Archives quotidiennes :

La bonne nouvelle du soir : Nathalie Kosciusko-Morizet quitte la politique

Images-2Nathalie Kosciusko-Morizet va rejoindre dès février Capgemini à New York et s’occupera de la cybersécurité dans les entreprises. Elle va diriger l’activité Projet et Consulting de la division Cloud Infrastructure et cybersécurité du groupe aux Etats-Unis.

Nathalie Kosciusko-Morizet avait été battue aux élections législatives en juin dernier. Toujours conseillère de Paris – parmi les élus « constuctifs », elle devrait démissionner de ce dernier mandat électif cet été.

Lire la suite de l'article

Les chrétiens de gauche ouvriraient-ils les yeux sur Emmanuel Macron ?

C'est l'impression qui se dégage de cet éditorial de Jean-Pierre Denis dans La Vie :

Desc_282378-0.img"Emmanuel Macron a-t-il berné les chrétiens ? Les a-t-il cajolés à coup de laïcité positive ou inclusive, d’honneur rendu au père Hamel, de déclarations ricœuriennes et autres réunions Théodule à l’Élysée ? A-t-il flatté leur besoin de reconnaissance pour mieux les ignorer ensuite ? Si je pose la question de manière volontairement choquante, c’est pour soulever un peu de cette ouate « bienveillante » qui s’abat comme manteau neigeux, assourdissant tout. Pour le dire plus poliment, la façon dont démarrent les États généraux de la bioéthique « interroge ». Le remue-méninges n’est-il que l’habillage du remue-ménage ? Tout se passe comme si un scénario maximaliste était écrit, bien qu’il ne soit jamais assumé.

Un scénario maximaliste, c’est l’adoption de toutes les réformes sociétales restées dans les tuyaux du précédent quinquennat : PMA, gestation pour autrui, suicide assisté… Les indices se multiplient, même s’il reste difficile de savoir jusqu’où l’histoire est écrite. Prenez le malaise d’Édouard Philippe devant la rédaction de La Vie quand nous avions interrogé sa volonté d’interdire l’exploitation de mères porteuses. Prenez le programme des États généraux de la bioéthique, étendu à l’euthanasie, ce qui n’était pas prévu. Prenez, sans attendre ces débats, la création d’un groupe d’études parlementaire sur la fin de vie, présidé avec la bénédiction de l’exécutif par Jean-Louis Touraine, immunologiste réputé et franc-maçon assumé. […]"

Lire la suite de l'article

Scandale : la photo de sa fille handicapée utilisée pour promouvoir l’avortement

DOr22wMU8AAb7vUNatalie Weaver est la maman de Sophia, une petite fille atteinte du syndrome de Rett. Extrêmement rare, le syndrome de Rett est une maladie génétique qui se développe chez le très jeune enfant, principalement la fille, et provoque un handicap mental et des atteintes motrices sévères.

Natalie Weaver tombe un jour par hasard sur une photo de sa fille, utilisée pour promouvoir l'avortement. Sur Twitter, elle réagit :

"Cette fois, c'est trop. Cette personne n'a pas le droit d'utiliser la photo de ma fille pour promouvoir quelque chose d'aussi horrible".

Suite à la découverte de cette photo, Natalie Weaver a mobilisé l'ensemble de ses abonnés pour la faire disparaître le plus rapidement possible. Si dans un premier temps Twitter osait répondre à la maman que le tweet en question ne violait pas son règlement, celui-ci a finalement décidé de suspendre le compte de la personne à l'origine du post.

Depuis la naissance de Sophia, sa maman se bat pour l'insertion des enfants malades dans la société. Celle-ci souhaite avant tout montrer que malgré leurs différences, les enfants handicapés ont besoin de notre amour et méritent d'être traités comme tous les enfants. Natalie partage d'ailleurs régulièrement des photos de Sophia entourée de ses parents et de ses frères et soeurs. Des clichés pleins de tendresse qui émeuvent tous les internautes et qui prouvent que la famille de Natalie est une famille comme toutes les autres malgré le handicap de la petite fille.

