridiction.

Si l’on est choqué par une telle disposition, on peut toujours appeler le Novotel de Lyon Confluence au numéro suivant : 04 37 23 64 00.

Commentaires (10)

Et LMPT ne fait rien ? Attends, faut qu'on se bouge là, c'est trop grave.

Rédigé par : Eh | 21 mar 2018 15:45:16
____________________________________

J'ai appelé : ça sonne occupé. Je pense que le standard sature. Bien joué, le SB.

Rédigé par : J’ai appelé : | 21 mar 2018 15:46:41
____________________________________

On a le dépliant du machin ici : http://www.girexx.fr/source/PMA_LYON_2018_programa_210x148mm.pdf
Je vous le dis tout de suite, c'est welcome in the brave new world.

Rédigé

Lire la suite de l'article

Les professionnels de santé majoritairement contre l’extension de la PMA

Capture d’écran 2018-03-21 à 17.10.09Le consensus que recherche Emmanuel Macron se réduit comme peau de chagrin. Les débats organisés localement dans le cadre des États généraux de la bioéthique montrent combien la question reste passionnelle. Suscitant une affluence bien plus marquée que les autres discussions, ces réunions montrent la mobilisation écrasante des militants souvent proches de la Manif pour tous face aux quelques militants LGBT.

S’ajoute la persistance de l’opposition des professionnels de santé à l’accès des couples de femmes à la PMA comme l’a mis en évidence un sondage réalisé du 23 janvier au 10 février. La majorité (61 % sur 717 votants) se déclarent défavorables à l’accès des paires de femmes et des femmes célibataires à la PMA. L’adhésion sans restriction à une telle mesure ne concerne que 20 % des praticiens ayant répondu.

Lire la suite de l'article

Fin du quotient familial ou fin du ballon d’essai ?

ImagesSuite à la levée de bouclier contre la suppression du quotient familial, le gouvernement a annoncé écarter toute modification du quotient familial, a assuré mercredi le porte-parole du gouvernement Benjamin Griveaux.

"Le sujet n'a pas été évoqué lors du Conseil des ministres, mais je peux d'ores et déjà vous dire que le gouvernement écarte toute modification du quotient familial".

L'entourage d'Édouard Philippe avait assuré dès mardi qu'il n'était "pas question de remettre en cause le quotient familial". Et l'entourage du ministre des Solidarités, Agnès Buzyn, disait de son côté :

"À ce stade, il n'y a aucun projet de supprimer le quotient familial".

A ce stade… Ce qui signifie que cela peut bien sûr arriver.

Et le député LaREM Guillaume Chiche proposait dans son rapport la fusion du quotient familial avec les allocations familiales.

Il y avait donc bien un projet… ou un ballon d'essai afin de tester la réaction de l'opposition.

Lire la suite de l'article

Nicolas Dhuicq : “La droite est tombée toute seule dans le piège de François Mitterrand”

Extraits de la tribune de Nicolas Dhuicq ex-LR ayant rejoint DLF et les Amoureux de la France :

"Les derniers jours ont montré que les barons de la droite française n’étaient pas simplement les plus bêtes du monde, ils sont aussi les plus lâches ! Les réactions pavloviennes de tout l’Etat-major des Républicains aux propos courageux et de bon sens de Thierry Marini ne m’ont pas surpris… Ils m’ont atterré !

Ces condamnations tous azimuts montrent non seulement que les Républicains ne tirent aucune leçon de leurs défaites successives mais qu’ils entendent poursuivre leur pulsion de mort politique ! Sans même prendre le temps d’écouter ce que dit Thierry Mariani, ils se sont tous précipités pour se soumettre systématiquement à la pensée unique de leurs adversaires politiques.

Soumis à la gauche et aux tenants de l’idéologie dominante qui ruinent la France, les Républicains se trouvent de facto inaptes à représenter la majorité silencieuse des Français qui ne supportent plus d’être gouvernés par des incapables et des hypocrites qui font au pouvoir le contraire de ce qu’ils promettent en campagne électorale.

La droite est tombée toute seule dans le piège de François Mitterrand (…) Tant pis si cette fatwa devait couper la droite du peuple français et de ses aspirations à protéger son identité, garantir la justice sociale et affirmer son indépendance nationale.

Laurent Wauquiez prétend que la droite est de retour en 2017 mais pense recommencer la stratégie de Nicolas Sarkozy en 2007 ! En refusant d’entendre ce

Lire la suite de l'article