Lire la suite de l'article

Autopsie du crash du FN

Docteur en droit et officier de réserve, cadre militant du Front National durant 31 ans de 1984 à 2015, Hubert de Mesmay publie un ouvrage intitulé “Autopsie d’un crash annoncé”. Conseiller régional du FN jusqu’en 2010, l’auteur analyse ce qu’il appelle “l’échec du FN” à la présidentielle de 2017. Pour Mesmay, la dédiabolisation recherchée par le Front National n’a servi strictement à rien. Et le responsable de la situation est, avant tout, l’ancien n°2 du parti, Florian Philippot. 

Lire la suite de l'article

Mgr Aillet : si le dialogue est nécessaire, on ne saurait mettre la Vérité entre parenthèses

Extrait de l'éditorial de Mgr Marc Aillet, évêque de Bayonne, à propos de la révision des lois de bioéthique :

Unknown-6"[…] Sans doute l’Eglise doit-elle s’engager dans le débat au nom du dialogue et y faire entendre sa voix sur des questions dont les enjeux sont largement ignorés de nos concitoyens, à la faveur de campagnes médiatiques bien orchestrées et qui savent si bien surfer sur l’émotion. Mais si le dialogue est nécessaire, on ne saurait mettre la Vérité entre parenthèses. Et nous ne pourrons jamais taire la Vérité sur la dignité de la vie humaine depuis sa conception jusqu’à sa mort naturelle. Ainsi, c’est en vertu du caractère sacré et inviolable de toute vie humaine, à tous les stades de son développement, que la PMA n’est jamais licite et ce, indépendamment de l’orientation sexuelle, précisément parce qu’elle sépare l’union et la procréation, peut brouiller la filiation quand le donneur est extérieur et suppose le plus souvent la congélation ou la destruction d’embryons surnuméraires. Sans doute le dialogue est le premier moyen de faire entendre la Vérité avec toute la pédagogie qui convient. Il reste que nous ne devons pas nous faire d’illusion sur son efficacité et sous-estimer la part de combat dans lequel nous sommes engagés sur ces enjeux éthiques. Les Etats généraux de la bioéthique de 2011 ont certes permis à l’Eglise catholique de dialoguer de manière remarquable, à tel point que le site dédié de la Conférence des évêques de France a été largement plus visité

Lire la suite de l'article

Levée d’immunité parlementaire pour des commentaires laissés sur Facebook

Capture d’écran 2018-02-06 à 18.12.38Steeve Briois, député du Front national au Parlement européen, qui fait l'objet d'une plainte pour « injures publiques envers un particulier ». Le Parlement européen a levé (à mains levées) son immunité parlementaire.

Un des conseillers municipaux de Hénin-Beaumont, dont Steeve Briois est le maire, lui reproche d’avoir laissé sur page Facebook des commentaires jugés injurieux. C’est le même conseiller, qui lui reprochait l’installation d’une crèche dans la mairie.

Steve Briois déplore :

« La justice française se ridiculise : on demande la levée de mon immunité pour des commentaires sur un Facebook dont je ne suis ni le rédacteur ni le directeur de la publication ». « Je vais évidemment gagner ce procès, mais on voit la priorité de la ministre de la Justice qui ferait mieux de s'occuper de l'explosion de l'insécurité dans notre pays. »

Lire la suite de l'article

Et si l’État de droit n’était pas une magnifique absurdité ?

De Philippe Bilger sur Boulevard Voltaire :

Images"En suivant les débuts du procès correctionnel de Salah Abdeslam à Bruxelles, je n’ai pas pu m’empêcher d’avoir une pensée malsaine et de formuler une indécente interrogation. Et si l’État de droit dans sa pureté, et à l’égard de certains, n’était pas une magnifique absurdité ?

Salah Abdeslam comparaît pour une tentative de meurtre dans un contexte terroriste et possession d’armes à feu le 15 mars 2016 à Forest. Il sera arrêté le 18 mars à Molenbeek après une fuite de quatre mois (Le Figaro). Aussi bien à Paris qu’en Belgique, depuis, il se tait et refuse de répondre aux questions. C’est son droit. L’énorme appareil aussi bien pénitentiaire que pour ses transferts et sa comparution qui a dû être mis en place, par crainte qu’il échappe à la Justice et prive tous ceux qui attendaient, espéraient son procès bruxellois avant celui, bientôt, de Paris pour les attentats du mois de novembre 2015, fait de lui paradoxalement le détenu le plus surveillé de France mais aussi le plus protégé.

On a déjà le sentiment d’un trop-plein, d’une surabondance de moyens et de précautions. Quelle importance cela lui donne ! On est haletant après ses premiers mots, ses déclarations alors qu’à l’évidence, sauf à souligner que son silence ne le rend pas coupable, il va continuer son mutisme qui le place en position de force et ceux qu’il déteste, ceux qui le jugent, en situation de totale infériorité. Persévérer dans une attitude qui lui

Lire la suite de l'article

La loi sur l’euthanasie pour fin 2018, début 2019

C'est ce que déclare à La Vie Jean-Louis Touraine, président du groupe d’études sur la fin de vie à l’Assemblée nationale, proche de Jean-Luc Romero (président de l’Association pour le droit à mourir dans la dignité) :

« Il faut compléter la loi Claeys-LeonettiEn France, on meurt mal, dans de mauvaises conditions. À la tête de ce groupe d’études, je veux mener une réflexion, écouter les avis favorables et ceux des plus réticents. Le sujet sera débattu à l’Assemblée soit fin 2018, soit début 2019. »« Ce n’est pas un sujet de bioéthique stricto sensu et on ne sait pas encore s’il fera partie de la révision des lois de bioéthiqueTout est possible. Je veux un additif significatif à la loi actuelle. À condition d’être bien encadrée, une avancée est possible comme au Luxembourg, en Belgique ou en Suisse. »

Et surtout que la loi soit bien encadrée… on sait ce que cela donne.

Le pire c'est sans doute la réaction de Jean Leonetti, président du conseil national des Républicains, spécialiste de l'ouverture des boîtes de pandore, tant sur la fin de vie (sédation terminale) que sur la bioéthique (recherche "encadrée" sur l'embryon humain) : 

« Si on n’attend même pas que des lois votées à la quasi unanimité sous un gouvernement de droite puis sous un gouvernement de gauche produisent leurs effets, cela signifie que certaines personnes ne se satisfont pas que la loi ne parle ni d’euthanasie ni de suicide assistée et

Lire la suite de l'article

Ouverture d’une classe 3-6 ans à Béthanie (14)

L’école Béthanie de Villers-sur-Mer (14) a bientôt trois ans d’existence. Elle a déjà permis à plusieurs élèves de revoir les bases du primaire de façon sérieuse et personnalisée pour pouvoir affronter sereinement l’entrée au collège. Car cette école, ouverte à tous, répond aussi aux besoins d’enfants en phobie scolaire, ou ayant des difficultés à s’adapter au rythme d’une structure classique.

Plusieurs élèves, après quelques jours seulement, venaient nous dire et nous redire, émerveillés: « elle est trop bien cette école ! » Un papa nous ayant confié son enfant de 10 ans nous a dit au bout d’une semaine : « Notre fils a bien changé, il est devenu plus fort, plus confiant, plus souriant, il s’est redressé ! » Cette école à très petits effectifs facilite la communication avec les parents et permet le développement d’une grande confiance entre eux et l’équipe pédagogique. Chaque élève y trouve sa place, peut avancer à son rythme, et s’épanouir individuellement tout en gardant un bon esprit de groupe.

L'école entame cette année dans une phase importante de développement : l’ouverture d’une classe 3-6 ans d’inspiration Montessori. En effet, les trois dernières portes ouvertes ont fait découvrir la forte demande de parents désireux d’offrir à leurs enfants dès la maternelle des écoles qui respectent le rythme de chaque enfant. Les petits frères et sœurs des élèves étaient aussi très impatients de pouvoir rejoindre les grands dans leur école.

L'école a donc accueilli en septembre 5 enfants de 3 à 6 ans, et

Lire la suite de l'article

L’immense majorité des députés LREM est-elle idiote par choix ?

Capture d’écran 2018-02-05 à 21.51.59Invité à expliquer pourquoi la promesse faite en juillet par Emmanuel Macron de ne plus voir un SDF dans les rues cet hiver n'a pas été réalisée, le député LREM de Paris Syvlain Maillard a tranquillement expliqué lundi 5 février sur RFI que "l'immense majorité" d'entre eux dorment dehors "par choix".

La semaine dernière, au micro de France Inter, le secrétaire d’Etat à la Cohésion des territoires Julien Denormandie assurait qu'il ne restait plus qu'"à peu près une cinquantaine d’hommes isolés en Ile-de-France, pour être très précis", qui dorment dehors… Un chiffre absurde. L

Le député LREM Sylvain Maillard justifie les propos de Julien Denormandie :

"Il y a eu une incompréhension dans ces propos". "On peut parfois à un micro ne pas être suffisamment précis". "Mais en tout cas, la réalité elle est là, le chiffre est exact, c'est 50 dossiers sur lesquels nous n'arrivons pas à donner une solution positive, favorable à la mise en abri". "Je suis aussi un élu local parisien et ce qu'il faut savoir, c'est que même dans les cas de grand froid, certains SDF ne souhaitent pas être mis à l'abri (…), c'est leur choix".

"Est-ce qu'il y a aujourd'hui selon vous plus de 50 SDF en Ile-de-France qui dorment dans la rue malgré eux ?"

"Nous le chiffre que l'on a, c'est 50 SDF par jour dorment malgré eux dehors dans le froid".

"Les autres, c'est parce qu'ils le veulent ? Tous les autres, c'est leur choix de dormir dans la

Lire la suite de l'article

Et maintenant voilà la “visibilisation de l’islam”

Ne dites pas "grand remplacement par une population musulmane", mais "visibilisation de l’islam". Mais ce n'est pas cela qui inquiète notre journaliste de Libération. Non : il y a bien plus grave :

Capture d’écran 2018-02-05 à 21.45.28"[…] Mais que devient le catholicisme français ? A l’aune des soubresauts politiques de ces dernières années, il pourrait dériver dangereusement vers une droite de plus en plus extrême. […] Peu abordée et peu visible, la transformation du catholicisme est pourtant radicale. D’une Eglise majoritaire, il est passé à une minorité religieuse, certes, encore dominante mais qui ne structure plus la société française. Et, dès lors, les milieux les plus conservateurs s’inquiètent d’une sorte de dissolution. Pour Jérôme Fourquet, la Manif pour tous a été le symptôme de cette prise de conscience du fait minoritaire. Son échec politique qui, malgré des mobilisations massives en 2013 et 2014, n’a pas réussi à empêcher le vote de la loi Taubira, a probablement accentué le malaise. La visibilisation de l’islam joue, elle aussi, un rôle dans cette peur de perte d’identité, surtout après le vague d’attentats. […]"

Lire la suite de l'article

Difficultés d’accès au blog de Bernard Antony

De Bernard Antony :

"Chers amis

Peut-être avez-vous éprouvé ces derniers jours des difficultés à vous rendre sur le blog de Bernard Antony. Cela est dû à un problème technique relatif au lien entre le nom de domaine « bernard-antony.com » et l’hébergeur du blog, problème heureusement en voie de résolution.

Nous vous tiendrons évidemment au courant de la suite des événements.

En attendant, si vous souhaitez retrouver les informations et analyses de Bernard Antony, son blog est toujours en ligne sous l’intitulé « bernard-antony.blogspot.com » : retrouvez-le tout simplement en cliquant sur le lien, ou en tapant les mots « blog Bernard Antony » dans votre moteur de recherche préféré.

Et puisque nous y sommes, pour ne manquer aucune information importante à ce sujet et au sujet de l’AGRIF, inscrivez-vous à l’infolettre sur www.lagrif.fr. Il suffit de cliquer sur le menu déroulant en haut à gauche, rubrique « s’informer », choix « infolettre » où l’on vous guidera.

A très bientôt sur internet !"

Lire la suite de l'article